Comment faire de la Prospection LinkedIn ?

Rejoignez +5400 lecteurs de la newsletter Supernova ☄️

Désinscription en 1 clic.

Faire de la prospection LinkedIn est une pratique massivement utilisée, de plus en plus de personnes se lancent sur LinkedIn pour vendre leur produit ou service. La majorité d’entre eux ne possèdent cependant pas la connaissance pour tirer profit du réseau social, et utilisent des approches qui ne fonctionnent pas.

La prospection fait partie intégrante de votre stratégie marketing et par ce fait, vous devrez, en plus, vous entourer de bons outils de prospection.

Dans cet article, nous allons voir quelles approches de prospection utiliser pour rentrer en contact avec vos prospects, puis comment générer un nombre de leads exponentiels via LinkedIn. 🔥

 

Comment faire de la prospection sur LinkedIn ?

Pour beaucoup, LinkedIn rime avec recrutement. Vous trouvez que ça ne rime pas ? Nous non plus.

Plus sérieusement, LinkedIn est un réseau social professionnel qui réunit plus de 600 millions de personnes à l’heure où j’écris ces lignes.

600 millions de personnes qui renseignent un nombre impressionnant d’informations sur eux. Nombre d’années d’expérience, localisation, industrie de prédilection, études effectuées, secteur d’activité… Et, j’en passe. Des données 📈 qui ne demandent qu’à être exploitées.

Ces données sont effectivement utilisées par les recruteurs pour faire leur marché, mais pas que.

Nous allons voir comment LinkedIn peut être utilisé pour un champ bien plus vaste que celui du recrutement, mais est également très utile pour un commercial par exemple.

Et, à tous ceux qui me disent que LinkedIn, c’est uniquement pour recruter et que son utilisation pour faire du business est une utilisation détournée, je pose ça là (ce n’est pas moi qui le dis, mais LinkedIn eux-mêmes) :

Chercher de nouveaux clients, faire connaître sa marque, diffuser son contenu, « nurturer » sa base client, ou bien travailler son personal branding. Tous ces objectifs sont des cas d’usages concrets de LinkedIn.

C’est un usage relativement nouveau de LinkedIn, qui prend actuellement de plus en plus d’ampleur dans le monde des commerciaux, et nous allons voir pourquoi.

Traditionnellement lorsque vous voulez prospecter pour convaincre de nouveaux clients, ou bien fournir du contenu de qualité à votre base utilisateur, vous allez utiliser un canal de prospection connu : l’e-mail.

Le canal e-mail a l’avantage d’être extrêmement bon marché et d’être scalable. C’est-à-dire que cela ne vous prend pas plus de temps d’atteindre 10 000 personnes que d’atteindre 1000 personnes.

 

L’email de vente VS prospection LinkedIn

  • D’abord, vous devez avoir des emails. Eh oui, cela parait tout bête, mais cela représente un frein non négligeable. Si vous voulez diffuser du contenu à forte valeur ajoutée auprès de votre base utilisateur, cela ne pose pas trop de soucis, car en général, vous avez déjà leur e-mail. En revanche, lorsqu’il s’agit de prospecter de nouvelles personnes, vous n’avez pas leur e-mail.

 

  • Ensuite, à cause du recours à l’emailing massif de l’ensemble des acteurs ces 20 dernières années, ceux-ci ont perdu en efficacité. Lorsque vous recevez une N-ième newsletter ou le 12ᵉ message de prospection présentant le meilleur aspirateur du moment, vous finissez par ne plus vraiment y prêter attention.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : selon Brevo, plus des 3 quarts des e-mails ne sont jamais lus. Pour les taux de clic, c’est encore pire, puisqu’à peine plus de 1 % des liens présents dans les e-mails sont cliqués.

C’est sur ces deux points que LinkedIn est particulièrement intéressant et permet de vraiment faire la différence, avec un ROI (Return On Investment) exceptionnel.

  • La prospection commerciale sur LinkedIn adresse très bien le problème de l’e-mailing. Ainsi, contrairement aux emails privés, sur LinkedIn, nous allons utiliser les profils des utilisateurs pour les contacter. Ces profils sont publics (ils sont disponibles et à la vue de tous via une simple enquête sur le moteur de recherche interne de LinkedIn, voire souvent via Google directement). Lorsque vous allez prospecter sur LinkedIn, vous allez donc rentrer en contact avec les personnes via 2 principaux biais. 🎯
  • La prise de contact sur LinkedIn permet par ailleurs d’obtenir des % de lecture et de clics bien supérieurs à ceux observés avec les e-mails pour une raison simple : lorsque vous vous adressez à un prospect sur LinkedIn, vous vous adressez à lui ou elle personnellement, tandis que le mail de prospection donne toujours l’impression d’être générique et d’avoir été envoyés à plusieurs milliers de personnes.

En général, les % de lecture approchent les 100 %, tandis que vous pouvez espérer des % de clics de l’ordre de 10 % (et parfois bien plus)…. Si ça, ce n’est pas de la performance !🔥

Maintenant que l’on a posé les bases du réseau, passez au travail préparatoire essentiel avant toute démarche visant à mettre en place une stratégie de prospection sur le réseau digne de ce nom.

 

Comment trouver des prospects sur LinkedIn ?

Pour trouver des prospects sur LinkedIn, voici quelques conseils. ⏬

#1 Qui prospecter sur LinkedIn ? Trouvez vos personas

Le persona, quèsaco? Le « persona » est un terme marketing qui permet de définir votre cible. Votre utilisateur ou votre client idéal. C’est la première étape de la préparation de votre campagne marketing et aussi une des plus importantes.

De cette étape découle la suite du processus. Si vous vous trompez sur votre persona, tout le reste sera à jeter.

Cela vaut donc le coup de se poser 5 minutes pour définir votre persona marketing. Vous devez vous poser un certain nombre de questions qui vous amèneront à mieux cerner l’individu que vous voulez cibler :

  • Quel genre ?
  • Quel âge ?
  • Quelle profession ?
  • Quels sont ses hobbies ? Ses habitudes ? Sa marque de céréale préférée ? (Bon ok, là, on ne veut pas être un peu loin, mais vous avez l’idée).

Il est vraiment primordial que votre persona soit très précise, vous ne pouvez pas être vague et viser tout le monde, mais conquérir des clients précis !

  • Exemple de mauvais persona : Pascal, homme de plus de 18 ans, employé.
  • Exemple de bon persona : Pascal, homme entre 18 et 30 ans, qui aime la bière et suit la ligue 1 de football professionnel. N’aime pas cuisiner. Cours tous les dimanches.

C’est une règle de base de prospection. Vous ne pouvez pas viser tout le monde. Vous devez toujours commencer par viser une niche puis éventuellement étendre cette niche au fur et à mesure que vous grandissez.

Plus votre persona est clair et précis, plus vous pourrez cibler avec précision vos prospects. Plus vous pourrez définir votre cible commerciale avec précision, plus vous pourrez personnaliser vos approches. Plus vous personnalisez vos approches, plus vos conversions augmentent.

 

#2 Optimiser son profil LinkedIn

Au même titre qu’il faut être clair sur les personnes que vous voulez cibler, il faut être clair sur qui vous êtes, ce que vous pouvez apporter.

Pour reprendre l’exemple des e-mails, lorsque vous décidez de faire des campagnes de prospection à froid via e-mail, vous insérer généralement un lien vers votre site web dans l’e-mail.

Le but de l’e-mail est d’amener votre prospect à cliquer sur le lien. Une fois que votre prospect est sur votre site internet, c’est au tour du site de convertir.

Vous allez donc l’optimiser pour que votre prospect trouve toutes les informations dont il a besoin. Vous allez soigner le parcours pour que votre visiteur trouve ces données le plus rapidement possible et pour mettre en avant des aspects auxquels il n’avait même pas nécessairement pensé.

Vous allez essayer de jouer sur les émotions pour amener votre prospect à passer à l’action.

Eh bien, sur LinkedIn, ce qui fait office de « landing page » ou de site internet, c’est votre profil personnel.

Le premier réflexe de votre cible lorsqu’il lira votre note ou message sera d’aller visiter votre profil pour en connaître davantage sur vous et sur votre proposition de valeur. Il est donc nécessaire de respecter un certain nombre de règles.

 

Avoir un titre explicite

Avoir un titre clair, c’est indiquer en moins de 3 mots ce que vous faites à votre cible. C’est attirer des clients potentiels sans faire d’effort de prospection. Pensez à indiquer l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

Oubliez les titres à rallonge pompeux, qui ne veulent rien dire.

 

Avoir une photo de profil professionnelle

Cela paraît tout bête, et pourtant… Il est affligeant de voir le nombre de personnes qui ont une photo de qualité médiocre, qui ne met pas en valeur. Pas besoin d’être un top model pour bien présenter sur une photo, les retouches font des miracles de nos jours ?

L’humain réfléchit en heuristiques et est sujet à de nombreux biais cognitifs. Parmi eux, l’effet de « Halo » : on attache souvent des traits qui n’ont rien à voir tels que l’intelligence et la compétence aux personnes qui présentent bien.

Alors, payez, à vous et à toute votre équipe, un shooting photo. Ce seront les 500 euros les mieux dépensés de vos 6 derniers mois.

Bonus : vous pouvez utiliser un petit cercle de couleur (aux couleurs de votre entreprise ou de votre produit par exemple) autour de votre photo pour la faire davantage ressortir.

 

Utilisez la photo de couverture pour présenter en image ce que vous faites

LinkedIn permet d’ajouter une photo de couverture en fond de votre profil. Il est indispensable de s’en servir pour ajouter un aspect plus visuel à votre profil qui sera autrement terne.

Cela vaut le coup de passer un peu de temps à travailler votre image, ou bien de le faire faire si vous n’avez pas les compétences.

Bonus : vous pouvez utiliser un effet qui permet à votre image de couverture de « se fondre » avec le blanc du reste de votre profil pour donner un aspect « 3D » (dans l’exemple ci-dessus, une planète, mais il y a plein d’autres moyens d’utiliser cet effet, laissez libre cours à votre imagination).

 

Tirez profit du résumé LinkedIn pour prospecter

Vous avez été concis sur votre titre, l’espace « résumé » vous permet d’en dire plus sur ce que vous faites, votre parcours, votre « histoire », ce qui vous a amené à être qui vous êtes aujourd’hui.

Vous pouvez recourir au storytelling pour capter l’attention. Si vous captez l’attention, vous serez en mesure d’attirer les clients à vous, et c’est tout le principe de l’Inbound Marketing.

La technique de l’Inbound Marketing (ou marketing entrant pour les non-anglophones) consiste à amener un prospect qui ne vous connaît pas, à devenir client, via la création de contenu.

 

Utilisez la section « contenu » à bon escient

LinkedIn vous permet de mettre en avant un certain nombre d’éléments sur votre profil. Il peut s’agir de votre site, mais également d’anciennes publications, voire d’articles.

Utilisez cette section pour donner l’occasion à vos visiteurs de nourrir leur curiosité lorsqu’ils visiteront votre profil.

Pensez à traduire votre profil, l’anglais est un minimum si vous visez l’international.

Si vous avez un profil en français et un en anglais, LinkedIn redirigera automatiquement les utilisateurs qui ne parlent pas français vers votre profil anglais et facilitera votre premier contact avec celui-ci.

 

#3 Comment filtrer vos prospects sur LinkedIn

C’est l’heure de se lancer dans la trouvaille de clients. 😎

Maintenant que vous avez défini votre persona et que vous avez un profil LinkedIn aux petits oignons, il est temps de passer à l’étape suivante : le ciblage de vos prospects.

Je préfère vous le dire maintenant, nous allons ici traiter uniquement le ciblage permis par le Sales Navigator.

La fonction de recherche standard étant bien trop limitée (eh oui, LinkedIn aussi a besoin de faire du business).

Si vous démarrez tout juste votre activité et que vous n’avez pas encore les moyens de vous payer un abonnement Sales Navigator, soyez rassuré, on a pensé à tout avec un article sur comment utiliser le Sales Navigator sans le payer ?

 

Ne pas utiliser les mots-clés pertinents

Un des premiers écueils à éviter est d’utiliser les mots-clés. Cela peut paraître contre-intuitif puisque c’est le fonctionnement auquel nous sommes habitués lorsque nous recherchons quelque chose sur Google. Mais, sur LinkedIn, c’est différent.

En effet, lorsque vous faites une enquête par mot-clé sur LinkedIn, l’outil va aller trouver ce mot-clé dans tout le profil de la personne. Cela peut donc donner des résultats très éloignés de ce que vous recherchiez initialement.

Par exemple si vous recherchez « marketing » vous pouvez très bien tomber sur des profils qui ont étudié le marketing lorsqu’ils étaient à la fac, mais qui travaillent maintenant dans un secteur complètement différent.

 

Ne pas dépasser les 2500 résultats de recherche

On ne le répétera jamais assez, mais il est inutile d’effectuer des recherches LinkedIn qui renvoient plus de 2500 résultats, et ce, pour deux raisons :

  • LinkedIn ne renvoie que les 100 premiers résultats, chaque page contient 25 profils. Il n’y a donc que 2500 profils affichés maximum, quoi qu’il arrive.
  • Plus votre résultat est grand, moins vous pouvez personnaliser, moins vous personnalisez, plus vos taux de conversion en pâtissent.

Si vous ne deviez retenir qu’un seul filtre pour trouver le bon interlocuteur, ce serait celui-là. En général, c’est le filtre LinkedIn sur lequel vous allez baser votre quête de prospects (mais pas forcément).

Je sais, cela peut faire peur au premier abord, mais les opérateurs booléens sont en réalité très simples à utiliser.

Nous vous recommandons particulièrement l’utilisation des guillemets pour trouver exactement le terme cherché.

Par exemple, dans le titre, vous pouvez rechercher « consultant marketing » pour ne faire ressortir que les profils qui contiennent exactement ces termes.

Cela vous permettra, par exemple, d’exclure les « consultants financier » ressortis si vous n’aviez pas filtré grâce aux guillemets.

Vous pouvez également utiliser le booléen « OR » lorsque vous voulez faire ressortir deux données prises indépendamment l’une de l’autre comme « business developer » OR « sales » dans le titre.

LinkedIn contient un nombre incroyable de groupes, et c’est une opportunité pour tous marketeurs désireux de rentrer en contact avec sa cible.

En effet, les groupes rassemblent des personnes autour d’intérêts communs. Peu importe ce que vous proposez, il y a fort à parier que votre client ou prospect idéal se trouve dans un petit nombre restreint de groupes.

À vous d’identifier ces groupes et de contacter ces personnes !

 

Utiliser les fonctions avancées de recherche Sales Navigator

Lorsque vous aurez validé vos paramètres, le Sales Navigator vous permettra d’effectuer encore une nouvelle couche de filtre basée sur votre recherche. Celle-ci peut s’avérer extrêmement intéressante en fonction de ce que vous proposez.

 

#4 Soigner vos approches de prospection

Lorsque vous avez votre liste de prospects à contacter, c’est déjà bien. Mais, il faut le reconnaître, il vous manque l’essentiel : votre communication et son contenu !

C’est là qu’intervient le copywriting, où l’art de convaincre et de vendre par écrit.

 

Ce qu’il ne faut pas faire lorsque vous prospectez sur LinkedIn

Envoyer un message de plus de 1000 caractères
message linkedin exemple

Il est parfois tentant de vouloir en dire un maximum dans notre message de prospection sur le réseau LinkedIn, anticiper toutes les objections en donnant la liste exhaustive de tous les bénéfices liés à votre produit. Cependant, c’est contre-productif et vous avez peu de chance d’emballer vos cibles.

Votre prospect n’a que très peu de temps à vous accorder, il faudra piquer sa curiosité grâce au moins de mots possibles et en l’amenant à agir pour qu’il en apprenne davantage.

Notre étude sur le sujet montre qu’un message de plus de 1000 caractères converti 50 % moins qu’un message de moins de 300 caractères. Restez concis.

 

Écrire en majuscule dans votre message LinkedIn

Ça ne vous viendrait pas à l’esprit d’écrire toute votre communication en majuscule, n’est-ce pas ? Bien, me voilà rassuré alors, parce que je vous garantis que cela ne fonctionne pas.

message linkedin exemple 2
message linkedin prospection exemple 3

Vous pourriez être tenté de vous dire que l’utilisation du gras vous permettrait de mettre en valeur certains points de votre message LinkedIn. Mais non.

La conclusion qui ressort lorsque vous tentez d’utiliser cette technique est essentiellement l’apparence d’un échange bâclé.

 

Faire des fautes d’orthographe dans votre texte

Cela paraît être du bon sens, mais là aussi, vous n’imaginez pas le nombre de personnes qui envoient des messages de prospection LinkedIn bourrés de fautes.

La crédibilité de la communication en prend un sacré coup.

 

Être trop vague dans l’approche, sans CTA
message linkedin prospection exemple 4

Vous ne pouvez juste pas vous permettre de ne pas être clair dans votre message. Arrivez avec un CTA clair. Expliquez ce que vous attendez de votre destinataire.

 

La structure à adopter pour créer un excellent message de prospection LinkedIn

Lorsque l’on veut être convaincant, vous devez respecter une certaine structure afin de trouver la bonne approche.

 

  • L’accroche :

L’accroche, comme son nom l’indique, arrive en premier dans votre communication. Il s’agit d’une courte phrase qui doit éveiller la curiosité de votre interlocuteur. Cette phrase doit donner à votre interlocuteur l’envie de continuer à lire votre message. Le format de type « question » fonctionne en général assez bien.

Une attention toute particulière doit être accordée à cette phrase. Vous seriez surpris de la vitesse à laquelle nous analysons un échange et sur notre envie d’en savoir plus. Quelques secondes suffisent à déterminer si nous continuons la lecture.

Mieux, vous segmentez vos prospects, plus il sera facile de trouver une phrase d’accroche efficace.

En effet, la phrase d’accroche repose beaucoup sur la personnalisation. Un message ultra-personnalisé auprès de prospects chauds obtiendra de bien meilleures réussites.

 

  • Votre proposition de valeur :

Ensuite vient la proposition de valeur. Vous devez être capable en une ou deux phrases d’expliquer en quoi vous ou votre produit permet de résoudre le problème ou la question évoquée dans votre accroche.

 

  • L’appel à l’action :

Enfin, cet appel à l’action donne l’occasion à votre prospect d’aller plus loin. À ce stade, vous avez convaincu votre prospect du bien-fondé de votre approche. Il en sait juste assez pour être intéressé, mais il lui faut des informations complémentaires.

Reprenons ensemble les différents leviers de cette structure de prospection avec un exemple.

message linkedin prospection exemple 4

La phrase, tournée sous forme de question, amène le lecteur à se poser la question de combien de réponses, il gère sur LinkedIn, et du même coup l’amène à se questionner sur les différentes frustrations liées à cette messagerie.

 

La proposition de valeur
message linkedin prospection exemple 5

Cette proposition de valeur a l’avantage d’être clivante : soit vous gérez plus de 10 messages par jour, soit non.

Si vous gérez plus de 10 messages par jour, vous SAVEZ à quel point la messagerie LinkedIn est mauvaise, et donc vous êtes ouverts à en savoir plus.

 

L’appel à l’action
message linkedin prospection exemple 6

L’appel à l’action permet de guider le lecteur vers les prochaines étapes s’il veut en savoir plus. Aucune contrainte n’existe, la proposition est gratuite et claire.

En bonus : vous jouez sur le fait que l’individu se sente exclusif puisque vous faites appel à son expertise pour « tester » votre outil.

 

#5 Optimisez vos performances avec l’A/B testing

Qu’est-ce que l’A/B testing ?

L’A/B testing consiste à tester deux hypothèses en divisant en deux parties les volumes testés.

Une partie « A » et une partie « B ».

Les résultats des deux parties sont ensuite analysés et comparés, et l’hypothèse qui a obtenu les meilleures réussites est conservée.

Il est possible d’itérer sur ce modèle un très grand nombre de fois afin d’optimiser les performances.

Dans notre cas, il s’agit de tester des hypothèses concernant le contenu des textes. Autrement dit, vous allez mettre au point deux approches différentes et tester laquelle de ces deux approches fonctionne le mieux.

Cela permet de parfaire votre discours et de ne conserver que le modèle de communication qui obtient le meilleur succès.

 

Comment mettre en place de l’A/B testing ?

Pour mettre en place de l’A/B testing sur vos approches LinkedIn, c’est très simple. Avec un outil comme Waalaxy, il vous suffit de créer deux accroches différentes et de séparer votre campagne en deux.

Première chose : Vous envoyez alors votre premier message à la moitié de votre campagne et votre deuxième message à l’autre moitié de la campagne.

Une fois votre campagne de prospection terminée, vous analysez les résultats obtenus directement grâce au tableau de bord intégré de notre offre et vous conservez le message le plus performant pour la suite de la campagne.

 

Exemple de message LinkedIn Prospection

Maintenant que nous avons vu comment bien préparer ses campagnes de prospection LinkedIn, passons aux choses sérieuses : les approches qui cartonnent.

 

Scénario de prospection LinkedIn automatisée

Tout ce qu’on a vu jusqu’à maintenant implique un certain nombre de tâches répétitives qui ne pouvaient pas être automatisées. Faisons place à la partie la plus intéressante : l’automatisation.

Nous avons vu que les deux moyens de rentrer en contact avec un individu sur LinkedIn étaient soit d’envoyer une demande de connexion, soit d’envoyer un message.

Et, si je vous disais que vous pouviez automatiser l’enchaînement de ces deux actions ?

C’est ce que propose la fonctionnalité des campagnes.

2022-05-25_15h10_40

 

En effet, cette fonctionnalité permet d’enchaîner une suite d’activités entre elles, et notamment les actions de demandes d’ajouts et de message.

Le principe est simple :

  • Vous choisissez le nombre de relances que vous voulez envoyer,
  • Vous écrivez le contenu de vos approches, vous pouvez utiliser des variables personnalisées,
  • Vous envoyez vos campagnes commerciales.

Vos activités sont ensuite automatiquement exécutées sans que vous ayez à lever le petit doigt.

Et, pourquoi je vous raconte tout ça ? Simplement parce que en effectuant une voire deux relances après votre demande d’ajouts de contact, vous démultipliez vos conversions.

 

Top 15+ des approches de prospection LinkedIn pour rentrer en contact avec vos prospects

  • Membre du même groupe :
  • A posté un commentaire sur des posts :
  • Leaders d’une industrie :
  • Connexion en commun :
  • A visité votre profil :
  • Agrandir son réseau dans une région spécifique :
  • Eco-système similaire avec touche d’humour :
  • Trouver un mentor :
  • Actualité :
  • Suggestion LinkedIn :
  • Changement de posts :
  • Personnes qui suivent votre entreprise :
  • Demande de conseils, ancien alumnis :
  • Demande de problématique :
  • Demande d’avis pour article :

 

Comment écrire vos notes de Prospection LinkedIn ?

Ces messages d’invitation sont uniquement des exemples de ce qu’il est possible de faire et doivent vous permettre de stimuler votre créativité.

Lorsqu’il s’agit de maximiser ses taux d’acceptation, il n’y a pas de note miracle qui convienne à toutes les situations.

Il faut simplement garder à l’esprit et appliquer un certain nombre de principes de base :

  • Éviter de parler de vous,
  • Personnalisez votre approche,
  • Donner une bonne raison à votre interlocuteur d’accepter votre demande d’invitation,
  • Chercher à créer une relation.

Cela peut sembler être du bon sens, et pourtant, je ne compte plus le nombre de demandes que je reçois qui sont totalement dénuées de personnalisation, ou bien où l’on cherche à me vendre un produit ou un service dès la demande d’ajout.

message linkedin prospection exemple 6

Ces techniques marketing ne fonctionnent pas, elles sont manifestement automatisées et l’individu ne cherche pas non plus à créer une relation.

Lorsque vous rédigez vos notes d’invitations, mettez-vous à la place de votre interlocuteur : répondriez-vous favorablement à une telle demande ? Si la réponse est non, reformulez votre note ?

 

Aller plus loin dans votre prospection LinkedIn avec l’automatisation

Vous nous avez suivis jusque-là et vous voulez pousser la personnalisation et l’automatisation encore plus loin pour obtenir les meilleurs taux de transformation ?

Je vais vous montrer la rentabilité d’un logiciel de prospection efficace !

Allez, on y va. 🚀

 

Cibler les personnes qui commentent des posts

Technique bien connue des marketeurs chevronnés, le « Lead Magnet » à la double fonction d’augmenter la portée de votre publication LinkedIn tout en vous apportant un certain nombre de leads qualifiés.

Le principe est simple, vous publiez un post LinkedIn dans lequel vous promettez l’accès à du contenu de qualité (en général un article à forte valeur ajoutée, ou bien un Livre Blanc) si la personne like et/ou commente votre post.

Votre post obtiendra plus de visibilité grâce à l’engagement généré par les personnes qui likent et commentent votre post, et chaque personne ayant accès à votre contenu deviendra un lead qualifié.

« Bon, tout ça, c’est beau, mais si 250 personnes likent mes posts, je vais en avoir pour des heures de les contacter à la main ! »

Eh bien non ! 😅

 

Cibler les personnes qui commentent le post de quelqu’un d’autre

Vous me voyez venir ? Oui, la technique décrite ci-dessus peut aussi être utilisée pour aller chercher des leads LinkedIn très qualifiés qui ne vous étaient pas destinés à la base.

Le principe reste le même : vous identifiez un certain nombre de textes de type « Lead Magnet » sur un sujet proche du vôtre et pour lequel l’audience sera identique à la vôtre.

Vous pouvez automatiquement exporter et puis contacter via un scenario de type « demande de connexion + message + relance » les personnes ayant réagi au post.

Bonus : vous pouvez personnaliser votre approche en fonction des posts.

  • Demande de connexion :
  • Première communication 1 jour après que le prospect a accepté votre demande :
  • Message de relance 7 jours après l’envoi de la précédente communication, si la personne n’a pas répondu

La beauté de ce genre d’automatisation, c’est que tout se réalise sans la moindre intervention de votre part.

Tant que votre prospect ne vous a pas répondu, la séquence s’enchaîne. Vous n’avez qu’à traiter les réponses obtenues pour convertir vos leads en clients.

 

Cibler les utilisateurs de la concurrence

Une autre stratégie redoutable pour obtenir des pourcentages de transformations extraordinaires consiste à scraper Facebook à la recherche des utilisateurs de la concurrence.

Ce cas ne s’applique pas forcément à tous, mais si vous avez la chance (comme nous) d’avoir des concurrents sur Facebook, alors c’est du pain bénit.

LinkedIn, comme nous l’avons vu, possède un grand nombre de groupes. Très utile pour aller cibler des personnes qui partagent un intérêt commun.

Les groupes Facebook sont encore plus avantageux, car ils sont souvent utilisés comme canal pour gérer une communauté d’utilisateur.

C’est le cas pour Dux-Soup qui possède un groupe avec plusieurs milliers de membres, exclusivement composé d’utilisateurs de Dux-Soup, l’un de nos concurrents directs.

En combinant deux offres : un outil de scrapping comme PhantomBuster et l’outil Waalaxy, il est possible d’extraire les membres de ce groupe puis de les contacter sur LinkedIn via un scénario automatisé du type « demande de connexions + message ».

  • Demande de connexion :
  • Envoi d’un message 3 jours après que le prospect a accepté la demande d’invitation :

Pour plus de détails sur la mise en place de ce hack, nous avons rédigé une étude de cas complète sur le sujet.

 

Cibler les abonnés d’une page LinkedIn

Cibler les personnes qui aiment une page LinkedIn peut s’avérer tout aussi redoutable. Cette fois-ci, pas besoin de passer par un outil tiers pour scraper les infos, tout peut se faire directement avec Waalaxy, en quelques minutes.

Ici, vous n’êtes pas garanti que toutes les personnes abonnées à la page entreprise de votre concurrent soient nécessairement des utilisateurs de la concurrence.

Ainsi, contrairement au groupe LinkedIn, il est impossible de valider le nom d’utilisateur pour permettre de rejoindre le groupe.

En revanche, cette technique n’en est pas moins intéressante.

En effet, même si les personnes ne sont pas des utilisateurs de la concurrence, ils ont néanmoins émis un intérêt contre la concurrence, et à ce titre, ils pourraient tout à faire être intéressés par ce que vous avez à proposer.

Reprenons l’exemple avec Lemlist, un autre concurrent direct, et une campagne LinkedIn avec deux relances :

  • Demande de connexion :
  • Message de relance 3 jours après l’acceptation de la demande de connexion :
  • Message de relance 7 jours après l’envoi de la dernière communication :

 

Résultats :

Pour mettre en place cette stratégie, vous pouvez suivre notre guide dédiée.

 

Utiliser le multicanal pour relancer vos prospects sur tous les canaux

Pour maximiser vos pourcentages de transformations, une stratégie redoutable consiste à contacter vos prospects sur différents canaux.

Plus vous multipliez les canaux, et plus vous augmentez les chances de voir votre prospect vous répondre.

Dans cet exemple, l’idée est de combiner le canal LinkedIn avec le canal e-mail.

Comme dans une campagne de prospection LinkedIn classique, nous allons commencer par un scénario LinkedIn classique de type « demande de connexion + message ». La différence se situe après.

Là où votre scénario se serait simplement arrêté après l’envoi du message, nous allons ici continuer en envoyant un e-mail à votre prospect en cas de non-réponse à votre communication LinkedIn.

Le principe est assez simple, l’e-mail de votre prospect est récupéré grâce à l’utilisation d’un outil d’enrichissement puis vous envoyez l’e-mail automatiquement depuis la boîte que vous avez paramétrée.

Waalaxy permet d’automatiser tout le processus et vous permet de contacter vos prospects sur l’ensemble des canaux existants.

 

Résumé : étape par étape pour faire de la prospection LinkedIn

Vous êtes toujours avec moi ? Bien. Essayons de résumer en quelques lignes ce que nous avons vu dans cet article.

Nous avons d’abord vu que LinkedIn était LE réseau social numéro 1 en matière de génération de leads B2B.

Mais, pour pouvoir tirer parti pleinement de la plateforme il est d’abord nécessaire d’effectuer un travail préalable pour :

Nous avons ensuite vu comment les scénarios de prospection automatisés pouvaient vous permettre de démultiplier vos taux de conversion.

Pour aider ceux d’entre vous qui auraient une panne d’inspiration, nous vous avons donné plus de 15 exemples de notes d’invitations qui vous permettent de maximiser votre taux d’acceptation.

Enfin, nous avons mis en lumière les meilleures stratégies d’automatisation LinkedIn qui allient personnalisation et performance grâce à l’utilisation de Waalaxy.

 

FAQ : Prospection LinkedIn

Pourquoi prospecter sur LinkedIn ?

Dans le cadre d’une prospection, utiliser LinkedIn est un excellent choix. LinkedIn est une base de données BtoB incroyable. Elle s’actualise automatiquement et vous pouvez rester en contact avec vos prospects.

Prospecter sur LinkedIn vous permet donc de développer votre visibilité à travers vos posts, vos articles, ou autres contenus, et vous positionner en tant qu’expert 👓 dans un domaine auprès de votre audience.

Prospecter sur LinkedIn permet aussi à vos clients de pouvoir vous atteindre directement, il n’y a pas de barrières.

 

Faut-il être un professionnel de la rédaction pour convertir sur LinkedIn ?

Il n’est pas nécessaire d’être un copywriter professionnel pour convertir vos prospects en clients et remplir vos objectifs, mais vous devez respecter un certain nombre de principes de base.

 

Faut-il faire des contenus LinkedIn pour mieux vendre ?

En effet, une stratégie de publication LinkedIn peut vous aider à augmenter votre pourcentage d’acceptations, augmenter votre nombre de discussions privées, et donc vos conversions.

 

Quelle est la meilleure technique de prospection ?

Aucune technique n’est meilleure pour prospecter. Ce qui va marcher pour une personne ne marchera pas forcément pour vous, notamment en termes de phrases d’approche par exemple.

Cependant, plus vous agrandirez votre réseau, plus vous aurez de chance de faire des connexions de qualité. Bien entendu, vous ne pourrez pas ajouter n’importe qui.

C’est pour cela qu’il est important de faire en sorte de créer les meilleurs « buyer personas » pour votre produit. Évidemment, on les segmente.

 

L’utilisation des outils d’automatisation nécessite-t-elle des compétences techniques en informatiques ?

L’utilisation d’outils d’automatisation tels que Waalaxy ne requiert aucune compétence préalable. L’outil a été pensé pour pouvoir être utilisé par Monsieur et Madame Tout-Le-Monde. Et, il a été pensé pour faciliter vos activités de prospection.

 

Comment démarcher sur LinkedIn grâce à LinkedIn automation ?

Le travail de prospection peut être long et fastidieux. Cependant, si vous vous entourez d’un bon outil de prospection, votre tâche sera largement facilitée.

Découvrez l’outil multicanal B2b du marché, sorti en 2022 !

waalaxy import

 

Voilà, grâce à ce tutoriel, vous savez maintenant comment faire de la prospection LinkedIn grâce à ces 20 exemples de messages de prospection à réutiliser dans votre activité.

Pour aller plus loin :

Nous savons tous à quel point la satisfaction client est importante aujourd’hui. Mais, savez-vous comment le mesurer ? 📏 C’est

05/04/2024

Vous souhaitez développer votre activité et attirer de nouveaux clients ? 🎯 Avant de vous lancer dans la prospection, prenez

05/04/2024

Vous souhaitez ajouter rapidement un sous titre automatique à vos vidéos ? 🧐 Vous pouvez utiliser un outil en ligne

29/03/2024

Recevez le e-book ultime de la prospection multicanal 📨

7 exemples de messages de prospection réussis pour booster les taux de réponse de vos campagnes de prospection.

Ebook-v2-exemples messages prospection

7 exemples de messages de prospection LinkedIn réussis

Masterclasses

Dans la piscine

Sucess story