Valeur ajoutée : Les 3 axes importants pour la développer

Publié par Elodie le mai 4, 2022 5/5 (234 votes)

Valeur ajoutée
15 min

Quand on entend « valeur ajoutée », plusieurs façons de l’aborder peuvent nous venir en tête :

  • 🔢 #1 Le calcul de la valeur ajoutée en comptabilité. (D’une entreprise).
  • 📞 #2 La valeur ajoutée d’un produit ou service.
  • 👩🏻‍🤝‍🧑🏾 #3 La valeur ajoutée en ressources humaines (interne).

De nos jours, la valeur ajoutée n’est plus simplement liée à un calcul pragmatique, on s’est rendu compte que les richesses d’une entreprise étaient bien plus vastes.

Le but de cet article est de faire un tour à 360° sur qu’est-ce que la valeur ajoutée et comment l’aborder et la mesurer dans ces 3 contextes différents.

A quoi sert la valeur ajoutée ? La définition ici !

Quand on cherche des définitions de valeur ajoutée en ligne, on tombe toujours sur le calcul hyper pragmatique du bon vieux comptable. 🤓 Bien que nous allons voir cette définition dans quelques instants, je pense qu’il y a un vrai manque de prise de recul sur ce qu’on trouve en ligne. Alors, laissez-moi être un peu plus clair.

La valeur ajoutée, ce n’est pas juste des chiffres quantifiables, c’est :

 La capacité d’une entreprise – ou d’une personne – à générer de la richesse.

C’est à dire, de pouvoir apporter une plus-value, qu’elle soit financière, humaine ou qu’elle corresponde à un produit ou un service proposé.

Exemple : J’ai acheté un téléphone étanche. Sa richesse, c’est son étanchéité. La valeur ajoutée sur laquelle le marketing va mettre l’accent, c’est sa capacité à être plongée dans l’eau.

Comment calculer la valeur ajoutée d’une entreprise ? La formule ici !

Donc ici, toute la complexité de la question est de savoir comment calculer la ou les valeur(s) ajoutée(s) qui vous intéressent et de prendre le sujet sous différents angles.

Que mesure la valeur ajoutée ?

Nous allons voir dans cet article tous les calculs nécessaires, leurs réalisations, leurs avantages et leurs limites.

Comment se partage la valeur ajoutée ?

Du point de vue global d’une entreprise, la valeur ajoutée se divise en deux catégories.

  • La valeur ajoutée des produits et/ou services développés sur le marché.
  • La valeur ajoutée humaine des différentes personnes travaillant dans les services de conception, valeur de la production et de promotion.

#1 Valeur ajoutée en comptabilité

En comptabilité, la valeur ajoutée (VA) est un indicateur économique qui mesure la richesse créée par un agent économique (entreprise, organisation…) au cours d’une période de production.

L’expert comptable.

 

Le calcul de la valeur ajoutée en comptabilité

Le calcul est très simple :

Valeur ajoutée (VA) = Marge commerciale + Production de l’exercice – Consommations de l’exercice en provenance de tiers.

🍤 Décortiquons un peu ça pour vous aider a y voir plus clair :

  • 🍎 Marge commerciale : Si vous achetez des pommes chez un producteur pour 0.20 centime l’unité et que vous les revendez dans votre magasin pour 1€ l’unité, alors votre marge est de 80 centimes.
  • 🍏 Production de l’exercice : La totalité des biens et des services produits au cours d’un exercice. Donc, toutes les pommes vendues sur la période que vous souhaitez analyser.
  • 🚛 Consommations intermédiaires de l’exercice en provenance des tiers : Ce sont tous les biens et services extérieurs que l’entreprise a consommés et qu’elle a payés aux tiers. (dans notre exemple : frais accessoires d’achat des pommes, charges de personnel payées…).

Comment générer de la valeur ajoutée ?

Pour générer de la valeur ajoutée en comptabilité, il faut avoir bien pensé son marché. Il faut s’assurer que la marge correspond bien aux tendances du marché et surtout n’est pas trop minime. Pour la faire simple, il existe deux tendances :

  • Faible marge = gros volume de production, axé sur la quantité produit. Il va falloir produire et vendre beaucoup pour que le business soit florissant. Exemple : des chaussettes blanches. 🧦
  • Marge élevée = petit volume de production, mais axé sur la qualité produit. Il va falloir mettre l’accent sur la valeur ajoutée produit et le marketing pour faire comprendre au consommateur les avantages. Exemple : Une montre haut de gamme. ⌚

Bien sûr, il y a des nuances là-dedans, et je vais vous aider à les comprendre un peu plus bas. 👇

Pourquoi la valeur ajoutée est-elle une meilleure mesure de la production ?

Tout simplement, car il s’agit du plus complet.

Si vous ne calculez que la marge, vous ne prenez pas en compte les charges extérieures.

Si vous ne calculez que le chiffre d’affaires (prix de vente x quantités vendues), vous n’avez aucune idée ni de la marge, ni des charges de personnel. 

Je ne vous conseille pas de tout laisser de côté et de ne jurer que par la VA, mais vous ne pouvez pas passer à côté.

#2 Valeur ajoutée de votre entreprise

Il y a une VA chiffrable (en comptabilité) et une valeur ajoutée déterminée (celle de votre entreprise, soit de vos produits et vos équipes). C’est de ce second angle de vue dont nous allons parler maintenant.

Valeur ajoutée de votre entreprise

La valeur ajoutée de votre entreprise, d’un point de vue global, c’est ce que vous apportez de différent sur le marché. Quelle est votre plus-value ?

Il existe plusieurs façons de définir l’identité de marque d’une entreprise, la plus connue étant le prisme d’identité de Kapferer. Ça à l’air super scolaire comme ça de vous sortir un prisme d’école de marketing, mais en réalité je le trouve super pertinent.

Si vous n’identifiez pas la valeur que vous souhaitez apporter sur le marché, ce qui compose cette valeur et comment vous voulez que les consommateurs vous perçoivent, votre offre sera flou, et si c’est flou, ça ne se vend pas. 💨

Prisme d’identité de Kapferer pour définir votre valeur sur le marché

Vous pouvez récupérer cette image pour réaliser votre propre prisme. Il s’agit d’identifier qui vous êtes sur le marché et ce que vous apportez pour vous différencier.

prisme de kapferer vide

Prisme de Kapferer Exemple

Voici un exemple de mise en place du Prisme sur Waalaxy. 

Vous trouverez pas mal d’exemples en ligne comme le prisme d’identité de Perrier ou de Coca-cola qui sont très connus. En fait, j’ai créé celui-là juste pour faire de l’autopromo, mais bon ça vous servira quand même. 😉

Ici, vous comprenez rapidement ce que Waalaxy apporte et ce que ses concurrents n’ont pas.

prisme de kapferer

Découvrir Waalaxy 🪐

Tirez de ce prisme vos avantages concurrentiels et votre VA

Votre valeur, c’est la richesse que vous apportez. Un produit qui aide à la prospection sur LinkedIn comme Waalaxy apporte de l’efficience, des résultats, de la croissance, de la réduction de tâches ingrates.

Quelles sont vos valeurs ? Qu’apportez-vous ?

  • La richesse de votre produit de manière générale.
  • La valeur de votre produit face aux concurrents (avantages concurrentiels).

Maintenant, si l’on compare Waalaxy aux produits du marché :

Il vous faudra alors, sur votre exemple, trouver ces 2 points afin d’appuyer sur ces avantages lors de vos actions de communication.

Un projet à forte valeur ajoutée : c’est quoi ?

Un produit à forte valeur ajoutée, c’est un produit qui apporte une richesse significative à celui qui l’utilise. Quand je parle de richesse, je prends ici le mot au sens large et non seulement économique : gain de temps, amélioration de qualité de vie, bénéfices de santé.

Il existe deux types de produits. (Là aussi, on caricature).

  • Le produit essentiel.
  • Le produit gadget. (Non essentiel).

La période du Covid a permis à beaucoup d’entreprises de se rappeler à quel point leur produit était non essentiel. 😂

Le produit essentiel à la santé de votre entreprise, comme le CRM de gestion, la connexion internet.. son, des fournisseurs pour lesquels vous allez naturellement vouloir la meilleure qualité. Sans eux, vous ne pouvez pas travailler.

Les produits non essentiels sont ceux qui vont un peu améliorer vos conditions de travail, ce sont des outils de conforts. Ils vont certes améliorer vos performances, mais ne seront pas la raison principale de la réussite ou de l’échec de votre business.

Et bien, un produit essentiel, par définition, apporte une forte valeur ajoutée à votre activité.

Capacité à créer des richesses.

Déterminer, prouver et communiquer la notion de VA

Ce n’est pas parce que vous avez un outil non essentiel qu’il n’a pas de valeur ajoutée, vous devez juste apprendre à déterminer, à prouver et à communiquer la notion de valeur ajoutée.

  • ❓ Quelle est la valeur qu’apporte mon produit à mes clients ? > Identifier tous les avantages de mon produit ou service.
  • 🔍 Comment apporter des preuves que cette valeur est réelle ? > Faire des études, des tests, des retours d’expérience, des démos produits..
  • 📳 Comment transmettre cette information à ma cible, mes prospects, mes clients ? Réaliser le Prisme de Kapferer > identifier l’identité de la marque et mettre l’accent sur sa différenciation > communiquer via les réseaux sociaux, la publicité, le digital Ads.

 

#3 Valeurs ajoutées en interne

On passe maintenant à la troisième et dernière façon de parler de valeur ajoutée. La valeur humaine. C’est-à-dire ce que vous allez apporter en tant qu’individu à une organisation.

Pour ça, nous allons voir qu’il y a deux angles de vue sur lesquels se placer :

  • La valeur ajoutée que vous allez apporter en tant que personne.
  • La valeur ajoutée recherchée par un recruteur pour embaucher une personne ou un manager pour créer une équipe.

Il s’agit de valeur humaine dans les deux cas, mais en se plaçant sur le point de vue de celui qui embauche, puis de celui qui est embauché.

Comment développer la chaîne de valeur ajoutée en interne ?

Là aussi, je vais vous parler d’une technique vielle comme le monde. Le but n’est pas de reproduire à l’identique cette stratégie, mais surtout de comprendre les avantages de ce process.

Il s’agit d’un tableau de compétences. Ce tableau, bien qu’il semble un peu radical, a quand même pas mal de choses à nous apprendre sur les relations humaines et le travail d’équipe.

Ce tableau sert d’habitude à l’embauche. On évalue les différentes compétences des candidats et on regarde celles qui sont le plus complémentaires à l’équipe à laquelle il/elle va être associée. Il s’agit donc d’organiser la répartition de la valeur ajoutée.

tableau de repartition des competences

Sauf que c’est une étape que beaucoup de recruteurs oublient. Il est crucial de connaître la valeur ajoutée d’une équipe au complet avant d’effectuer une fiche de poste.

Quand les valeurs sont complémentaires, on appelle ça le « partage de la valeur ajoutée ». C’est-à-dire que tout roule. 🚗

Tout le monde peut faire une partie du travail, personne n’est en flux tendu, tout le monde peut prendre une pause-café à tour de rôle. ☕

repartition des competences

Comment identifier les profils à valeur ajoutée ?

On dit souvent que les meilleurs partent les premiers, c’est aussi le cas dans le monde du recrutement. Bien sûr qu’il y a des exceptions, mais ces exceptions-là ne restent pas non plus très longtemps disponibles. C’est un peu comme un appart bien en dessous du prix du marché. 🤩

Bon alors, ces apparts-là, on les trouve comment ?

Sur LinkedIn.

Sur LinkedIn,

Et LinkedIn.

Non, plus sérieusement. Il existe des tas de façons de trouver des candidats : avoir une offre sur les jobards ou participer à des évènements comme des jobs meetings, mais LinkedIn reste la source la plus complète et la plus efficace pour l’emploi.

Lire le guide pour faire une bonne recherche sur LinkedIn. 👀

Pour savoir qu’un candidat est bon, pour moi, il y a deux critères essentiels : sa motivation et sa capacité à sortir des rangs – en gros sa créativité. ✨

Mais bien sûr vous n’allez pas juger de la même façon la créativité d’un designer et celle d’un comptable. (j’ai des amis comptables et créatifs hein, mais ils n’aiment pas trop leur métier).

Il faut que cette personne soit à la bonne place. Qu’elle ne s’ennuie pas à son poste. On ne dit pas que ça doit être la passion de sa vie, justes qu’elle y trouve des aspects sympas.

Un bon profil, c’est quoi ?

Quelqu’un de curieux et d’intéressé par son job, qui a envie de bien faire.

Je vous promets qu’avec tous les profils que l’on rencontre, toutes les boites que l’on connait, c’est vraiment ce qui ressort le plus. Pour le reste, ça va vraiment dépendre de votre secteur d’activité et de la fiche de poste que vous avez créé.

💡 Pensez toujours : diversifier compétences, c’est l’accroissement des valeurs ajoutées.

Comment embaucher des profils à forte valeur ajoutée ?

La valeur ajoutée de l’entreprise passe par les employés. Elle débute même avec les employés, car ils sont les premiers dans la chaine de production.

Sans développeur, il n’y a pas d’application.

Pour pouvoir augmenter la valeur ajoutée d’une entreprise, il faut donc miser sur les salariés EN PREMIER. C’est exactement ce que fait Waalaxy d’ailleurs.

Violette vous a préparé un Webinar sur les avantages à offrir qui font la différence entre la valeur ajoutée de votre candidature et celle des autres :

Parmi la liste, plusieurs conseils pour améliorer les points suivants :

  • Rémunération des salariés.
  • Part de la richesse redistribuée,
  • Considération.
  • Bien-être en entreprise.

Comment déterminer sa valeur ajoutée ?

Mettons-nous à la place de ce petit humain maintenant, celui qui veut être embauché dans une entreprise et qui aimerait savoir « se vendre« . 👽

Pour comprendre votre valeur ajoutée, il faut déjà déterminer ce que vous avez appris à faire dans votre vie, puis les compétences que vous en avez tirées et pour finir, qu’est-ce qui vous défini en tant que personne ?

  • Vos expériences.
  • Vos hard skills (savoir-faire).
  • Vos softs skills (savoir-être).

Ne vous inquiétez pas, on a souvent tendance à se dévaloriser.

Quelle valeur ajoutée pensez-vous pouvoir apporter à l’entreprise ?

Si vous êtes employé ou demandeur d’emploi, vous vous demandez surement comment être utile à l’entreprise. En tout cas, rien qu’en vous posant la question, vous avez la bonne attitude. Pour ça il faudra :

  • 🌟 Connaitre vos valeurs : faites une liste de vos connaissances et compétences, apprenez à les identifier et savoir les défendre. (Fait + exemple concret + ce qui vous permet de mesurer les résultats).
    • Par exemple : Je suis une rédactrice expérimentée, j’ai écrit plus de 200 articles pour Waalaxy, au moment où je vous parle il y a +100 mille visiteurs par mois sur le blog.
  •  🏨 Connaitre les besoins de l’entreprise : quelles compétences vont créer des profits à l’entreprise ? Ne vous concentrez pas ici sur ce que vous savez faire, voyez plus large.
  • ✅ Identifier les axes d’amélioration auxquels vous pouvez contribuer : la création de richesse se fait à plusieurs, entre l’entreprise et les salariés. Si vous voyez où vous pouvez contribuer, présentez-le !
  • 👨‍🏫 Vous former. C’est super important d’identifier les compétences que vous voulez développer et celles dont l’entreprise aura besoin demain. Servez-vous vraiment du soutien RH pour faire la passerelle entre vos besoins et ce que vous pouvez apporter.

Comment prouver sa valeur ajoutée ?

Là, on se rapproche carrément plus du social selling. C’est-à-dire, apprendre à vous vendre.

Quelle valeur ajoutée pensez-vous pouvoir apporter ? 

Je vais me répéter, mais le meilleur moyen de convaincre, il date d’Aristote, et il est toujours d’actualité aujourd’hui.

  • Ethnos : c’est votre capacité à avoir de l’assurance.
  • Logos : c’est savoir argumenter.
  • Pathos : Savoir prouver que vous avez de la valeur.

Je rajouterai un point important :

  • Savoir se différencier.

Si vous avez besoin d’un petit boost d’assurance, vous trouverez ici une vidéo que j’aime beaucoup et qui marche pour développer des techniques simples. 👀

 

FAQ de l’article sur la répartition de la valeur ajoutée

Par quels moyens peut-on mesurer la valeur ajoutée ? Il existe différents ratios, en fonction de la valeur que vous souhaitez mesurer : humaine, ou financière.

Pourquoi le valeur ajoutée créée de la richesse ? Les ratios financiers du compte de résultat

Il existe d’autres ratios pour comprendre la bonne santé de l’entreprise.

  • Le calcul par rapport au résultat net : Résultat net / Chiffre d’affaires (CA)
  • Le calcul par rapport à l’EBE : Excédent brut d’exploitation (EBE) / CA
  • Le fonds de roulement net global (FRNG) est calculé ainsi :Capitaux permanents (haut du passif) – actifs immobilisés
  • Le besoin en fonds de roulement (BFR) est calculé ainsi : Actifs circulants – dettes à court terme

En savoir plus sur ces ratios. 👀

Pour rappel, le calcul de la VA c’est :

Valeur ajoutée (VA) = Marge commerciale + Production de l’exercice – Consommations de l’exercice en provenance de tiers.

Les ratios humains de la création de valeur ajoutée

Maintenant, pour calculer la création de valeur ajoutée apportée par les employés, il faut essayer de comprendre la bonne santé humaine de l’entreprise.

  • Taux de turnover : Les gens restent-ils dans l’entreprise ? Il est plus difficile de créer de la valeur si les compétences ne se développent pas sur le moyen/ long terme.
  • Taux d’absentéisme : Au plus les employés sont absents, au plus ils sont démotivés par leur travail. (sauf raisons personnelles graves bien sûr). Pour rappel, la motivation est un des piliers de l’apport en VA humaine, sans motivation, il ne peut pas y avoir de développement  pro et de créativité.
  • Taux d’encadrement : Doit-on beaucoup encadrer les équipes ? Pourquoi ? Ça peut-être un très bon indicateur d’autonomie.
  • Évolution de la masse salariale par rapport au chiffre d’affaires.
  • Taux d’externes : Manque-t-on de compétences en interne pour développer certaines activités ?
  • Ventilation des types de contrats : Le passage d’un alternant en CDI est un bon indicateur de valeur interne également.

Maintenant que vous savez tout à propos de qu’est-ce que la valeur ajoutée, voici le guide complet pour tirer profit de LinkedIn (entreprise, recruteur ou candidat).

 

Categories: Prospection