A/B testing marketing: 5 étapes pour le mettre en place

Published by Mélisande on

A/B testing marketing :5 étapes pour le mettre en place
18 minutes
Rate this post

L’A/B testing marketing est une notion que vous ne connaissez pas ? Ou peut-être que vous ne savez pas comment vous lancer ? Ok, restez avec nous, on vous va vous donner nos meilleurs conseils pour optimiser vos campagnes 🔥.

Premièrement, il faut savoir qu’on l’utilise en comparant deux procédures (ou plus) pour :

  • Une page,
  • Un élément,
  • Un mail.

Ceci est mis en place afin de déterminer ce qui performe le mieux. Lorsque l’on fait de la prospection, on se doit de tester les meilleures approches afin qu’à l’arrivée, on arrive à convertir au mieux. Dans un A/B testing, tout est question d’optimisation. C’est parti, on vous explique tout 🚀. 

Si vous doublez le nombre d’expériences que vous faites par an, vous doublerez votre inventivité. – Jeff Bezos.

C’est quoi l’A/B testing ?

Avant de passer à la partie fun 🎉, on va passer par une petite définition des familles pour que l’on puisse commencer sur de bonnes bases.

L’A/B Testing est une technique en marketing digital qui consiste à comparer l’efficacité de deux supports, deux contenus, en testant une variante portant sur le fond ou sur la forme (on peut bien entendu tester plus de deux variables, on parle alors de tests A/B/C s’il y a trois variables par exemple).

On teste une « version A » d’un contenu, qui est la version d’origine, face à une « version B« , la version qui implique une variante sur le fond ou la forme à un échantillon représentatif de personnes.

L’avantage de l’A/B Testing est le fait d’obtenir à l’issu du test, des résultats chiffrés quantifiables.

Que peut-on A/B tester ?

Nous allons pouvoir comparer deux versions (ou plus si le cœur vous en dit) d’un(e):

  • Application,
  • Landing page,
  • Mail,
  • Bouton…

Les variations de votre proposition sont présentées de manière aléatoire à vos segments d’utilisateurs. Vous aurez ainsi l’occasion de savoir si une couleur particulière attire votre audience, si un objet de mail suscite un meilleur taux d’ouverture, si l’emplacement de votre CTA (call to action) est au bon endroit…

En fait, vous pouvez réellement tout tester🧪 !

Lorsque vous avez trouvé le message qui montre le plus de performances, vous allez pouvoir l’utiliser sur le reste de votre base de prospects.

Par conséquent, l’A/B testing devient une étape indispensable pour expérimenter ⚗️ce qui fonctionne le mieux chez vos utilisateurs.

Les différents tests que vous allez effectuer se font sur des échantillons de votre base de données. Attention ☠️ à bien les segmenter. Les audiences doivent être similaires pour qu’elles aient la même intention finale (comme acheter vos produits par exemple).

Admettons que vous effectuez ces tests sur 200 personnes, 100 d’entre elles testeront la version A et 100 autres personnes feront des tests sur la version B. Si l’une de ces versions obtient des résultats plus probants, on la considère « gagnante » 🏆 car elle aura plus performé que l’autre.

Bien entendu, vos clients ou prospects ne sont pas au courant qu’ils « subissent » ce test, ils agissent donc comme si la solution présentée était la bonne ✔️.

Comment mettre en place de l’A/B testing marketing ?

Bon, en théorie, on a compris ce que c’était. Et maintenant on fait comment ?

Étape 1 de l’A/B test : Se poser les bonnes questions

Absolument. La première étape va être de se focaliser sur ce que vous voulez tester : 

  • Quoi tester ? (Un nouveau CTA, une nouvelle page d’accueil, une nouvelle couleur ? )
  • Qui ? (Quelle est votre segmentation, sur quelle cible 🎯 vous allez mettre en place ces tests ?)
  • Dans quel but faire ces tests ? (Meilleur taux de réponses ? Ouverture de mails ? Meilleur taux d’acceptation ?) 
  • Comment le faire (Quels outils vais-je utiliser ?)

Étape 2 : Faire des tests A/B simples

Tout doux le loup : avant de vous lancer dans des tests archi-compliqués, commencez doucement. Limitez-vous à ne tester qu’une seule variable à la fois dans les premiers temps.

Par exemple si vous voulez améliorer votre taux d’ouverture sur vos mails, ne changez pas le visuel, l’objet du mail et la couleur d’un CTA en même temps.

Commencez par changer l’objet du mail en premier lieu et voyez ce que vous obtenez comme résultat. Une fois que vous avez pris la main sur ces tests simples, vous allez pouvoir passer à l’étape supérieure.

Tout vient à point à qui sait attendre.

Et comme on est hyper sympas ❤️ chez Waalaxy, on vous donne un cas d’école : en tant que marketer, vous voulez faire de l’A/B testing sur un élément de votre formulaire pour connaître ce qui suscite le plus grand taux de clics sur celui-ci. Vous partez sur le changement de votre titre.

Ici, ce simple petit changement peut avoir un impact significatif sur le nombre d’inscription à votre newsletter et c’est un excellent moyen de commencer petit avec l’A/B testing si vous n’êtes pas familier avec la technique.

Étape 3 : Tester en continu

On le sait, il est chronophage ⏲️ d’effectuer des tests en continu. Pourtant il est recommandé de continuer à mettre en place des tests A/B et donc, de les optimiser.

Si les données que vous collectez s’affinent au fur et à mesure, il deviendra de plus en plus facile d’optimiser 💸 vos campagnes marketing.

Étape 4 : Analyser les résultats des A/B tests

Lorsque l’on parle d’analyser ses résultats, c’est d’une part, de voir quelles sont les statistiques de vos campagnes mais surtout de comprendre pourquoi vous avez eu ces résultats. Le cœur du sujet c’est votre cible.

Il est recommandé de laisser 10 jours au minimum afin d’analyser vos résultats.En effet, il faut permettre à vos utilisateurs de se connecter, de répondre à vos messages ou encore d’ouvrir vos mails. Vous n’aurez plus qu’à les consulter ensuite.

Bien entendu, certains résultats risquent de vous décevoir. Si vous n’avez pas de résultats probants, cela ne veut pas dire que vous l’avez fait en vain. Cela peut simplement vouloir dire que ce que vous vouliez mettre en place n’apporte qu’un petit changement et que votre test n’a aucun effet sur le taux d’ouvertures ou le taux de clics.

Étape 5 : Mettre en place vos résultats et itérer

Comme dit précédemment, une fois que vous avez une variable “gagnante” 🏆, vous devez la mettre en place (ou en tout cas on vous conseille de le faire).

N’oubliez pas que ces tests vont vous permettre d’optimiser votre stratégie marketing, il serait donc dommage de s’en priver. Si vos résultats ne sont pas probants, recommencez et testez de nouvelles variables !

Si vous avez franchi le cap des tests simples, vous pouvez aussi faire des tests A/B plus coriaces. En fait rien ne vous empêche d’effectuer des tests avec plus de deux variables.

Un test plus « ardu » à mettre en place puisque vous avez 3 variables à prendre en compte. Dans cet exemple, le formulaire à 3 cases à remplir pourrait être notre version A (donc la version originale que l’on appelle version de contrôle). Les deux suivantes sont nos variables B et enfin C (les versions modifiées sont appelées versions de traitement).

Pourquoi faire des tests A/B ?

Si tout ce qu’on vous a dit auparavant ne vous a toujours pas convaincu, on va vous donner d’autres raisons pour faire de l’A/B testing marketing.

Savoir ce qui marche le mieux pour votre business est une priorité ? L’A/B testing s’inscrit dans cette démarche.

Quand on se lance dans l’acquisition d’un marché, de nouveaux clients, on se base essentiellement sur des suppositions. Pourtant ce qui fonctionne pour une compagnie, ne marchera pas forcément pour une autre, et ce, même si elles évoluent toutes deux dans le même secteur.

Et même lorsque l’on est bien implanté🌱, acquérir du trafic de qualité sur un site peut s’avérer extrêmement difficile. Grâce à cette méthode de webmarketing, on arrive à obtenir de nouveaux clients mais aussi à fidéliser les plus anciens.

L’intérêt de faire ces différents tests est que vous allez pouvoir récolter de la donnée 📊. Et la donnée est très précieuse, surtout lorsque vous voulez que votre solution fonctionne. Toutes vos prises de décisions vont pouvoir être réfléchies car basées sur les résultats que vous avez obtenus.

Petit bonus 🍀: vous allez avoir une meilleure vision sur les goûts de votre audience. Vous allez les connaître, et donc, par conséquent, être plus à même de proposer des sujets, des produits ou encore du contenu qui les intéresse.

Cela laissera peu de place au doute puisque vous aurez fait des tests et vous saurez ce qui convertit le mieux parmi les différentes variations que vous aurez mises en place.

Cerise🍒 sur le gâteau, vous allez pouvoir augmenter la performance de vos campagnes, capitaliser sur ce qui engage le plus. Et on ne vous l’apprend pas, gagner en performance, c’est gagner du temps 🕛, de l’argent 💳et de l’efficacité.

Comment utiliser les tests A/B sur LinkedIn ?

Oui vous avez bien lu 🤯, on peut tout à fait faire de l’A/B testing marketing sur LinkedIn.

À titre d’informations, LinkedIn possède une base de données d’environ 774 millions d’utilisateurs. Par conséquent, vous profitez d’une base de prospects GAR-GAN-TUES-QUE 🦛. Dans ces circonstances, une variation aussi faible que 5 à 10% dans le taux de réponses ou d’acceptation peut se révéler énorme à l’arrivée.

Mais comment on fait de l’A/B test sur LinkedIn ? Eh bien, vous pouvez l’utiliser :

  • Pour savoir si des invitations sur ce réseau social professionnel fonctionnent mieux avec ou sans note,
  • Quel type de message obtient le plus grand taux de réponses,
  • Savoir quel titre fonctionne le mieux sur votre profil…

À ce propos, on vous conseille d’aller lire l’article sur comment booster son titre LinkedIn.

Dans le cas où vous ne savez pas comment ça marche sur ce réseau social professionnel. Voici un petit tuto 😉 (non, c’est pour nous, pas de souci) pour mettre en place un test A/B.

Ok, admettons que vous êtes un « SEO specialist » et vous souhaitez vous mettre en relation avec d’autres professionnels 👓 du secteur. Commencez par taper le métier que vous recherchez, trouvez des personnes et connectez-vous avec eux.

Faites le test de connexion avec note et sans note et vérifiez quelles sont les invitations qui ont été les plus acceptées.

Il ne vous restera plus qu’à attendre et voir quelles invitations ont été les plus performantes 💪.

Comment utiliser l’A/B testing sur LinkedIn avec Waalaxy ?

Lorsque l’on fait de l’A/B testing marketing, le plus important c’est de continuer à tester. Le marché est changeant, vos cibles aussi. Il est important de faire différents tests sur les meilleures approches et ce dans le temps ⌛.

En effet, vous pourrez ainsi vous baser sur une donnée qualitative et significative. On fait de l’A/B test, oui, mais on ne prend pas de décisions hâtivement.

Et en parlant de tests dans le temps, on vous propose d’associer LinkedIn à notre outil.

Du coup, comment qu’on fait pour expérimenter l’A/B testing sur LinkedIn avec Waalaxy ? Eh bien, ça tombe bien, on vous donne des petites astuces 💡 dès maintenant.

Commencez votre prospection : Exporter vos cibles

Afin que votre approche ait du sens, il va falloir cibler vos prospects. En effet, pour pouvoir faire de l’A/B testing, il faut que vous disposiez d’un sample d’utilisateurs assez conséquent pour que vous puissiez vous baser sur des données qui vous serviront. Au risque de nous répéter, de la donnée quantitative mais surtout qualitative 👌.

Afin de vous guider au travers de notre outil Waalaxy, j’ai décidé de vous montrer comment effectuer un test A/B avec celui-ci.

Au menu du jour, je vais savoir ce qui fonctionne le mieux en termes d’invitations sur LinkedIn. En effet, j’ai entendu dire que les invitations fonctionnent mieux lorsqu’il n’y a aucune note associée à celle-ci. Je vous invite à lire ceci ici.

Testons cela maintenant.

Connectez-vous à Waalaxy, rendez-vous sur LinkedIn et commencez à cibler puis à exporter vos différents prospects. Choisissez un échantillon 🧪 assez conséquent. Ici, j’ai décidé de choisir 100 prospects pour la campagne A et 100 pour la campagne B.

Que le début des festivités commence.

Définir sa séquence d’A/B testing marketing

Peut-être que vous n’êtes pas familier avec le terme de « séquence« , alors, on va vous le présenter très rapidement. Dans Waalaxy, ce qu’on qualifie de séquence ou template, c’est la combinaison d’actions que vous allez mettre en place et dans laquelle vos prospects vont avancer.

Ce sont les étapes dans lesquelles vos cibles 🎯 vont passer pour arriver à une action finale tout simplement.

Si vous avez besoin de plus amples informations concernant les séquences dans Waalaxy, et comment trouver la bonne ✔️, celle qui vous correspond, on vous conseille d’aller lire ce superbe article.

Définissez votre séquence en fonction de vos objectifs et de vos besoins.

Tests A/B pour les invitations LinkedIn

Une fois que vous avez choisi votre séquence, il ne vous reste plus qu’à définir votre message ✉️.

Mise en place de l’A/B test pour les invitations LinkedIn avec Waalaxy

Pour rappel, on a décidé d’envoyer des invitations de connexion avec et sans message mais vous pouvez envoyer deux messages bien distincts.

🔥 Dans la campagne A, j’envoie des demandes de connexions sans note à 100 prospects.

🔥 Dans la campagne B, j’envoie une invitation avec une note à 100 autres prospects.

Et maintenant ? Maintenant on va attendre un petit peu.

Les actions vont être envoyées en file d’attente et seront traitées selon les quotas journaliers :

  • les demandes de connexions : entre 80 et 100 par jour
  • les messages : entre 100 et 120 par jour

Ok! C’est quoi la suite dis-donc ? Bon, j’ai envie de voir où est-ce que je peux retrouver mes campagnes quand même 🧐.

Lorsque je me retrouve sur mon dashboard, dans l’onglet campagnes, je peux ainsi avoir une vision globale sur ce que j’ai déjà mis en place.

J’ai même des informations sur le nombre de prospects en cours. Et si je clique sur une campagne que j’ai mise en place, je peux avoir des informations sur l’avancée de ma prospection.

Analyse de l’A/B testing sur Waalaxy

Bon après quelques petits jours (28 pour être exacte), je peux analyser mes résultats. Lorsque je clique sur « campagnes » à gauche sur l’écran d’accueil de Waalaxy, j’ai accès, comme vous le savez, à une vision sur mes deux campagnes en cours.

Je clique sur l’une des deux campagnes et je vais pouvoir accéder à mes différents résultats. Voyons voir ce qu’il se passe des deux côtés.

  • Résultats de la campagne A sans message.

  • Résultats campagne B avec note.

Je peux apercevoir que la campagne B, celle avec une note performe moins bien 📉 que la campagne A, celle sans note. La différence n’est pas flagrante. Nous sommes à 53% de performance contre 47%. Il s’avère donc que la différence est minime. Cependant, à plus grande échelle, l’écart pourrait bien se creuser ⛏️.

Dans tous les cas, je peux quasiment dire que ma campagne sans note a mieux fonctionné que ma campagne avec un message (qui était en plus personnalisé).

Je privilégierai donc à l’avenir l’envoi d’invitations sans message.

Bien entendu, cela ne reste pas immuable. Si je retente l’expérience des mois plus tard, il se pourrait que ces résultats changent et que je sois dans l’obligation de changer mon fusil 🔫 d’épaule et de relancer des invitations, cette fois avec un message.

Si je n’avais pas fait d’A/B testing marketing sur Waalaxy, je n’aurais pas été en mesure de prendre cette décision.

A/B testing pour l’envoi de messages

Autre séquence que vous pouvez coupler avec l’A/B testing, c’est bien entendu l’envoi de messages. Particulièrement l’envoi de messages à des personnes se trouvant dans le même groupe que vous sur LinkedIn.

Une fois que vous avez importé vos prospects, vous pouvez envoyer deux versions de messages et voir quelle version vous permet d’obtenir le plus de réponses 👊.

Faire de l’A/B test dans Waalaxy pour du mailing

On en a déjà parlé plus tôt ⬆️ au cours de cet article. L’A/B testing marketing fonctionne parfaitement avec le mailing pour toucher vos cibles.

Ce serait vraiment bête de s’en priver avec Waalaxy. Vous avez le choix d’une séquence qui va vous permettre de visiter un profil puis d’envoyer un e-mail à cette personne. Vous pouvez encore une fois, tester sur un échantillon, un message, un titre et voir quelle version vous donne le plus de résultats.

Franchement, rien de sorcier 🧙‍♀️ , l’interface de Waalaxy est simple d’utilisation et extrêmement intuitive. Mais on pense à vous (ne nous remerciez pas), dans le cas où vous avez oublié comment mettre en place une campagne, on vous donne rendez-vous ici.

Analyser vos résultats

Une fois que vous avez terminé de cibler🎯, d’exporter, de choisir votre séquence et votre message, il va falloir attendre. Attendre un peu afin de pouvoir lire vos résultats. Il faut que vous laissiez du temps à vos différentes cibles pour ouvrir les mails, ou simplement leur laisser le temps de se connecter à leur compte LinkedIn.

Grâce à notre outil, vous avez accès à un très beau💎(on reste très objectif) tableau de bord. Sur votre écran, à gauche cliquez sur « Campagnes ».

Vous allez ensuite avoir un aperçu des campagnes que vous avez pu mettre en place. Cliquez sur l’une d’entre elles et comparez votre meilleur taux d’ouverture.

Ainsi vous pouvez suivre en temps réel les résultats des versions que vous avez mis en place.

Dans quels autres cas utiliser l’A/B testing marketing ?

Vous vous demandez sûrement dans quels autres cas nous pouvons utiliser l’A/B testing marketing. La réponse est qu’on peut l’utiliser presque dans toutes les situations, que cela soit pour :

  • 🟢 Un produit physique (choix de couleur),
  • 🟢 la taille ou l’emplacement d’un bouton sur votre site,
  • 🟢 le design de votre solution, l’objet de vos mails,
  • 🟢 l’efficacité d’une fonctionnalité…

Vous l’aurez compris… Les possibilités sont infinies. Si vous voulez faire de la conversion, il faudra conduire des tests.

L’utiliser pour vos landing pages

Vous avez en tête plusieurs solutions à proposer à vos utilisateurs dans le cas d’une landing page… Seulement voilà, tout se bouscule dans votre esprit quant à ce que vous voulez proposer à vos futurs clients et plusieurs questions vous « chafouinent » :

  • Quel visuel vais-je mettre en avant sur ma page ?
  • Mon call to action est-il assez visible ou bien placé ?
  • Quelle est la couleur la mieux adaptée à mon site ?
  • Répond-on facilement à mon formulaire ?
  • Mon titre est-il assez accrocheur ?

Vous avez bien raison de vous poser toutes ces questions 🤔 car vous voulez convertir. Le fait de pouvoir tester plusieurs visuels, de changer d’emplacement vos CTA (ou de modifier leur taille ou leur couleur), de jauger la charte graphique de votre site sont des éléments importants à prendre en compte. Lorsque l’on arrive sur une landing page, il faut qu’elle soit sexy.

Oui, oui, oui, la première impression compte quand arrivez fraîchement sur un site ! Ce que l’on veut, c’est convertir 💰. Il est donc primordial de convaincre vos utilisateurs de rester sur votre page dès le premier regard 👀.

Grâce à l’A/B testing vous pourrez mettre en place plusieurs scénarios pour votre landing page. Il n’y aura plus qu’à choisir la solution qui performe le mieux.

Avec ces tests, vous n’êtes pas obligé de repenser à toute votre page, vous pouvez y apporter des changements subtils et, ainsi réduire le risque de compromettre votre taux de conversion 💸 actuel.

Utiliser l’A/B testing pour mesurer l’efficacité d’une fonctionnalité

Dans le cas où vous ne savez pas si une fonctionnalité plaira ou non, vous pouvez aussi mettre en place l’A/B testing marketing. Que cela soit une fonctionnalité sur Desktop 💻 ou encore mobile.

Plus qu’une formalité, si vous voulez optimiser vos conversions et téléchargements d’applications, il faut conduire des tests. Mettre en place un A/B testing sur une fonctionnalité vous aidera à comprendre si le changement que vous souhaitez mettre en place va conquérir le cœur 💖 de votre audience.

Peut-être que vous voulez mettre en place la fonction « partage sur les réseaux sociaux » avec votre application. Vous ne savez pas si cette fonctionnalité aura un important taux de clics 🖱️… Simple : faites de l’A/B testing. Mettez en place votre idée et faites tester la version à vos utilisateurs avec et sans ladite fonction. Vous n’avez plus qu’à analyser ce qui performe le mieux et prendre votre décision par la suite.

L’A/B test dans le cadre de l’envoi d’e-mails

Le mail est toujours une excellente solution lorsqu’il s’agit de faire de la prospection. Les années passent, pourtant c’est une solution que l’on utilise toujours autant.

Il est très simple de faire de l’A/B testing dans les e-mails marketing 📧. Vous envoyez une version A à une partie de vos abonnés, et la version B à l’autre partie.

Là encore, vous pouvez tout à fait changer l’objet, le visuel, les boutons intégrés à votre mail. Une fois que vous avez décidé, testez. Encore une fois, la solution qui obtient le meilleur résultat est à retenir et à établir sur toute votre liste de clients et futurs clients.

C’est toujours une excellente idée 💡 de continuer à pratiquer l’A/B test pour vos prospects mais aussi pour ceux qui sont déjà clients chez vous.

Dans le cadre d’une campagne web, vous avez l’embarras du choix pour savoir ce qui va susciter le meilleur taux d’ouverture. Vos tests effectués, vous aurez toutes les données nécessaires pour savoir ce qui fonctionne le mieux.

Mais il ne faut pas s’arrêter d’expérimenter. Le mailing est un cas particulier car l’on garde souvent le contact avec ce mode de communication. Il faut donc être consistant dans son utilisation.

L’implémenter dans vos annonces sponsorisées

A/B test Facebook Ads

Saviez-vous que l’on pouvait conduire de l’A/B testing marketing avec différents médias sociaux 📱? Vous êtes un annonceur et vous souhaitez vous lancer sur de l’A/B test avec Facebook (Facebook ads) ? C’est très facile !

🌟 Étape 1 : Rendez-vous dans votre gestionnaire de publicités. Cliquez ensuite sur « Créer ».

🌠 Étape 2 : Choisissez votre objectif de campagne en fonction de vos objectifs ↗️.

🌟 Étape 3 : Une fois votre objectif de campagne choisi, donnez un nom à votre campagne et activez le bouton « créer un test A/B ».

🌠 Étape 4 : Choisissez la page que vous voulez promouvoir, mettez en place votre budget, la date de début et de fin et définissez votre audience.

🌟 Étape 5 : Configurez votre publicité, choisissez son placement et cliquez sur « Publier ».

Vous vous dîtes sûrement : »Que nenni, il n’y a qu’une seule version ici sacrebleu » 🤪. Et on vous dira que vous avez raison mais que ce n’est pas terminé !

Une fois que vous avez publié votre publicité, vous avez la version A. Il vous sera ensuite demandé de dupliquer la campagne publiée et d’y apporter les modifications nécessaires pour la version B.

La plateforme vous permet effectivement de tester vos variables comme le choix de votre audience, l’emplacement de vos diverses publicités ou encore de tester du contenu. Cela vous permet d’avoir un total contrôle sur vos différentes campagnes. Il n’y a plus qu’à miser sur ce qui est le plus pertinent.

A/B test Google Ads

Vous pouvez aussi tout à fait faire de l’A/B testing avec Google Adwords (malheureusement pas encore avec vos annonces vidéos et shopping). Vous pouvez ainsi tester plusieurs éléments disponibles dans vos annonces :

  • Le titre,
  • La landing page,
  • Le texte de l’annonce,
  • Vos mots-clés,
  • La stratégie d’enchères.

C’est ensuite Google qui se chargera de diffuser vos annonces A et B. Celui-ci alternera vos annonces dans les résultats de vos potentiels clients. Une fois que vous avez pu analyser l’annonce qui performe le mieux, vous n’avez plus qu’à mettre en veille l’autre.

Que retenir de l’A/B Testing Marketing ?

Vous l’aurez compris, les possibilités sont infinies en termes d’A/B testing. Mais la clé🗝️, c’est surtout la régularité dans vos tests. Ne restez pas sur vos acquis et chercher l’amélioration continue.

N’oubliez pas que vos audiences se comportent différemment et qu’il faudra du temps afin de comprendre 🧠 celles-ci. Et c’est un combat sur la durée; parce qu’une fois que vous les aurez compris, il faudra certainement recommencer, car vos audiences évoluent elles aussi.

Continuez à conduire des A/B tests avant, pendant et après la récolte de vos données en vous basant bien entendu sur les Kpi que vous aurez mis en place et mesurez votre ROI. Faites un suivi des campagnes et gardez un œil 👁️ constant sur votre dashboard afin d’ajuster votre stratégie. Parce que oui, c’est comme ça que vous serez un leader dans votre secteur.

Maintenant vous savez comment et pourquoi faire de l’A/B testing marketing, cette technique qui a fait et fera encore ses preuves dans le futur. Que cela soit pour augmenter votre notoriété, mettre en place une nouvelle newsletter, l’A/B testing est un véritable levier 🎰 marketing et devrait être utilisé afin d’améliorer sa stratégie en continu.

Et en prime, on vous a filé toutes les clés pour l’utiliser avec notre super solution . Les possibilités sont nombreuses, foncez.

Découvrir Waalaxy 🪐 

Faqs de l’article A/B testing marketing: 5 étapes pour le mettre en place

L’A/B testing est surtout utilisé en pour tester des variantes de solutions sur vos clients et leads. Plus vos contenus sont pertinents et plaisent à vos utilisateurs et plus vous avez de chance de convertir mais aussi de fidéliser 💑. Toutes vos actions marketing pourront se baser sur les résultats obtenus.

Comment fonctionne l’A/B Testing marketing ?

Cette méthode va vous permettre d’établir un processus d’expérimentation dans lequel deux versions (dans le cas d’un test A/B) ou plus (il existe l’A/B/C testing dans le cas où vous souhaitez présenter 3 solutions différentes) sont présentées.

Ces solutions vont ensuite être présentées de manière aléatoire à votre ciblage 🎯 d’audience. Cela vous permettra de déterminer quelle version entraîne le maximum d’impact 💥 et génère le meilleur retour sur investissement.

Comment faire de l’A/B test sur LinkedIn ?

Sur LinkedIn, vous pouvez faire de l‘A/B testing LinkedIn marketing sur :

  • L‘envoi de message,
  • Les demandes de connexions avec ou sans note,
  • Savoir quel titre fonctionne le mieux…

Bien entendu vous avez la possibilité de le faire depuis l’application LinkedIn mais on vous pousse quand même à utiliser Waalaxy pour sa praticité et sa simplicité d’utilisation.

Quoi optimiser avec l’A/B testing marketing ?

Vous pouvez tout optimiser avec de l’A/B testing. Pour vous, marketeurs ou pas, cela vous permet d’améliorer continuellement l’expérience de vos utilisateurs en minimisant vos coûts 💲. Laissez-nous vous dresser une petite liste 📃 de ce que vous pouvez optimiser :

  • Formulaires,
  • Emails,
  • Landing pages,
  • Annonces publicitaires,
  • Fiches produits,
  • Fonctionnalités.

Pourquoi envisager des tests A/B marketing  ?

De plus en plus de compagnies s’interrogent 🤔 sur la direction qu’elles doivent prendre. Pour cela, elles doivent appuyer leurs décisions sur les tests A/B. Ces diverses variantes de solutions vont permettre :

  • D’atteindre des résultats statistiquement signifiants,
  • Réduire le taux de rebond,
  • Résoudre les points de douleurs de vos prospects,
  • De bénéficier d’un meilleur retour sur investissement,
  • De garder le contrôle sur les coûts.

Vous savez tout maintenant 😀, à vos marques, prêts, feu, testez !

Categories: Waalaxy

Tweetez
Partagez
Partagez