fr
enesitptdeplnlruidja

Astuces LinkedIn : Trouver ses premiers clients avec LinkedIn

show table of contents

On est de retour dans ce complet résumé de Live Waake Up avec Maud qui nous donne les clefs pour connaître les secrets et les astuces LinkedIn. Prêt ?

On va parler de prospection mais aussi de toutes les petites astuces que l’on peut utiliser sur LinkedIn. Si vous n’avez pas encore vu la vidéo, c’est ici 👇 que ça se passe.

Aujourd’hui, on va parler de freelancing, de solopreneuriat et des difficultés que l’on rencontre lorsque l’on se lance dans l’aventure. Mais aussi de comment utiliser le réseau social professionnel LinkedIn pour trouver vos premiers clients sans dépenser le moindre euro.

Astuces LinkedIn : Préambule

On commence tout de suite par une petite présentation de Maud.

Elle a commencé à 18 ans avec un bac classique. Elle a tout quitté pour faire une école d’art. Elle a finalement fait du mannequinat, et au bout de 3 4 ans, elle a tout arrêté pour aller en communication marketing. Puis elle est allée en fac d’économie 💰 gestion et au bout de quelques stages, arrivée en Suède, elle ne trouve pas que les missions sont à la hauteur des études qu’elle a faite.

Elle est titulaire d’un master entrepreneuriat mais ne vous en faites pas, on n’est pas obligé de faire un master pour commencer à entreprendre. Si on se sent de se lancer, on peut le faire et si on se sent plus à l’aise de commencer par un master d’abord, on peut aussi le faire pour se rassurer.

Les difficultés lorsque l’on commence à entreprendre

Les principaux obstacles rencontrés ? Pour Maud, la première difficulté, c’était de se séparer 💔 de son associé, et la deuxième qui découle directement du fait numéro un, c’est de se retrouver seule.

Finalement, Maud a réussi à s’entourer de gens se trouvant dans les mêmes conditions, à développer un réseau. Pour ne plus être seule, elle a commencé à se rapprocher des gens qui étaient dans ce secteur-là, grâce au master.

C’est au fur et à mesure que l’on passe du temps sur LinkedIn, le réseau professionnel qu’on peut trouver des contacts et qu’on peut se rapprocher de tous les créateurs de contenus.

Obtenez vos premiers clients gratuitement grâce à LinkedIn

On arrive à une partie des plus intéressantes. Si vous avez envie de trouver vos premiers clients potentiels, il va falloir bien utiliser LinkedIn et se démarquer. Pour ce faire, Maud vous livre ses précieux 💎 conseils. LinkedIn est le réseau de professionnels numéro 1 concernant la prospection Btob par ailleurs.

Création de contenu – Le process

Pour créer du contenu, il faut aller sur les médias, sur les plateformes, suivre le contenu des autres, interagir avec eux et soi-même commencer à partager sur ces mêmes réseaux. Dans tous les cas, il faut s’entourer de gens qui sont au même stade que nous.

Il faut commencer par trouver ses premiers clients avant même d’avoir une offre de service.

Le premier objectif 🥇 c’est d’avoir des gens au téléphone. Tu peux passer des heures à créer des landing pages, à créer le produit ou l’offre, qui selon toi, est parfaite mais tu te rends compte, une fois que tu accompagnes tes premiers clients, ils ne veulent pas du tout ça.

Il faut d’abord chercher ses clients, faire des posts, créer du contenu (technique de l’Inbound Marketing), envoyer des mails.

auto-entrepreneur-linkedin-inbound-marketing

En vrai, sur le réseau LinkedIn qui compte des millions d’utilisateurs, il suffit de bien travailler son profil professionnel et ses contenus afin que les gens puissent venir vous contacter parce qu’ils auront une problématique autour de vos sujets de prédilection.

Une fois que l’on a un premier contact ☎️ avec quelqu’un, on va pouvoir comprendre ses besoins, ses attentes et ses problèmes et on va pouvoir définir ainsi son fameux persona.

Au fur et à mesure, on clarifie les personas lorsque l’on a de plus en plus de clients.

Créer une audience pour générer des ventes

Et oui, il va falloir passer par la case création d’une audience pour pouvoir commencer à vendre. Du coup, comment on met en place son audience 🤔? En trouvant un sujet sur lequel on va pouvoir intéresser des cibles.

Trouver son sujet

Il faut avoir un gros sujet sur lequel on veut se positionner lorsque l’on souhaite que des clients viennent à nous. Il faut savoir à quel mot (ou mots-clés) on veut être associé. Si on dit un mot en particulier, on va penser à un nom. C’est exactement ce qu’il faut faire, il faut tourner autour de ce mot qui va construire votre produit.

Pensez-y vous aussi, si vous êtes sur le réseau social LinkedIn. Lorsque l’on parle de SEO, à qui pensez-vous ? Et d’entrepreneuriat ? Si vous avez des noms en tête sur des sujets particuliers, des influenceurs auxquels vous pensez, c’est exactement cela qu’il faut faire : avoir un sujet qui fait que dès qu’on l’entend, on pense à vous. Il faut que vous soyez un média référent.

Et si vous pensez ne pas être assez bon, avoir le « syndrome de l’imposteur », nous avons aussi une solution 😜.

Le syndrome de l’imposteur

Quelle est ma légitimité à parler ? Pour n’importe quel créateur de contenu, peu importe leur niveau, avoir une telle audience est-il mérité par rapport à mon niveau d’expertise ?

La réponse est oui, votre expérience de vie et la personne que vous êtes fait que tu as toujours des choses à partager 🍰 que les autres n’ont pas forcément vécu. Et finalement, la première problématique à laquelle on va se heurter, c’est “Comment trouver de premiers clients lorsque je me lance dans le solopreneuriat ? ”.

Il faut se lancer, être dans l’action, il faut y aller et se dire : » Ok j’ai le syndrome de l’imposteur mais j’essaie d’y aller ». Et on essaie sur différents canaux. Il faut être à l’écoute de toutes nouvelles opportunités.

Conseils LinkedIn : Comment trouver son canal ?

Il faut avoir une stratégie en plusieurs étapes. Il faut absolument chercher de l’acquisition. Et pour Maud, il existe deux outils ⚒️ incroyables parmi la liste de réseaux sociaux :

  • LinkedIn.
  • TikTok.

Pourquoi ces deux plateformes ? Parce que leur algorithme ne prend pas en compte le nombre d’abonnés que tu as et par conséquent tu peux très bien faire 1 million de vues. Ici, on parle d’acquisition d’audience et non d’acquisition client.

Ces deux plateformes, vous devriez vous focaliser 💡 sur un de ces canaux pendant 3 à 6 mois. Une fois qu’on a réussi à percer, on va déplacer l’audience sur un canal où l’on peut avoir plus de rétention comme :

  • Un podcast.
  • Webinar.
  • Newsletter.
  • Un blog.

Une fois qu’on a les gens sur un podcast ou une newsletter 💌, on commence à avoir des personnes engagées. À partir de là, on va pouvoir commencer à vendre des choses.

On a mieux compris ce qu’ils veulent parce que vous avez fait des A/B tests sur vos posts d’acquisition.

Dernière étape, on essaie de jouer sur le long terme sur des canaux où il est plus difficile d’émerger tels qu’Instagram ou encore YouTube.

Astuces LinkedIn : Créer du contenu qui génère de la visibilité

Il y a souvent les mêmes questions qui reviennent autour de l’utilisation de LinkedIn. Quel jour faut-il poster ? À quelle heure ? Quel sujet ?

Quel type de contenu LinkedIn ?

Maud répond qu’il faut poster le mardi, le mercredi et le jeudi, en général le matin de ce qu’on dit. Maintenant, elle recommande plutôt de le faire le soir parce que tout le monde a entendu qu’il fallait le faire le matin 😵.

Est-ce que les tags sont nécessaires ? C’est bien de taguer une personne mais attention, si elle ne répond pas dans l’heure ou qu’elle ne like, cela baisse 📉 le reach de 20% donc on va éviter.

Concernant les hashtags, il n’y a pas de différence visible pour Maud, cela ne sert pas à grand-chose.

Quelle est la fréquence de post ? Plus vous postez, plus vous aurez de résultats. Maintenant la question est de savoir si vous êtes capable de tenir le rythme sur la durée. Il vaut mieux être régulier sur le long terme, il faut être présent. Si vous tenez réellement à devenir solopreneur et à devenir un solomédia, il faut se demander combien de temps vous allez tenir dans ce métier. Si vous vous engagez pour trois ans, il va falloir tenir le même rythme pendant trois ans.

Quel type de format ? Pour Maud, le format roi, c’est le carrousel parce qu’il améliore le Dwell time (qui correspond au temps passé sur le post) ainsi que la vidéo mais il faut qu’elle soit native. Les articles sont à oublier et les sondages fonctionnent mais il faut les faire intelligemment 🧠. Il faut avoir de la valeur ajoutée et répondre à un problème.

Attention à ne pas se décrédibiliser avec un contenu juste parce que ça marche. Il faut créer du contenu qui intéresse votre audience et que votre audience puisse avoir confiance en vous.

On va aussi éviter de repartager des publications faites par d’autres créateurs. Il vaut mieux reprendre son idée et citer l’auteur.

Astuces LinkedIn : La rediffusion sur les autres canaux

Pour Maud, ayant tendance à rapidement s’ennuyer avec une idée, elle écrit une fois dessus et n’y revient pas parce que c’est du déjà-vu. Elle poste deux fois par semaine contre quatre fois par jour pour certains créateurs mais c’est parce que la stratégie 👊 n’est pas la même. Elle peut en revanche faire un article long et en faire un mini-résumé sur le 1er réseau social professionnel LinkedIn.

Il ne faut pas oublier de tester des choses différentes et de trouver sa propre manière de faire puisque c’est comme ça qu’on va se différencier. C’est dans sa marque personnelle qu’on se démarque. Il faut faire des choses qui nous ressemblent, en gardant une ouverture d’esprit et aller chercher ce que les gens veulent en le faisant matcher à ce que l’on veut.

Conseils LinkedIn : Vendre son produit ou son service

Comment vendre un service à 500€ de l’heure 🤯? Comment assumer un prix comme celui-ci lorsque l’on est freelance ou solopreneur ?

Il y a des personnes qui sont prêtes à payer ce montant. Si elles sont prêtes à le faire, ça veut dire que mon offre a de la valeur. C’est donc ces clients qu’il faut aller chercher. Il faut changer de mindset sur sa propre valeur. Il y a des gens disponibles et qui sont prêts, il faut savoir répondre à leur demande.

Deuxième mindset, c’est de montrer qu’on est le meilleur sur un sujet. Évidemment, il y a de la concurrence mais la différence se fait au niveau du personal branding.

C’est grâce à l’Inbound Marketing (une stratégie marketing) qu’il y a des clients qui viendront à vous. En plus de cela, il y a un effet de rareté. Il faut aussi se donner l’occasion de pouvoir choisir ses clients.

Les avantages ? La personne sait déjà ce que je fais, donc si elle vous connaît, elle connaît donc déjà vos modalités.

Choisir son projet

Afin d’avoir la possibilité de choisir un client ou un projet, pour Maud, il faut mettre la priorité sur le contenu. Ok, mais ça veut dire quoi ? Par quoi on commence ?

Chaque expérience est différente donc forcément, les étapes que Maud a suivies ne sont pas forcément celles que l’on rencontre ou celles qu’elle recommande.

On peut commencer par avoir un podcast, une newsletter ou un webinar dans lequel on va interviewer des experts et en même temps communiquer là-dessus sur TikTok ou LinkedIn. Grâce à cela, on peut bénéficier aussi de l’audience de la personne que l’on a invitée.

Dans tous les cas, il va falloir cibler et trouver :

  • De quoi les gens ont besoin.
  • Qu’est-ce qui les fait tiquer ?
  • Quelles sont leurs vraies problématiques.

Pour ça, il faut passer au moins un mois à trouver les réponses et après ce sera un travail sur le long terme parce qu’il faudra continuellement répondre ✒️ à ses questions.

Par exemple, si vous avez des questions provenant de vos abonnés, n’hésitez pas à leur demander pourquoi ils trouvent cet élément plutôt qu’un autre intéressant, pourquoi ce sujet les intéresse etc… Il ne faut pas hésiter à poser les questions pour affiner ensuite son fonctionnement.

Passez votre temps à poser des questions, ça vous aidera. Vous aurez un amas d’informations mais au bout d’un moment, ces informations vont concorder et on commence à dégager des sujets précis sur lesquels il y a un vrai point de douleur.

Astuces LinkedIn : Récolter du feedback

LinkedIn est vraiment un super canal attractif pour prospecter, certes mais aussi pour récolter du feedback. Contacter directement en message privé (manuellement ou automatiquement) pour leur demander marche réellement. Si vous cherchez à leur vendre quelque chose, ils ne vont pas donner suite mais si on demande de l’aide, ça fonctionne extrêmement bien.

Il y a d’excellents résultats sur ce genre de campagne. Pour cela, on peut faire :

  • Une recherche ciblée 🎯.
  • Récupérer des gens qui ont commenté des posts similaires à son propre écosystème.

FAQ de l’article Astuces LinkedIn : Trouver ses premiers clients gratuitement

Afin de pouvoir vous apporter des réponses pertinentes à des sujets qui reviennent souvent, nous les avons regroupées ici.

Le Q&A

Est-ce qu’envoyer un Google Form dans des groupes LinkedIn et Facebook est intéressant pour récolter des réponses ?

Déjà, est-ce que des gens ont déjà répondu à des Google Forms ? Est-ce qu’on obtient des réponses pertinentes via le Google Form ? C’est très difficile d’analyser les réponses derrière. Je préfère faire du qualitatif et par exemple, j’obtiens un like sur un post, je vais à cette personne et je lui demande directement.

Est-ce qu’on peut publier avec sa page entreprise ?

On n’a pas besoin d’en parler, c’est une très mauvaise idée.

Et le futur du solopreneuriat ?

Pas encore de vision à long terme. C’est très nébuleux, faire des plans sur le long terme, ça ne sert à rien. J’ai appris à vivre avec le chaos. Je vais plutôt me demander ce que je vais faire dans 3 à 6 mois. Je sais globalement à quoi va ressembler l’avenir mais il y a plein de possibilités et de chemin qu’on peut potentiellement prendre.

Comment conseillerais-tu à quelqu’un de se lancer ?

Eh bien ça va dépendre de ce qu’on aime. Si on aime être salarié et qu’on aime travailler en équipe et qu’on est bien, on peut très bien rester dans ce qui nous fait vibrer.

Il faut aussi aimer la surcharge mentale qu’on peut avoir en tant que solopreneur, accepter que l’on va travailler seul. Ensuite ça va dépendre des directions que l’on a envie de prendre (manager une équipe par exemple).

Quels conseils après les études ? Vaut-il mieux engranger de l’expérience avec un CDI et investir dans son business ou se lancer directement en se formant sur le tas ?

Il vaut mieux se lancer directement. On n’est jamais prêt pour l’entrepreneuriat, il faut dépasser sa peur et y aller. On n’a rien à perdre, il faut y aller dès que possible. On peut le faire en parallèle de ses études, en parallèle de son CDI, quelque soit votre métier.

Comment trouver des idées de contenus ?

On revient au fait de savoir ce que les gens veulent. Quand je vois des commentaires, je me nourris de ce que les gens disent et ça permet de gagner de nouveaux clients.

Pourquoi il ne faut pas publier avec la page entreprise ?

En fait ça ne marche tout simplement pas sur le réseau professionnel LinkedIn. Les raisons sont obscures mais j’en vois deux. Il y a un plafond de verre mis par LinkedIn parce que leur business c’est quand même qu’il faut y avoir des entreprises qui achètent des posts sponsorisés pour aborder la visibilité. Du coup, une page entreprise aurait moins de visibilité de manière organique qu’une page perso. Mais ce n’est qu’une idée.

 

La deuxième chose pour laquelle cela marche moins bien, c’est que notre génération a tellement été bombardée de messages marketing dans tous les sens qu’on a cette sélection naturelle que dès qu’on voit la tête d’un logo, on le skip. Les gens ne sont pas sur les réseaux sociaux pour voir de la pub.

Voilà, vous connaissez maintenant tous les secrets concernant les astuces LinkedIn.

5/5 (250 votes)

Convertissez plus de leads en clients grâce à ces 7 messages secrets de prospection B2B 🚀

Entrez votre prénom et votre adresse email pour recevoir le livre numérique de 11 pages maintenant :

doit-on vous l’envoyer maintenant ? 🚀