fr
enitptplnlruid

Taux d’ouverture emailing : statistiques, conseils et définition

show table of contents

On en reçoit tous les jours, de différentes marques, parfois on les ouvre, parfois ils vont directement à la poubelle (RIP), je parle bien évidemment des emails.
Si vous envoyez régulièrement des emails et que vous ne savez pas votre taux d’ouverture emailing, cet article est fait pour vous ! 😇

Aujourd’hui, nous allons aborder les points suivants :

  • Taux d’ouverture email : définition.
  • Qu’est-ce qu’un bon taux d’ouverture en emailing ?
  • Comment atteindre un bon taux d’ouverture d’emailing ?
  • Comment créer une base de données emailing ?

Avant cela, je vous invite à regarder cette vidéo qui vous donne des astuces pour optimiser votre délivrabilité et qui explique pourquoi le cold mail (type d’email que nous allons aborder dans cet article) est important pour votre génération de leads. Ca se passe ici ! ⬇️

Vous êtes prêts ? Ça tombe bien, nous aussi 😎

Taux d ouverture email : définition

Une fois vos campagnes de mailing envoyées, il faut pouvoir les analyser. Pour cela, nous utilisons des indicateurs de performance (KPI), tels que le taux de rebond, le taux de spam, le taux d’engagement ou encore le taux de clic. Vous ne savez pas ce que c’est ? 🤔

Ok, commençons par les bases. Le taux d’ouverture simplement le ratio entre les emails ouverts par vos contacts et le nombre d’emails délivrés.
Par exemple, si vous avez envoyé 1 200 mails, et que 500 personnes ont ouvert votre mail, alors votre taux d’ouverture email est de 42%.

Vous ne savez pas comment calculer votre taux d’ouverture emailing ? Aucun problème, on en parle plus bas.

Avant de se plonger dans le cœur du sujet, vous devez savoir qu’il existe plusieurs types d’emails, et nous allons tout de suite voir lesquels. ⬇️

Les différents types d’emails

En effet, il existe 4 types d’emails en communication :

  • Commerciale.
  • Fidélisation.
  • Cold Email.
  • Follow-up.

Chacun a sa particularité et est utilisé pour une communication différente. Voyons de plus près ces différentes emails. 🔎

Email transactionnel

Parmi les emails en communication, il existe l’email transactionnel, aussi appelé email de notification.
Celui-ci est directement lié au compte client, mais n’est pas concerné par la réglementation RGPD, c’est-à-dire que le client a déjà accepté les conditions sur votre site internet pour recevoir ce type d’email.
Il ne s’agit pas d’un email marketing qui sert à alimenter votre business mais bel et bien d’un email fonctionnel qui est nécessaire au bon fonctionnement de votre activité.

C’est simplement un mail envoyé en temps réel suite à une action donnée par un visiteur sur votre site web ou application, comme :

  • Confirmation d’achat,
  • Suivi de livraison,
  • Création de compte,
  • Réinitialisation d’un mot de passe,
  • Validation d’inscription, ✅
  • Demande de vérification,
  • Notification d’un évènement,
  • Mise à jour du compte. 📱

Ce type de mail rassure le client sur son action et lui indique que son action a bien été prise en compte.

Email Marketing

Axé sur l’incitation à l’achat et à la vente, ce mail marketing a pour but de mettre en avant des produits, une offre ou services dans le but dans de convaincre l’utilisateur de consommer.

En général, les entreprises réalisent des campagnes de masse pendant certaines périodes stratégiques de l’année, telles que Noël, les soldes ou encore les anniversaires. 🎁

L’objet du mail se doit d’être percutant et explicite quant à l’offre, de telle sorte à ce que l’utilisateur ouvre votre E mail marketing plutôt qu’il le swipe directement à la poubelle. 🚮

Cold Email

Vous ne le connaissez pas ? L’e-mail à froid est une stratégie de prospection courante dans le marketing B2B. Celui-ci envoie un mail de prospection à un prospect potentiel sans aucune prise de contact auparavant.

L’objectif est simple : établir une relation avec le client potentiel et de le faire progresser dans l’entonnoir de vente.

Vous souhaitez en savoir plus sur le Cold Email et avoir des conseils d’experts ? C’est par ici ! 👈🏼

Newsletter

Ce type d’email est, je pense, celui que vous devez recevoir le plus. Il a pour but d’informer vos inscrits sur les actualités, nouveaux produits et services de votre entreprise.

Celui-ci peut être utilisé pour rediriger vos prospects vers un nouvel article de votre blog, l’annonce d’un futur évènement, la réservation d’une vente privé ou encore le téléchargement d’un e-book. 📚

Vous l’aurez compris, l’objectif d’une newsletter est de notifier et fidéliser à tous vos abonnés.

L’email de follow-up

Aussi appelé email de relance, celui-ci permet de rester en contact avec vos clients suite à une action réalisée, un achat par exemple ou encore un abandon de panier. 🛒

Il permet, entre autres de :

  • Augmenter la conversion car il peut aider votre client dans son étape de parcours d’achat.
  • Construire la confiance car vous prêtez attention aux actions et problématiques que l’utilisateur peut rencontrer.
  • Réduire la liste de contacts car vous n’enverrez ces mails seulement aux personnes qui sont engagés.

En clair, il permet de construire sur le long terme, une relation de confiance avec votre client, et ce, même après l’achat. ❤️

L’importance du taux d’ouverture

Comme je vous l’ai précédemment dit, analyser et mesurer le retour d’une campagne emailing, c’est la base.
Le taux d’ouverture emailing est l’un des indicateurs de performance le plus important, car si son taux n’est pas bon, alors la campagne commerciale ne sera malheureusement pas un franc succès. 📉

Votre taux d’ouverture peut être faible si :

  • 🥇 Le nom de l’expéditeur ne donne pas envie de faire confiance,
  • 🥈 La base de données est erronée ou n’est pas de grande qualité,
  • 🥉 L’objet du mail n’inspire pas confiance, et n’est pas assez impactant.

Plus bas, je vous explique comment soigner votre base de données et surtout, comment booster votre taux d’ouverture ! 🚀

Qu’est-ce qu’un bon taux d’ouverture en emailing ?

On estime qu’un bon taux d’ouverture en emailing est compris entre 14,5 et 29,7%.

Si vous êtes au-dessus, félicitations ! 🎊
Si vous êtes en dessous, pas de panique, on vous donne quelques conseils pour corriger ceci ! 🥰

Encore une fois, ces chiffres ne sont qu’une moyenne et varient selon le secteur d’activité et la zone géographique.

Analysons cela de plus près ! ⬇️

Pour l’email transactionnel

Cet email est informationnel, et, est fait pour l’utilisateur. Il a donc entre 60 et 80% de chance d’être ouvert. Celui-ci se rapproche donc des 29% de taux d’ouverture en emailing.

Pour l’email marketing

Ce type d’email peut parfois agacer l’utilisateur qui ne souhaite pas forcément acheter votre produit ou prestation. On estime alors son taux d’ouverture à 21,33%.

Pour le cold email

Utiliser les emails à froid est un risque dans le sens où l’utilisateur ne vous connaît pas, il n’a aucune à premier abord, aucune confiance en vous. Cependant, il peut être intrigué par votre mail si l’objet de celui-ci est pertinent. 😎

On estime donc qu’un bon taux d’ouverture est compris entre 15 et 28%.

Pour la newsletter

Concernant les newsletters, un bon taux d’ouverture emailing est de 22,75%.

Pour l’email de follow-up

De même que pour l’email transactionnel, ce mail est informationnel et pour les utilisateurs. Il se rapproche donc des 27%.

Quel est le taux d’ouverture moyen en emailing ?

Comme je vous l’ai dit, le taux d’ouverture dépend du secteur d’activité et de l’endroit où se situe l’utilisateur mais, on estime que le taux d’ouverture moyen en emailing est compris entre 14,5 et 22,22%.

Comment calculer le taux d’ouverture d’un email ?

Vous souhaitez rapidement calculer le taux d’ouverture d’un mail ? Rien de plus simple :

  • (Nombre d’emails ouverts ÷ nombre d’emails envoyés) x 100.

Pour vous donner un exemple, j’ai envoyé 2 300 emails et 800 prospects l’ont ouvert, alors :

  • (800 ÷ 2 300) x 100 = 34,7.

Mon taux d’ouverture est alors de 34,7%. 😇

Comment atteindre un bon taux d ouverture d’emailing ?

Il existe quelques petites astuces à connaître pour booster votre taux d’ouverture emailing, les voici. 👇🏼

#1. Choisir la bonne heure pour envoyer ses emails

Selon le secteur d’activité dans lequel vous vous trouvez, le meilleur moment pour envoyer votre email peut varier.

Grâce à une analyse réalisée par Sendinblue, nous pouvons constater les différents créneaux horaires selon les secteurs suivants :

  • Logiciels / SaaS ➡️ 10h.
  • Marketing et agences ➡️ 16h.
  • Boutiques physiques ➡️ 8h – 10h.
  • B2B ➡️ 8h – 10h.
  • Associations ➡️ 15h – 16h.
  • E-commerce ➡️ 10h.
  • Hôtellerie ➡️ 8h – 10h.

De manière globale, les meilleurs créneaux horaires se situent entre 7h30 et 14h, au retour de la petite pause déjeuner.
Concernant le jour, il varie selon l’utilisateur et son secteur d’activité. 🗓️

#2. Inciter les destinataires à ouvrir vos emails marketing

Vous pouvez inciter votre destinataire à ouvrir votre email en soignant ces 3 points :

  • 🟥 Le nom de l’expéditeur.
  • 🟥 Le pré-idée.
  • 🟥 Préparer l’envoi de votre mail.

Pour chacun des types de mails, nous allons vous donner un exemple.

Pour l’email transactionnel

Je suis une boutique de vêtements en ligne qui s’appelle « Be chic ». Vous venez de commander une robe et vous venez de recevoir le mail de confirmation.

Pour l’email marketing

Je suis une entreprise qui vend des enceintes pour les particuliers.

Pour le cold email

Je suis un jeune entrepreneur qui cherche de potentiels prospects chauds.

Pour la newsletter

Je suis une entreprise de cosmétique bio et 100% français.

Pour l’email de follow-up

Je suis une application de streaming dédié à la musique.

Préparer l’envoi de votre mail

Avant d’envoyer vos campagnes marketing, il est important de vérifier certaines choses afin que votre campagne ait un meilleur taux d’ouverture !
Pour ce faire, vous pouvez :

  • 🔎 Relire le contenu de votre mail,
  • 👀 Vérifier si vos liens ne sont pas rompus,
  • 🌐 Prévisualiser et tester votre email,
  • 🙋🏼 Vérifier votre liste de contact.

Une fois ces gestes simples terminés, vous devez prendre en compte la configuration plus « technique » de votre mail, c’est-à-dire celle qui peut vous permettre d’éviter d’aller directement dans les spams, avec ces 3 étapes :

  • 🥇 Le SPF : indiquez au serveur de votre prospect que vous avez l’autorisation d’envoyer des mails. Dans le cas contraire, direction les SPAMS.
  • 🥈 Le DKIM : indiquez au domaine que vous êtes autorisé à envoyer ce mail. Dans le cas contraire, c’est le SPAM assuré !
  • 🥉 Le DMARC : ce paramètre permet de respecter les normes numériques et de passer les filtres « Anti spams » de vos prospects. Si vous ne le faites pas ? Vous êtes considéré comme un spameur.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet ? Nous avons un article dédié, juste ici ! ⬅️

#3. Soigner votre objet de mail

L’objet du mail, c’est la première chose que votre contact voit dans sa boîte mail. Il se doit d’être court, clair, concis et accrocheur. Il ne faut donc pas le négliger. Voici nos conseils :

  • Optez pour un objet court, entre 61 et 70 caractères,
  • Ajoutez des émojis (mais pas trop non plus),
  • Soyez mystérieux pour générer de la curiosité,
  • Personnalisez au maximum votre objet.

Pour comprendre mes propos, reprenons les exemples précédent avec un petit bonus, un exemple de contenu ! 👇🏼

Pour l’email transactionnel

Je suis un service de livraison de nourriture pour les entreprises.

Pour l’email marketing

Je suis une entreprise qui vend des bouquets de fleurs en ligne et en physique.

Pour le cold email

Je suis un recruteur pour une start-up parisienne spécialisé dans le graphisme.

Pour la newsletter

Je suis une agence de communication digitale.

Pour l’email de follow-up

Je suis une application de streaming dédié à la musique.

Vous souhaitez être un as des objets de mail ? Nous sommes là pour vous aider à atteindre cet objectif, grâce à cet article. 👈🏼

#4. Campagne e mailing responsive/mobile first

Selon une étude menée par Hootsuite et We Are Social, 92,1% des utilisateurs accèdent à internet via leur téléphone.

Saviez-vous que les 3/4 des emails ouverts sur le téléphone finissent à la corbeille si l’emailing n’est pas responsive ?

La corbeille signifie au revoir le bon taux d’ouverture emailing, et au revoir le meilleur taux de conversion. 👋🏼

Vous l’aurez compris, envoyer des emailings responsive aujourd’hui est indispensable.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser n’importe quel logiciel d’emailing, avec un large choix de templates prêts à l’emploi et adapter à tous les écrans.

#5. En avant les tests

La dernière étape, et pas des moindres, ce sont les tests. Tester vos campagnes emailing vous permet de savoir et de comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Profitez-en pour tester l’objet du mail, le pré-header, l’heure ou encore le jour.

N’oubliez pas d’utiliser l’A/B testing sans modération ! 🥂

Soigner votre base de données emailing

Si vous n’avez pas une bonne base de données, votre campagne d’email risque d’atterrir directement dans les spams, de quoi faire chuter votre taux d’ouverture !

Pour éviter ce drame, nous vous donnons 3 conseils :

  • 🖼️ N’intégrez pas trop d’images : plus un email contient d’images, plus il est considéré comme spam. Basez-vous sur la moyenne suivante ➡️ 60% de texte et 40% d’images.
  • 🤝🏼 Acceptation d’emails : vos contacts doivent au préalable accepter de recevoir vos mails dans leur boîte de réception. En gros, plus votre liste de contact est qualitative, plus les ouvertures seront nombreuses, plus vos taux seront élevés.
  • 💟 Email de bienvenue : dans cet email, demandez à vos abonnés de vous ajouter à leur carnet d’adresses. En faisant cela, vous évitez d’être bloqué par des logiciels et d’apparaître dans les spams.

Un autre moyen de soigner votre base de données est d’utiliser LinkedIn.

En effet, ce premier réseau social professionnel ne comptant pas moins de 850 millions d’utilisateurs est une immense base de données gratuite, profitez-en ! 🤩

Vous avez l’adresse mail de la personne qui vous intéresse directement sur son profil, n’hésitez donc pas à explorer des relations et développer votre réseau de connaissances ! 🌐

Segmenter votre liste d’envoi

Vous souhaitez envoyer des emails à des prospects dont vous n’avez pas l’adresse mail ? C’est possible, grâce à notre petit bijou : Waalaxy. 👽

Grâce à la fonction Email Finder, vous pouvez, dans vos séquences, atteindre des prospects qui n’acceptent pas vos demandes de connexion sur LinkedIn.

Concernant la réglementation RGPD, ces emails sont récupérés via un algorithme de recherche et de vérification des mails, et non une base de données existante.

Ok, que puis-je faire d’autre cet outil ? 🤔

La réponse est simple :

  • Trouvez des clients facilement sur LinkedIn sans compétences techniques, 🔎
  • Envoyez des campagnes efficaces sur LinkedIn et email de prospection, 📧
  • Gérer vos campagnes automatisées
  • Développer votre réseau pour générer des opportunités, 🪐
  • Envoyez automatiquement des invitations et des messages sur LinkedIn. 🚀

Voici une de nos vidéos Youtube qui vous explique comment lancer vos campagnes de prospection de A à Z sur Waalaxy ! ⬇️

Pensez à mettre régulièrement à jour cette base de données, car chaque année, elle perd en valeur entre le changement d’adresses email, ceux qui ont changé de posts, ceux qui ont quitté l’entreprise…

Grâce aux fonctionnalités d’analyses sur Waalaxy, vous pouvez avoir des retours sur vos performances des campagnes, profitez-en ! 🥰

Conclusion de l’article : quel est le bon taux d’ouverture E-mailing ?

Nous arrivons à la fin de cet article, et nous espérons qu’il a répondu à vos questions quant à cet indicateur de performance.
Petit rappel de ce que nous avons abordé ensemble :

  • Définition du taux d’ouverture,
  • Les différents types d’emailing btob,
  • Qu’est-ce qu’un bon taux d’ouverture en emailing ?
  • Comment atteindre un bon taux ?
  • Comment soigner votre base de données ?

Foire aux questions : taux d ouverture emailing

Qu’est-ce qu’un bon taux de conversion E-mailing ?

Le taux de conversion permet de voir le nombre d’utilisateurs qui ont réalisé une action dans votre base email.
Si vous avez ajouté des liens, un bouton « Call to Action », le taux de conversion va mesurer le nombre de personnes qui ont cliqué dessus.

L’étude réalisée par MailChimp nous a permis de voir qu’un bon taux de conversion emailing est compris entre 2 et 5%, tous secteurs et objectifs confondus.

Quel est le taux d’ouverture moyen d’une newsletter ?

Il faut savoir que le taux d’ouverture moyen en Europe est de 21,09%. Il entre donc dans la tranche d’ouverture qui est entre 15 et 28%.

Quel taux d’ouverture maximale pour un emailing ?

Il n’y a pas, à proprement parler, de taux d’ouverture « maximale » pour un emailing. Comme nous vous l’avons précédemment dit, un bon taux d’ouverture se situe entre 25 et 28%. Encore une fois, ceci dépend de votre secteur ou domaine d’activité ! 😊

Comment réduire le taux de désabonnement de vos e-mailings ?

Si vous remarquez que vous avez un taux de désinscription trop important, vérifiez ceci :

  • Nombre d’envois d’emails : veillez à ne pas harceler vos contacts, au risque qu’ils se désabonnent. Privilégiez les campagnes qualitatives plutôt que les campagnes quantitatives.
  • Analysez votre contenu : fautes d’orthographe, images trop présentes, texte redondant, vérifiez la qualité de votre contenu avant de l’envoyer.
  • Segmentez votre liste d’envoi : si vous envoyez des campagnes de nourriture qui parle de viande et que votre liste d’envoi possède des personnes qui ne consomment pas de viande, vous ne visez pas les bonnes cibles et votre taux de désabonnement va augmenter. Attention donc à votre segmentation.

Voilà, vous savez maintenant tout sur le taux d’ouverture emailing ! 🔥

5/5 (500 votes)

Convertissez plus de leads en clients grâce à ces 7 messages secrets de prospection B2B 🚀

Entrez votre prénom et votre adresse email pour recevoir le livre numérique de 11 pages maintenant :

doit-on vous l’envoyer maintenant ? 🚀