Le guide du storytelling – Définitions et exemples

Rejoignez +5400 lecteurs de la newsletter Supernova ☄️

Désinscription en 1 clic.

Vous avez en vous l’âme d’un narrateur et vous avez envie de l’utiliser pour tout ce qui concerne votre marketing ? Alors ça tombe plutôt bien 🙂 parce que l’on va parler de storytelling aujourd’hui. Aller, c’est parti.

Au cours de cet article, nous allons voir :

  • La définition du storytelling.
  • Le storytelling arc.
  • Pourquoi faire du storytelling ?
  • Comment le mettre en place ?
  • Le storytelling dans une stratégie marketing.
  • Les meilleurs exemples.

Storytelling : définition

Le storytelling, ou l’art de raconter des histoires, est une technique de communication qui consiste à présenter une idée 💡, un produit ou ce que vous voulez sous la forme d’une histoire. Sa traduction littérale vient de story qui veut dire histoire et telling qui veut dire raconter.

Les entreprises l’utilisent souvent à leur avantage ✅ afin de toucher leur cible dans le but de vendre un produit ou un service ou simplement dans le but de gagner en visibilité.

Le principal objectif est que vous arriviez à capter l’attention de votre audience et de faire en sorte qu’elle adhère à votre message. Ce message devra donc être agréable et mémorable. Il existe de nombreuses manières d’utiliser le storytelling tels que :

  • Le marketing.
  • La publicité.
  • Le journalisme.
  • La vente.
  • Etc…

En mettant en place du storytelling, vous allez donner du sens et de la valeur 💎 à votre produit ou service, et susciter de l’émotion chez votre cible. Maintenant que l’on a vu ce qu’était la définition du storytelling, comment la mettre en place dans une communication ?

Quel est le but du storytelling ?

Lorsque l’on veut se connecter à son audience, le storytelling est un outil extrêmement puissant 💪. Celui-ci va vous permettre de capter l’attention de vos prospects, de pouvoir mieux échanger avec eux, de les convertir en client puis en ambassadeur.

Cela va vous permettre de créer du lien et donc de mieux vendre vos produits ou vos services par la suite.

Le but de ce terme, c’est de faire passer un message qui parle à votre cible 🎯 de rendre votre communication plus impactant afin de toucher un maximum de personne.

Quels sont les 4 fondements du storytelling ?

Il existe des fondements en storytelling qu’il vaut mieux appliquer pour éviter que votre cible 🎯 ne passe à côté du message. En tant que storyteller, vous allez devoir travailler à fond les points suivants :

  • Les personnages : Ce sont eux qui seront pris pour exemple par vos cibles. Pour faire un bon storytelling, vous serez obligé de réfléchir à vos personnages. C’est à eux que vos cibles vont s’identifier.

  • Votre environnement : en effet, vos personnages vont évoluer dans un environnement peut-être familial, peut-être festif… Dans tous les cas, c’est l’environnement qui va aussi faire en sorte que vos cibles se sentent proches du récit que vous allez raconter.
  • L’élément déclencheur : Comme nous l’avons dit plus haut, c’est ce qui va donner du sens à votre récit. Cet élément déclencheur va donner de la couleur à vos personnages puisqu’ils vont certainement se remettre en question. Vous allez leur déclencher des émotions 💗(peut-être les mêmes que celles que vous voulez déclencher chez votre audience).
  • Le dénouement : C’est ce qui va permettre de relâcher la tension mais aussi de donner du sens à votre histoire. Le dénouement c’est le moment où votre histoire va faire de l’effet sur votre public.

Obtenez vos premiers clients cette semaine

waalaxy dashboard

Profitez de la puissance de Waalaxy pour générer des leads tous les jours. Commencez à prospecter gratuitement dès aujourd’hui.

Comment mettre en place le storytelling ?

Pour que vous arriviez à faire passer le message que vous voulez pour vendre 💰 vos produits ou services, vous allez devoir mettre en place quelques étapes en place à savoir :

  • Identifier votre public cible et faites votre persona. Vous ne pourrez pas vendre un produit si vous ne savez pas à qui vous vendez. Déterminez ensuite quel est le type d’histoire qui pourrait être la plus appropriée pour votre cible.
  • Définir vos objectifs et votre message clé. Que voulez-vous que vos potentiels clients retiennent de vous ? Et de votre histoire ?
  • Choisir le ton et le style de votre histoire. Allez-vous miser sur l’émotionnel ? Votre storytelling sera-t-il humoristique ? Dramatique ?
  • Mettre en place la structure de l’histoire. Sera-t-elle classique ? Originale ?
  • Écrire 🖊️ votre histoire et la mettre en forme. Mettez-vous ensuite à la place de celui qui écouterait cette histoire et demandez-vous si cela vous plaît.
  • Utiliser des éléments visuels pour illustrer votre histoire.
  • Soigner sa présentation et sa posture lorsque l’on raconte une histoire.
  • Réussir à captiver son audience.

Comment écrire un storytelling ?

Pour raconter un récit qui touche une cible 🎯, il va vous falloir un peu de préparation. On va donc vous donner toutes les étapes indispensables pour que vous puissiez réussir.

#1 Le persona

À chaque fois, c’est toujours la même rengaine, on vous bassine avec l’importance de créer le portrait type de votre client idéal. Ce n’est pas pour rien, on peut vous l’assurer. Dresser ce portrait va vous permettre de répondre à des besoins, des points de douleurs et de trouver des solutions aux problématiques que peuvent rencontrer vos clients.

Dans le cas du storytelling, c’est la même chose, comment vous pouvez créer du contenu qui touche vos cibles si vous ne savez pas ce qui les anime, ce qui les touche, ce qu’ils aiment ?

Pour faire votre persona, vous allez devoir définir les traits de votre client potentiel, à savoir :

  • Nom et prénom.
  • Âge.
  • Sexe.
  • Sa situation maritale 💍.
  • Localisation.
  • Ses besoins.
  • Ses points de douleurs.

Bien entendu, vous pouvez continuer à agrémenter de détails votre persona, plus il est détaillé, plus vous aurez de chance de le toucher.

#2 Choisir le ton de votre message

Comment allez-vous vous exprimer à votre cible ? Est-ce par le biais de l’humour ? De la tristesse ? Ici, il faut que vous vous demandiez qu’elle est l’émotion 😊 que vous avez envie de transmettre à votre public ?

C’est un élément clé de votre storytelling puisque c’est grâce à celui-ci que vous allez susciter une émotion chez votre audience. En plus du ton, n’hésitez pas à vous attarder sur le registre de langue que vous allez employer. Sera-t-il soutenu ? Ou au contraire, familier ?

#3 Le message

Maintenant que vous savez comment vous allez vous adresser à votre cible 🎯, il faut aussi s’attarder sur le message que vous voulez laisser à votre audience. Le but c’est que vous arriviez à raconter pour mieux vendre. Votre message doit donc être au point. Que voulez-vous faire ? Sensibiliser sur un de vos produits ? Vous connecter avec votre audience ? Informer d’un nouveau produit ?

Pour que vous puissiez réussir à transmettre votre message, gardez en tête que celui-ci doit être clair et facilement compréhensible par ceux qui vont l’écouter et/ou le regarder.

#4 Définir les objectifs

Vous vous êtes décidé à toucher vos cibles 🎯 mais quels sont vos objectifs ? Avez-vous envie de promouvoir votre marque ? Avez-vous envie de gagner en visibilité 👀 et notoriété ? Est-ce que vous avez envie de faire augmenter vos ventes ?

En mettant en place vos objectifs, vous serez en mesure de donner le tournant qu’il faut à votre storytelling et de mieux toucher votre audience. Si vous arrivez à faire ça, alors l’atteinte de vos objectifs ne devrait pas être très difficile.

#5 Le partage de votre histoire

Préparer le moment où vous allez partager votre récit. Choisissez la date, le format de diffusion (par écrit ? Vidéo ? Audio ?), tous ces éléments vont vous permettre de mieux vous préparer. Gardez en tête que vous devez partager une histoire sincère et authentique 💗. Si vous racontez une histoire mais que vous faites complètement l’opposé dans vos actions, vos clients ne vous feront absolument pas confiance et cela ne vous bénéficiera en aucun cas.

Storytelling arc

En storytelling, il arrive que l’on parle d’arc narratif ou encore de story arc. Ce terme fait référence à la structure d’un récit et cet arc sera constitué d’événements de l’histoire, on peut dire que c’est la progression 🎢.

Vous avez un début plutôt calme, puis un élément qui vient perturber les personnages, des conflits qui vont atteindre un sommet et enfin une fin où tout se résout. Pour que vous puissiez mieux comprendre ce dont on parle, nous allons vous présenter un petit schéma.

storytelling-arc

Vous retrouverez donc :

  • La scène de départ.
  • Un événement.
  • L’action qui monte.
  • Élément déclencheur.
  • La redescente.
  • La résolution.

Vous avez donc grâce à ce schéma tout un arc narratif d’une histoire.

Pourquoi faire du storytelling ?

Il ne s’agit pas uniquement de faire du storytelling, de raconter une histoire dans le vide et pour le fun. Évidemment, il y a des objectifs à atteindre et cela peut être très bénéfique pour votre entreprise.

La première chose à savoir est que le storytelling vous aide à capter l’attention de votre audience en présentant votre message sous la forme d’une histoire 📖. Cette manière de présenter son produit ou service permet également de donner un sens à ce que vous proposez à votre cible.

Grâce au storytelling, vous permettez à vos clients de comprendre pourquoi ce que vous faites est important et en quoi il peut l’aider dans son quotidien.

Mais ce n’est pas tout puisque cette manière de raconter votre histoire peut aussi créer de la confiance aux yeux de votre audience. Lorsque vous partagez des histoires authentiques et personnelles, vous pouvez montrer votre sincérité. Si vous arrivez à créer de la confiance 💖 avec vos clients, ils reviendront donc plus aisément vers vous et seront aussi plus enclins à vous recommander.

En plus, vous pouvez facilement vous démarquer de la concurrence en racontant des histoires originales et innovantes dans lesquelles vos clients 🎯 peuvent se reconnaître.

Enfin, vous pouvez fédérer autour de votre marque. C’est une des facettes les plus importantes du storytelling. Être capable de générer une communauté autour de votre marque, c’est le Graal pour tous les marketeurs et commerciaux. C’est pour cela que vous devez l’utiliser à votre avantage.

Le storytelling dans une stratégie marketing

On cherche souvent à créer une émotion 💖 chez sa cible dans le but qu’elle vienne acheter chez nous. Mettre en place du storytelling dans une stratégie marketing est un véritable atout et on vous explique pourquoi.

Quand on fait du marketing, ce qu’on veut, c’est pouvoir toucher son audience, par conséquent, on va faire appel à des histoires authentiques, qui ont du sens. Plus vos histoires sont inspirantes, plus vous avez de chance de toucher le cœur de votre cible.

On vous a parlé de persona un peu plus tôt dans cet article. C’est un incontournable, si vous voulez vendre ce que vous proposez, vous ne pourrez pas faire l’impasse. Comment répondre aux besoins et frustrations de votre cible si vous ne la connaissez pas ? La réponse est que ce n’est pas possible.

En revanche, en connaissant parfaitement votre cible, vous allez pouvoir utiliser le storytelling à votre avantage en mettant en avant les valeurs et les bénéfices de votre produit. Vous pourrez raconter comment vous avez réussi à résoudre le problème d’un de vos clients par exemple.

Stratégie marketing : Construire sa marque avec le storytelling

Grâce à cette méthode, vous pouvez créer une expérience de marque cohérente. On vous explique. Lorsque vous allez raconter votre histoire, elle sera forcément en lien avec l’identité de votre marque et elle se devra d’être présentée de la même manière sur tous vos canaux marketing.

N’hésitez pas à utiliser l’émotion dans votre storytelling, elle doit être mémorable et doit faire en sorte de marquer les mémoires.

N’oubliez pas de travailler votre créativité 🧠. Il est important de mettre en place des choses originales. Faire du vu et revu ne vous apportera que très peu de bénéfices.

Les objectifs du storytelling en marketing

Derrière ce terme se cachent de nombreux objectifs, particulièrement en marketing. On peut avoir différents objectifs tels que :

  • La découverte d’un nouveau produit.
  • Augmenter la visibilité de votre marque.
  • Faire le buzz 🛎️.
  • Augmenter votre chiffre d’affaires.

Quelles que soient les raisons derrière l’utilisation du storytelling, vous avez envie d’inciter votre prospect ou futur client à venir acheter chez vous.

Exemples de storytelling réussis

Peut-être que vous n’avez jamais eu l’occasion de voir la puissance d’un storytelling en action, ou peut-être même que vous ne vous en êtes pas rendu compte. Dans tous les cas, on va vous montrer des exemples de storytelling réussi dans le milieu avec des marques connues. On commence directement par Airbnb.

Airbnb

Si vous ne connaissez pas cette entreprise, Airbnb est une plateforme qui vous propose des logements de particuliers afin d’y séjourner quelque temps. Cette plateforme a été fondée par Brian Chesky, Joe Gebbia et Nathan Blecharczyk et elle existe depuis 2008.

airbnb-plateforme

Pour toucher du monde, Airbnb mise sur l’utilisation de plusieurs canaux tels que :

  • Le blog.
  • Les divers réseaux sociaux.
  • La vidéo.
  • Leurs magazines.

Vous n’êtes peut-être pas au courant mais le début d’Airbnb est original et les fondateurs n’hésitent pas à rappeler à leurs clients d’où ils viennent pour réussir à les toucher. Toute leur stratégie marketing s’articule autour de leurs clients et de leurs propres expériences puisqu’en effet, Airbnb a besoin à 100% de ses clients pour rester pérenne.

Il était donc normal que cette entreprise mette ses clients en premier plan plutôt qu’elle-même. Pour faire un storytelling efficace, la plateforme laisse aux clients la possibilité de raconter leurs histoires.

Il y a double bénéfice à faire cela : la première est que vous pouvez réellement jouer sur l’émotionnel en fonction de ce que vos clients ont ressenti 🫀. Le deuxième point positif est que lorsque ce sont directement vos clients qui vous recommandent, vous avez plus de chance que l’on a confiance en vous.

Point bonus ? Avoir des récits des expériences clients peut encourager ceux qui n’ont pas encore sauté le pas, à le faire.

Apple

Que vous aimiez la pomme ou Android, vous avez déjà vu au moins une fois une publicité de chez Apple. Ce géant a décidé de miser sur ses utilisateurs dans ses publicités. C’est l’histoire qui occupe une place importante chez Apple et ce que la marque veut, c’est jouer sur les émotions 😍.

Plus que de simples produits de téléphonie 📱 et d’ordinateurs, c’est toute son histoire qu’Apple offre à ses clients. Cela fonctionne tellement bien que des personnes n’hésitent pas à attendre 72h devant une boutique pour pouvoir s’offrir le dernier téléphone de la marque. On est réellement admiratif de ce travail.

Nike

Nike c’est la marque de sport à laquelle tout le monde (ou presque) s’identifie. D’ailleurs, si on arrive à s’identifier à travers les histoires que Nike nous raconte, c’est parce que la marque est excellente 😍 en matière de bon storytelling. Même quand elle dérape, on s’identifie quand même à ce qu’elle transmet.

La première chose à savoir est que Nike n’hésite pas à mettre en avant des personnes très peu représentées dans les milieux de la publicité. En mettant en avant ces diversités, il y a aussi plus de personnes qui arrivent à se voir à travers leurs publicités.

Nike joue donc aussi sur les émotions de ses spectateurs dans la plupart de ses histoires.

Le storytelling est une excellente méthode pour renforcer sa présence sur la toile, développer le lien avec sa communauté, augmenter la confiance de ces utilisateurs et être plus propre de son audience.

Conclusion

Nous y sommes presque. Pour que vous ayez tout qui revienne à vous, on va récapituler ce que nous avons vu aujourd’hui. On a donc pu aborder les notions telles que :

  • La définition de storytelling.
  • Son but ⚽.
  • Pourquoi vous devriez faire du storytelling.
  • Comment le mettre en place.
  • Le storytelling dans une stratégie marketing.
  • Les meilleurs exemples de storytelling.
  • Écrire un storytelling qui convainc.

FAQ

On est arrivé quasiment à la fin de cet article, mais il y a peut-être encore quelques notions que vous pourrez apprendre. C’est justement ce que l’on va faire.

Comment définir le storytelling ?

Afin de toucher un public, on joue avec son cerveau, et plus particulièrement ses émotions. Le storytelling c’est l’art de raconter une histoire pour faire passer un message, pour faire vendre un produit, pour se faire connaître, pour faire le buzz.

C’est une technique de communication qui va provoquer une émotion envers le produit ou le service ou même encore la marque.

Il existe plusieurs objectifs quand on met du storytelling en place, cela va dépendre entièrement de ce que vous avez envie de faire et de provoquer.

Comment faire un bon storytelling ?

La première chose à faire lorsque l’on se lance dans ce genre d’exercice, c’est de connaître sa cible. Comment pouvez-vous savoir que vous allez toucher une audience si vous ne savez pas ce qui anime votre cible, ce qui pourrait déclencher des émotions ? Si vous connaissez comment déclencher des émotions chez votre cible, elle sera plus sensible à votre marque et à ce que vous proposez.

Vous devez ensuite trouver la bonne histoire à raconter, celle qui vaut le coup, celle dans laquelle vos audiences vont se reconnaître. C’est de cette manière que vous arriverez à faire un bon storytelling. Ces conseils sont à faire en amont. Pour se plonger directement dans le concret, on va vous donner les étapes à faire pour que votre storytelling soit au top.

#1 Préparer votre histoire

Construisez votre trame narrative et posez-vous des questions telles que :

  • Où mon histoire va-t-elle prendre place ?
  • Quelles vont être les valeurs que je vais mettre dans cette histoire ?
  • Que vais-je pouvoir raconter ?

#2 Définir vos personnages

Dans ce cas précis, allez-vous vous concentrer sur un ou plusieurs personnages dans votre fiction ? Allez-vous faire en sorte que votre audience se reconnaisse dans vos personnages ? Sont-ils drôles ? Tristes ? Quelles émotions vont-ils dégager ?

#3 L’environnement

Il est temps de vous concentrer sur les éléments qui vont renforcer la position de vos personnages et de votre histoire. On parle bien évidemment des décors mais aussi de la lumière et de l’ambiance qui vont s’en dégager. N’hésitez pas à donner le maximum de détails lorsque vous allez exposer vos scènes, cela permettra à vos cibles de se rapprocher de votre marque.

#4 L’élément déclencheur

Vous allez devoir vous concentrer sur un élément qui va faire que le personnage va se remettre en cause, ou trouver sa voie. C’est l’élément qui va faire en sorte que votre histoire prenne tout son sens. C’est un élément qui va certainement montrer la motivation de votre personnage 🙂.

#5 Le dénouement

Quel va être le résultat de cette aventure ? De cette interrogation ? Le dénouement est la partie la plus importante de votre histoire, pensez-y pour qu’elle fasse le plus grand effet à votre public.

À quel moment utiliser le storytelling ?

Il existe de nombreux cas dans lequel on peut utiliser le storytelling et nous allons les lister maintenant :

  • La présentation d’un produit ou d’un service (vous pouvez raconter une histoire qui met en avant les bénéfices et les valeurs 💰 de votre offre. Vous les aiderez à comprendre pourquoi votre produit ou service est important et comment il peut améliorer son quotidien).
  • Communiquer 👄 sur sa marque. Vous allez mettre en avant les valeurs et l’identité de votre marque par le biais d’une communication qui saura toucher votre public.
  • Présenter un projet ou une idée. Effectivement, vous n’avez pas à l’utiliser que lorsqu’il y a des clients en jeu. Vous pouvez très bien utiliser cette méthode pour présenter une idée. Vous devrez alors convaincre votre auditoire en suscitant l’intérêt et faire en sorte qu’ils adhèrent à votre projet.
  • Vendre un produit ou un service.
  • Motiver ou inspirer : vous pouvez inspirer votre public en partageant une histoire qui suscite de l’émotion.

Il existe bien entendu d’autres moments où vous pourrez utiliser le storytelling. Utilisez-le quand vous sentez que c’est le bon moment.

Data Storytelling

C’est la première fois que vous entendez ce terme ? Rassurez-vous, c’est très facile à comprendre. La data storytelling c’est le fait de raconter 👄 une histoire avec des données représentées graphiquement. Alors, là, peut-être que ça ne vous parle pas du tout, pourtant si vous avez déjà fait une présentation à l’école ou en entreprise, nous sommes persuadés que vous avez déjà fait de la data storytelling.

Par exemple, si vous avez décidé de parler de l’évolution de l’entreprise grâce à des chiffres et que vous les présentez avec des graphiques, vous faites de la data storytelling. Bien entendu, pour faciliter cette exploitation de données, il y a bon nombre d’outils 🧮 qui ont vu le jour.

Voilà, on arrive au bout de cet article et vous savez à présent tout ce qu’il a à savoir sur le storytelling.

Mélisande

Elle rédige toujours ses articles en écoutant du métal. 🎶

Pour aller plus loin :

Vous n’arrivez pas à réduire votre Customer Effort Score ? 😟 Ou PIRE, vous n’évaluez pas du tout les interactions

14/06/2024

L’algorithme Instagram, c’est un peu comme celui qui tire les ficelles, on n’a pas le choix et on s’exécute.Plus sérieusement,

14/06/2024

Dans un marché de l’emploi hyper compétitif et en constante évolution, n’importe quelle entreprise est aujourd’hui confrontée à l’énorme défi

07/06/2024

7 exemples de messages de prospection LinkedIn réussis

Masterclasses

Dans la piscine

Sucess story