Cold Email : Envoyez vos emailings de prospection sans atterrir dans les spams

Webinaire cold email
26 minutes
Rate this page

Bienvenue sur le guide du cold email, résumé de premier épisode de notre série de webinars “Waake Up”.

Grâce à cet article, vous allez maîtriser tous les aspects techniques qui vous permettent d’obtenir d’excellents taux de délivrabilité et d’éviter à tout prix d’atterrir dans les spams ou les pubs de vos contacts.

 

🔥 Passez à +95% de délivrabilité sur vos emailings grâce à cet article ! 🔥

Objectifs du webinaire live :

  • 1. Optimiser le taux de délivrabilité pour ne plus jamais être considéré par un spammeur pour les domaines de messagerie (Gmail, Outlook…).
  • 2. Optimiser ses emaillings en suivants quelques conseils d’experts.

Si vous recherchez plutôt des templates ou des conseils de copywiting, c’est vers cet article qu’il faut se laisser glisser. 🎿

Pourquoi est-ce que nous savons de quoi on parle ?

Avant d’écouter un Live ou de lire un article, vous cherchez à savoir qui sont vos sources et elles sont légitimes à vous présenter ce type de contenu.

Pour vous prouver que vous pouvez juste boire leurs paroles sans trop vous inquiéter, je vous présente les deux marketeurs :

Adrien à +17 ans d’expérience dans le cold email et va vous proposer un tutoriel complet pour setup un mail avant l’envoi de vos campagnes.

 

Toinon est le fondateur de Waalaxy (ex.: ProspectIn), un outil performant pour créer votre campagne multicanal : LinkedIn + Mail. 💌

Retrouvez leur live ici 👇 ou lisez le résumé tutoriel en continuant sur cette page. Le résumé est complet et vous montre étape par étape comment configurer votre boite mail et lancer votre première campagne marketing. 😉

 

Le cold email – pourquoi ? Pour qui ?

Aujourd’hui, le cold emailing est la méthode de lead génération la moins chère du marché.  Là ou la moyenne d’un LinkedIn Ads est de 10€ par jour et un instagram Ads à 500€ par publicité, vous pouvez vous lancer vos campagnes de cold emailing pour environs 50 € par mois.

Pourquoi faire du cold emailing ?

  • Contactez qui vous voulez : tous les décideurs ont une boîte mail, que ce soit Elon Musk, le pape ou votre voisine.
  • Un des leviers d’acquisition qui coûte le moins cher, vous allez avoir besoin de:
    • Un hébergeur à environ 5€ par an.
    • Un service de messagerie (Outlook, Gmail…) entre 2€ à 5€ par mois.
    • Un outil d’automatisation (Woodpecker, Waalaxy…) à environ 50€ par mois.
  • S’implémente dans des schémas de prospection globaux. Les résultats seront bien meilleurs si vous préqualifiez des prospects avant de lancer vos campagnes, je vous expliquerai comment un peu plus loin. 😉

Référence : bases du Cold Email.

Qui peut faire du cold email ?

  • N’importe qui. Vous n’avez pas besoin d’avoir énormément d’expérience pro, vous devez juste suivre ce tuto. 😜
  • À partir du moment ou vous cherchez à entrer en contact avec un interlocuteur précis ou dans une campagne ou vous avez identifié un persona, que ce soit pour le mener vers une landing page, un livre blanc, un contenu.. Vous pouvez faire une campagne !

La principale difficulté va être de booster au maximum votre taux de délivrabilité pour toucher le maximum de personnes possible.

Trop souvent on parle de copywriting, de branding, de templates, mais personne ne vous explique comment éviter d’atterrir dans les spams. (la clé, c’est votre délivrabilité. 🔑)

Délivrabilité – nombre de messages qui vont être reçus en base de données comparée au nombre de messages que vous avez envoyés.

Pourquoi certaines personnes ont des taux de délivrabilité différents ?

Si votre taux est élevé, c’est que le service de messagerie qui reçoit le message considère que vous êtes de confiance, et donc, que votre interlocuteur peut recevoir et lire votre mail. Plus il vous fait confiance, moins vous avez de chance d’atterrir dans les spams.

Pour gagner cette confiance, de manière générale, il faut du temps pour que le service de messagerie commence à vous trouver un air familier,  et surtout il ne faut pas spammeur et envoyer des tonnes de mails à n’importe qui sans cibler vos campagnes marketing.

Maintenant, il existe des techniques que nous allons voir pour gagner du temps, de la délivrabilité et in fine de l’argent.

Un peu de math. 💰

  • Une campagne de cold email envoyé à 1000 personnes avec un taux de délivrabilité de 70%, ça fait 700 personnes qui vont recevoir votre mail.
  • La même campagne grâce à ce tuto, c’est 95% de taux de délivrabilité, ça fait 950 personnes, soit +250 potentiels clients supplémentaires.

Adrien :

Perso, je ne m’assois pas sur 250 prospects, mais vous vous faites comme vous voulez. 😉

 

Bon alors, on se lance dans le vif du sujet ?


Partie #1  Configurer sa boite mail pour le Cold Emaling


  • Trouver un hébergeur. (Ionos, grandi.net, Google Domain, Hostinger…)
  • Choisir un service de messagerie (Outlook, Gmail…)

🤓 Conseil d’expert, Adrien :

Je ne conseille pas OVH, selon l’offre, vous ne pouvez pas paramétrer le DNS, et c’est très important pour votre délivrabilité. De plus, le service client est nul, et beaucoup trop lent.

Êtes-vous obligé de recréer une boite mail si vous en avez déjà une ?

Alors, la réponse, c’est non, mais oui. 😂

  • ❌ Non, vous pouvez suivre ce tuto avec une adresse email déjà existante.
  • ✅ Oui, si vous êtes déjà considéré comme un spammeur et que vous avez un mauvais indice de confiance, il faut en refaire une.
    • Cliquez ici pour vérifier votre sender score. (réputation des adresses IP des serveurs utilisés par les envois d’email). Si vous êtes déjà à 95% alors tout va bien. 
    • Cliquez là pour vérifier votre spam score. (vérifiez si vous êtes black-listé).

🤓 Conseil d’expert :

Si votre boîte mail est blacklistée et qu’elle contient votre nom de domaine, ça veut dire qu’il en pâtira forcément. Recréez donc une adresse similaire, puis on se lance !

Si ça arrive, désactivez la boite mail et recommencez.

Adrien.

➕ Les plus d’utiliser une nouvelle boîte mail :

  • si vous débutez et n’êtres pas trop sur de vous, il est préférable de prendre une nouvelle boite. Car si elle est blacklitée, vous n’affecterez pas votre boite principale. (pas cool si les mails que vous envoyez à votre comptable arrivent en SPAM)
  • vous avez une messagerie dédiée à vos cold emails. Plus facile à piloter au quoditien que de tout mélanger

➖ Les moins d’utiliser une nouvelle boite mail :

  • Souvent elle n’est même pas associée à un nom de domaine qui pointe vers un site existant. Pour les fournisseurs du web vous êtes donc une boite mail dédiée à faire de la prospection (ou du SPAM). Pas top.
  • La boite mail n’a aucune légitimité ni aucun historique. Comparée à votre boite mail que vous utilisez tous les jours depuis des années, qui envoie et reçoit des mails, et qui a donc une très bonne image auprès des fournisseurs.

Conclusion : démarrez avec une boite mail fraîche qui ne risque rien. Testez. Mesurez. Itérez.

Et dans quelques mois, quand vous serez un roi du cold email, basculez sur votre boite principale pour augmenter votre crédibilité.

Acheter un nom de domaine chez un hébergeur pour vos mails

Pour le tutoriel, nous utiliserons Ionos.

Un exemple simple, vous voulez faire du cold email pour votre blog sur la ville de Montpellier afin de faire de l’affiliation, vous allez acheter un hébergeur avec une adresse mail.

  • Vous allez sur le site.
  • Vous recherchez un domaine, s’il est déjà pris, l’outil vous en proposera un autre.
  • Une fois le domaine choisi, vous pouvez cliquer sur ajouter.
  • Accédez à votre panier,
  • Choisissez l’option qui vous convient et payer en ligne.

Et quand vous arrivez là, vous vous demandez surement quelle offre choisir ? L’info n’est pas sur le live, alors j’ai demandé quelques conseils à Adrien pour vous :

C’est clair  ! tout est fait pour faire payer. Tu peux partir sur l’offre tout à gauche (la moins chère) c’est amplement suffisant pour faire du cold email. 

Clair comme de l’eau de roche donc. 💎 Ne vous faites pas avoir. 😉

Vous allez ensuite vous connecter sur votre compte pour la suite :

 

Paramétrez vos programmations DNS pour le cold Email

Le DNS C’est la carte d’identité du nom de domaine, et donc du sender que vous allez utiliser.

Adrien.

Il faut les paramétrer correctement pour que le domaine puisse s’identifier auprès du serveur avec lequel vous allez interagir.

Pour ce tutoriel, nous utiliserons Gmail et nous allons :

1 – Paramétrer le DNS. 💥

  • Le SPF (Sender Policy Framework).
  • Le DKIM (DomainKeys Identified Mail).
  • Le DMARC (Domain-based Message Authentication).

2 – Rendre son WHOIS public. 🎶

Ce que vous devez absolument faire pour que ça marche

🅰 Attention cette info n’est pas dans le live et elle est importante, lisez bien.

Bien souvent,  vous avez des enregistrements MX et CNAME dans vos programmations DNS par défaut sur Ionos. Donc en fait, il faut au préalable supprimer ces enregistrements sinon ça ne fonctionnera pas ! 

Dans la programmation DNS, il faut d’abord supprimer sont les suivantes : 

Vous cliquez sur le bouton 🚫, qui veut dire “désactiver le service”.

Activez le certificat SSL

Quand vous achetez un nom de domaine, la première chose à faire est d’activité le certificat SSL.

C’est quoi un certificat SSL ? C’est ultra important. 💥

C’est ce qui vous permettra d’avoir une URL qui commencera par HTTPS et pas par HTTP. C’est-à-dire de rendre votre URL sécurisée.

Votre site internet vous remerciera.

Sans cette étape votre URL vous fait perdre énormément de confiance auprès des algorithmes de vérification.

  • Allez sur Domains & SSL,
  • Cliquez sur le cadenas rouge. ❌
  • Il devient vert, tout est bon. 🔓

Occupons-nous sur SPF de votre mail

Le SPF (Sender Policy Framework) est un système de validation par courrier électronique pour empêcher les spammeurs d’envoyer des messages au nom de votre domaine. 

On a suivi ce tuto complet fait par Google, pour savoir quelles données ajoutées.

Si ce n’est pas déjà fait, vous allez “activer” votre domaine sur Ionos, soit en créant une redirection (si vous avez déjà un site web), soit en vous lançant dans la création du site. Dans tous les cas, vous devez avoir un site associé.

Dans mon cas, j’ai juste choisi un site WordPress que j’avais et qui trainait pour faire une redirection et vous montrer le tuto. 

  • Puis, vous allez sur l’onglet DNS.

  • Vous cliquez sur “ajouter un enregistrement”.

  • Vous cliquez sur la rubrique dédiée au SPF.

Et là vous allez remplir les données grâce au tuto Google que je vous ai filé juste au-dessus, ça donne ça :

  • Nom d’hôte : @
  • Valeur : v=spf1 include:_spf.google.com ~all
  • TTL : 1 heure

Puis vous enregistrez et c’est dans la boite. 💌


C’est l’heure de la pause

🅰 Vous devez attendre 48 heures avant de vous occuper du DKIM. Si vous n’attendez pas, ça ne fonctionnera pas.

Donc revenez après-demain pour la suite, vous avez bien bossé pour aujourd’hui. 😎

Un peu de lecture pendant votre break ? 👌

🚨 Cold Email : 14 erreurs à éviter


Laissons place au DKIM

Comme on l’a vu, on va encore paramétrer le DKIM et de DMARC avant de lancer une campagne d’email.

Google a encore une fois tout prévu et vous file un tuto complet juste là.

Pour générer une clé DKIM vous allez devoir vous rendre sur votre console d’administration Google.

  • Option 1 : vous avez déjà une adresse Gmail pro ✅ – vous pouvez passer la prochaine étape et reprendre le tuto au prochain titre “Tout se passe dans Google Admin”.
  • Option 2 : vous n’avez pas de mail pro ❌ –  je vais vous montrer comment la créer avant de passer à la suite. (coût 5€ par mois en moyenne).

🅰 votre compte pro ne doit pas être un compte classique qui termine par @gmail. Vous devez créer un nouveau compte via Workspace Google.

Comment créer un compte Gmail professionnel ?

Bonus : ceci n’est pas sur le live, mais c’est ultra utile si vous démarrez. 🎁

Dans notre exemple, on a pris Ionos et Gmail, mais ça marche aussi avec d’autres hébergeurs et d’autres services de messagerie.

  • Donc, vous allez sur Workspace Google.  Si vous démarrez, vous pouvez vous lancer sur l’offre Starter, qui est deux fois moins chère. (4.68€).
  • Vous cliquez sur le bouton démarrer.
  • Là vous remplissez nom de l’entreprise, nombre d’employés et Pays.
  • Vous passez à la suite.
  • On va vous demandez si vous avez une adresse mail actuelle > vous retournez sur Ionos. ⏩
  • Vous cliquez sur l’icône “Email” (il se trouve dans l’accueil de Ionos).

  • Vous allez dans “créez une nouvelle adresse mail”, avez votre option, vous avez le droit à un mail gratuit.
  • Ensuite vous validez.

  • Puis, Google vous demande si vous avez un nom de domaine, yes vous en avez un. Dans mon exemple, il s’agit de copy-writing.eu.
  • Vous copiez ce nom sur Google Workspace.

  • Cliquez sur d’accord à toutes les prochaines questions de Google,
  • ajoutez une seconde adresse de récupération.
  • Puis, rajoutez le nom d’utilisateur. Dans mon exemple c’est Élodie soit elodie@copy-writing.eu,
  • Puis définissez un mot de passe.
  • Il ne vous reste qu’à payer ! Je vous ai trouvé un code promo de 10% juste là. 🎁

  • Une fois le paiement effectué, vous allez recevoir une validation de Google, votre compte mail pro a été créé !

  • En cliquant sur le lien, vous allez accéder à Google Admin.

Tout se passe dans votre Google Admin

Donc que vous veniez de créer votre adresse mail pro ou que vous l’ayez déjà, on se rejoint dans Google Admin.

Pour rappel :

  • Vous avez déjà un mail pro (qui ne finit pas par Gmail) – vous vous connectez ici sur votre espace Admin.
  • Vous venez de le créer – vous cliquez sur “Accédez à la configuration”.

Donc là, vous voyez tout ceci :

  • Vous cliquez sur les 3 traits. ♒
  • Puis sur Applications.
  • Puis Google Workspace,
  • Puis Gmail.

Il est possible que ce message s’affiche :

Si c’est le cas, pas de panique, vous devez suivre les étapes et c’est super simple. Google va vous rediriger vers Ionos, vous allez simplement valider et activer votre nom de domaine. Rafraichissez ensuite la page initiale et le message aura disparu. Si c’est déjà fait, ce message ne s’affiche pas et vous venez de lire ces 4 lignes pour rien. 😂

Passons à la suite. 👉

  • Vous cliquez sur la rubrique “authentifier les e-mails.”

  • Vu que vous n’avez pas encore de clé DKIM, vous devez cliquer sur “générer un nouvel enregistrement”,
  • là une pop-up va s’ouvrir avec des valeurs par défauts, laissez-les tel quel et cliquez sur “générer”.
  • Là, l’encart va se remplir, il vous suffira ensuite de copier ces valeurs. On va aller les coller chez votre hébergeur (Ionos).

  • Du coup, vous retournez sur Ionos et vous allez dans la rubrique DNS à gauche.

  • Vous cliquez sur “Ajouter un enregistrement”.
  • L’enregistrement DKIM est un enregistrement TXT (c’est d’ailleurs précisé dans l’onglet TXT).
  • Là, vous copiez coller les informations que Gmail vous donne.
    • Nom d’hôte : google._domainkey.
    • Valeur : la longue liste de lettre qui ne veut rien dire.
  • Vous laissez la TTL par défaut (une heure).
  • Vous cliquez sur enregistrer.
  • Vous retournez sur Gmail et vous cliquez sur lancer l’authentification, et là, la magie opère. 🧙‍♂️
  • L’enregistrement va se diffuser dans le Cloud, tout seul, comme un grand.

Le DMARC pour votre lancement Cold Email

Petit rappel avant de se lancer sur votre plateforme emailing :

  • Il fallait paramétrer le SPF, c’est fait. 🟢
  • Le DKIM, on vient de s’en charger. 🟢
  • Lançon nous sur le DMARC, puis on aura tout fini. 🔥

Alors, c’est quoi le DMARC ?

Domain-based Message Authentication Reporting and Conformance (DMARC) – Système de validation des courriers électroniques qui détecte et empêche l’usurpation d’identité.

Proofpoint.


C’est l’heure de la seconde pause

🅰 Là aussi, vous devez attendre 48 heures avant de vous occuper du DMARC. Si vous n’attendez pas, ça ne fonctionnera pas.

Donc, rendez-vous après-demain pour la suite. 👽

Un peu de lecture pendant votre break ? 👌

Nos meilleures campagnes Cold Email 💌


C’est la dernière ligne droite, allons-y.

Pour pouvoir passer à travers les anti-spam et vous authentifier auprès des serveurs, il y a une manipulation simple à faire.

Ici aussi, Google vous a prévu un tuto explicatif, sur lequel vous pouvez copier et coller toutes les balises qui vont nous servir.

On va partir sur un enregistrement basique, c’est-à-dire la balise “v” et “p”.

Pour se lancer, on va regarder maintenant juste au-dessus dans “Add or edit a record” de ces balises, en vert, vous avez accès à plusieurs infos :

  • La balise qu’on va utiliser pour paramétrer votre mail.
  • L’adresse mail sur laquelle vous allez recevoir vos “rapports DMARC”. (on va changer l’adresse proposée par défaut).

La petite démarche à suivre, c’est celle-ci :

  • Vous copiez toutes les valeurs en vert. 🟩
  • Vous allez sur Ionos > Domaines et SSL > DNS.
  • Là vous cliquez sur ajouter un enregistrement (sur le même principe que les deux autres juste avant).
  • Vous sélectionnez le type d’enregistrement “TXT” (texte).
    • Là dans le nom d’hôte vous allez mettre _dmarc. puis votre nom de domaine. Dans mon cas il s’agit de _dmarc.copy-writing.eu mais pour vous, changez bien après le point et mettez votre nom de domaine à vous, pas le mien. 😂
    • Dans la valeur vous allez coller l’enregistrement que vous avez précédemment copié. (la balise en vert).
    • 🅰 Google vous donne un mail “exemple” dans cette balise. Avant de cliquer sur valider, il faut donc la changer, et mettre l’adresse mail sur laquelle vous voulez recevoir votre rapport DMARC.
  • Vous cliquez sur enregistrer, et c’est finito. 🎉🎊

Rendez votre WHOIS public

C’est quoi le WHOIS ?

De l’anglais “Who is” = “qui c’est”. C’est un outil qui a pour but de trouver des informations sur une adresse IP ou un ND spécifique. 

Pourquoi le rendre public ?

Les algorithmes vont être moins méfiants vis-à-vis d’un domaine dont le WHOIS est public, et donc votre délivrabilité ne sera pas touchée. Assurez-vous donc d’être public avant de lancer votre campagne emailing. 😍

Comment le rendre public ?

Avec Ionos, par défaut, il est public. Pour vérifier ça, vous allez dans :

  • Domaines & SSL,
  • Confidentialités et données de contact,
  • Vérifiez simplement que c’est “public”, ou bien cochez la case.

En fonction de l’hébergeur que vous allez choisir, il faudra trouver en ligne comment le passer public, c’est généralement très simple. (Si vous ne trouvez pas, contactez le service client. 😉)


Partie #2 les conseils d’experts pour capter des clients potentiels


Personnaliser sa boite mail professionnelle

Vous faites du cold Emailing, c’est à dire que vous allez échanger avec votre interlocuteur pour la première fois, il ne vous connait pas encore et votre but est de créer du lien avec lui via plusieurs lancement d’emailing btob.

C’est pas toujours facile de faire de la prospection digitale.. du coup, deux petites astuces pour se lancer : la signature et la photo de profil.

Des conseils pour compléter votre signature mail

  • 🟢 Mettez un maximum d’informations (Nom, prénom, numéro de téléphone, fonction, entreprise, site web…) Pourquoi ? Ces personnes ne vous connaissent pas, elles ont besoin de trouver de l’info sur vous quelque part. Vous commencez déjà à créer un climat de confiance.
  • 🟢 Une mise en forme de la signature très minimaliste, ne rajoutez pas d’images pour éviter d’alourdir la signature et de déshumaniser les échanges.
  • 🔴 Ne mettez pas de gras ou d’emojis (on a dit minimalistes!).
  • 🔴 Si vous mettez un lien, c’est que des liens en HTTPS et non HTTP, simplement car l’HTTP n’est pas sécurisé et ne plaira pas du tout à aux domaines de messageries de vos contacts.
  • 🔴 Ne mettez surtout pas de liens HTML pour éviter d’alourdir le mail.

Comment créer sa signature mail ?

C’est super simple, il vous suffit de suivre 4 petites étapes :

  • Aller sur votre boîte de réception mail.
  • Cliquer sur la roue en haut à droite. ⚙
  • Voir tous les paramètres.

  • Descendez jusqu’à voir “Signature”, et lancez-vous dans sa création.

Exemple de signatures pertinente et simple :


Elodie Rancurel

Responsable éditoriale

waalaxy.com


Adrien Nicey

Marketer B2B

adrien@anicey.co


 

Ajouter une photo à votre compte Gmail

Pour créer du lien et gagner des clients, rien de tel que d’ajouter une photo de vous qui montre votre sympathie et votre enthousiasme. N’oubliez pas que vous échanger pour la première fois avec votre contact. 😁

Petit plus : Avoir la même photo sur LinkedIn que votre mail, ou une photo similaire permettra à votre prospect de mieux vous identifier, surtout si vous êtes actif et prospectez sur LinkedIn.

Attention 🅰 : Ajoutez une photo, pas un avatar ni un logo. Pourquoi ?

  1. C’est plus personnel et on arrive mieux à s’identifier à vous.
  2. Google sait reconnaître la différence entre un avatar et une photo. Ça va jouer au niveau de votre réputation vis-à-vis des algorithmes. 😉
  3. On sait que vous êtes beau gosse, montrez-le.

Comment ajouter une photo sur ma boite mail ?

C’est simple, cette fois, il n’y a que 3 étapes :

  • Allez sur votre console d’administration (Google Admin).
  • Vous cliquez sur “utilisateurs”,
  • Et là vous cliquez sur votre nom, puis votre photo et vous téléchargez un fichier.

Et voilà, vous êtes tout beau. ✨

Une fois que vous avez uploadé la photo, tout le monde verra votre tête lorsque vous leur envoyez des mails.

Préchauffez votre boite mail avant l’envoi

Préchauffez votre boite mail jusqu’à arriver à maturation. C’est-à-dire ? Ça veut dire que vous expliquez aux domaines de messagerie que vous êtes fiable et de confiance, sans avoir à attendre que vous leur prouviez.

On va tout simplement simuler l’activité humaine, pour que personne ne sache que vous utilisiez un outil automatique.

Antony.

Mais alors, comment reproduit-on facilement le comportement humain ?

Abonnez-vous à des Newsletters

Vous connaissez pas mal de Newsletters liés à votre activité ? Servez-vous de ce compte-là pour vous abonner.

Voici des exemples qu’on vous conseille pour leur qualité 🥇 :

Gmail et les autres domaines verront que vous recevez aussi des mails, vous ne faites pas qu’en envoyer.

Petit détail :  🌞

Si vous voulez éviter de recevoir toutes vos Newsletters dans l’onglet “Principale” pour pouvez activer les autres onglets qui permettent de trier vos mails :

  • Principale,
  • Réseaux sociaux,

Pour mettre en place ces onglets,

  • Vous cliquez sur la roue. ⚙
  • Vous allez dans les paramètres,
  • Dans “boite de réception”,
  • Catégories > mettez toutes les catégories au bleu.

Ça veut dire quoi “Warm-up” mon compte ?

Il existe des services de Warm-up qui vous permettent d’interagir automatiquement avec des centaines de boîtes mail de façon “naturelle” avant de lancer votre première campagne de Cold Email. 🎯

Encore une fois pour avoir l’air d’être un humain lorsque vous allez envoyer vos mails de prospection.

Voici un article complet sur comment faire chauffer son compte pour le cold email, qui ira encore plus en profondeur que ce tuto. 😏

Pour éviter de devoir créer manuellement des dizaines de boites mail et de les faire interagir entre elles, privilégiez un service pro.

Deux options possibles :

  • Warm up Inbox : 9$ par mois et par boite mail.
  • Nouveau 💥 Google sort son propre service de Warm-up gratuit !

Comment bénéficier de ce coup de pouce gratis de Google ?

Il vous suffit d’aller sur Gmass et de télécharger l’extension en cliquant sur “Add to Gmail”.

Une fois ajouté, vous allez voir plusieurs onglets apparaitre et la possibilité d’envoyer des mails avec Gmass.

Ce qui nous intéresse c’est l’onglet “email warm-up”, et là c’est simple, il vous suffit de cliquer sur la case à cocher pour valider.

Il vous proposera peut-être des critères d’avance, laissez ceux-là par défaut ça fonctionne très bien. 😁

L’outil envoie des mails automatiques pour chauffer votre compte.

Aller plus loin que Gmass

🅰 La limite de Gmass, c’est qu’il ne va booster votre délivrabilité qu’auprès du fournisseur “Gmail”.

C’est assez logique quand vous y pensez : c’est un outil proposé par Google et vu que Gmail appartient à Google, il ne va pas s’amuser à améliorer votre délivrabilité auprès d’autres fournisseurs comme Outlook ou Yahoo.

Alors si vous voulez vous assurer que votre délivrabilité est impeccable, auprès de tous les fournisseurs de messagerie, vous allez avoir envie d’utiliser un autre outil plus complet comme Warm up inbox ($9 par mois).

Il va chauffer votre adresse mail auprès de différents fournisseurs de messagerie.

💡 Pensez-y : C’est un petit investissement à court terme. Le but, c’est de chauffer votre compte au début, vous n’avez absolument pas besoin de souscrire à un abonnement annuel ou de refaire cette action souvent. Ça vaut vraiment le coup de se poser la question.  😎

On fait quoi pendant que notre boite mail s’échauffe ?

Il faut laisser à l’athlète le temps de se préparer pour son marathon. Si vous brulez des étapes, vous allez vous péter la cheville et regarder vos concurrents courir sur le banc de touche. 🪑

Alors maintenant, il faut laisser la machine travailler et attendre 2 à 3 semaines avant de lancer vos premiers mails.

Comment vérifier sa délivrabilité gratuitement ?

Il y a un service gratuit qui s’appelle mail-tester.

  • Vous préparez le mail de votre campagne dans votre boite Gmail.
  • Vous copiez l’adresse mail que mail tester vous donne,
  • Vous envoyez votre mail seulement à cette adresse-là.
  • Vous cliquez sur “vérifiez votre score”.

score-spam-emailing

L’objectif étant d’avoir 10/10. Il va vous donner des explications sur comment améliorer votre mail.

Le service est totalement gratuit et vous permet de savoir si votre paramétrage et si votre mail est bon. De plus, si vous avez été blacklisté, vous allez le voir directement !

 

Traquez les résultats de votre cold email

Calculer et évaluer vos campagnes automatisées vous permet de réitérer les actions qui ont marché et de mieux comprendre votre cible : à quoi est-ce qu’elle réagit, qu’est-ce qui lui plait le plus, quels sont ses besoins ?

Les résultats qui vont nous intéresser sont principalement sont

  • La délivrabilité,
  • Le taux d’ouverture,
  • Le taux de clics,
  • Le taux de réponse,
  • Le taux de désinscriptions.

Certains outils ont des Dashboard intégrés pour vous faciliter la tâche et comprendre rapidement quelles campagnes emailing marchent le mieux.

Certains outils vous permettent aussi de créer des liens de tracking pour vos campagnes, c’est une fonctionnalité à venir chez Waalaxy.

Vous allez pouvoir créer un lien de tracking personnalisé, appelé custom Tracking Domain. On vous expliquera à ce moment-là, dans un tutoriel détaillé comment vous y prendre. 😁

C’est assez simple à mettre en place et ça permettra à l’outil de vous fournir des statistiques et aidera à booster votre nom de domaine.

Les 7 conseils pour ne pas pénaliser bêtement votre délivrabilité

Après plusieurs années d’expérience, on a fini par déceler ce que Google aime, et ce qu’il réprimande. La première chose à savoir, c’est que si vous envoyez des milliers de mails à des prospects sans les qualifier et sans préparer votre boîte mail, vous pouvez être sûr d’être considéré comme spammeur.

Comment faire du Cold Emailing intelligemment ?

 N’utilisez que des mails valides

Plusieurs outils vous permettent de vérifier les mails que vous avez en base de données (neverbounce, zerobounce, klemail).

Si vous utilisez Waalaxy, sachez qu’on est en partenariat avec Dropcontact, l’outil permet donc de trouver le mail de vos prospects sur LinkedIn, de créer votre base de données de A à Z. Dropcontact est directement intégré, et vérifie automatiquement la validité des mails, donc vous n’avez rien à faire.

Si vous voulez tester l’outil, c’est simple :

  • Allez sur le Chrome Store.
  • Cliquez sur télécharger. (vous bénéficiez d’une semaine gratuite).
  • Dans vos extensions Chrome, cliquez sur le 📌 en face du logo 👽.

  • Allez sur l’application, sélectionnez Campagnes > créer une campagne.
  • Choisissez l’onglet “mail finder”,
  • Plusieurs choix vont apparaitre, le plus simple étant Pluto.

Pour ajouter des prospects à cette campagne, il suffira de faire une recherche LinkedIn.

Découvrir Waalaxy 🪐

 Soyez constant dans vos volumes d’envois

Quand vous faites du cold email, vous êtes censé simuler une activité humaine. Comme on a vraiment essayé de vous faire passer le message tout au long de ce tuto : pensez qualité et non quantité. Si vous avez de gros volumes d’envoi, assurez-vous de bien segmenter votre prospection.

Imaginons que vous ayez 500 prospects, divisez-les en plusieurs segments.

Il vaut mieux suivre ce schéma :

  • 100 envois lundi,
  • 100 envois mardi,
  • 100 envois mercredi,
  • 100 envois jeudi,
  • 100 envois vendredi.

De toute façon en cold emailing, je vous déconseille fortement d’envoyer plus de 500 mails par jour, et c’est déjà trop.

Adrien.

🅰 Attention : Si vous vous lancez, préférez des tout petits volumes et montez doucement pour ne pas pénaliser votre nouveau compte, il doit gagner en confiance pour ne pas frustrer les algorithmes, augmentez à auteur de 25% par semaine me semble le minimum.

Utilisez un outil adapté

N’utilisez pas d’outil marketing comme mailchimp ou sendingblue.  Ils fonctionnent bien pour les Newsletters, mais pas pour le cold email.

 Le minimum de lien et que du https://

N’oubliez pas que ça joue sur la réputation de votre sender.

  • Les liens http ne sont pas sécurisés.
  • Trop de lien va alourdir votre mail, or; il doit être le plus minimaliste possible.

Ne mettez pas de lien de désinscription

Je ne dis pas “ne mettez pas de moyen de désinscription”, je dis, “ne mettez pas de lien de désinscription”.

Adrien.

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’ils ne se sont pas inscrits. C’est du cold email, vous êtes un humain qui leur écrit pour la première fois et non pas un robot qui leur envoie des messages automatisés, en tout cas c’est l’atmosphère que vous avez envie de créer.

De plus, les services de messagerie de vos contacts vont savoir que vous utilisez un outil pour vos campagnes marketing.

Je vous préviens, ça va être chiant à traiter si vous avez beaucoup de personnes qui vous répondent ne pas vouloir de message de votre part, il va falloir les supprimer à la main. Du coup, raison de plus pour bien segmenter avant d’envoyer votre campagne. 😉

Si vous utilisez Waalaxy, le prospect sort automatiquement de la séquence dès qu’il répond (positivement ou négativement). Simple à gérer donc.

Quel sera le moyen de désinscription à mettre en place ?

Imaginez que vous êtes en pleine conversation avec quelqu’un. Vous allez simplement lui dire qu’il n’est pas obligé de vous écouter si ça ne l’intéresse pas, là c’est un peu pareil.

Exemples :


Si jamais ce n’est pas un sujet pour lequel tu es friand, préviens-moi par mail.


Si le développement des ventes ne t’intéresse pas, n’hésite pas à me le dire et j’arrêterai de t’envoyer mes nouvelles trouvailles. 


Je voulais t’envoyer une étude que j’ai faite au sujet de (vous choisissez) la semaine prochaine, ça t’intéresse?


Envoyez les mails en votre nom

Sur le même principe que tous les conseils précédents : c’est mieux pour la prise de contact, c’est mieux pour les algorithmes !

Les adresses mail du type contact@domaine.com ou hello@domaine.fr, sont très vite considérées comme spam lors de l’envoi de campagnes.

Donc, mettez votre nom, par exemple :

  • elodie@waalaxy.com

Éviter les spams Words

Les Spams Word ce sont tous ces mots marketing beaucoup trop utilisés, qui pourrissent à la fois votre taux d’ouverture et votre indice de confiance. 🤮

Vous pouvez télécharger la liste de Sendinblue ici.

Voici quelques exemples :

  • “Paiement en moins de 24h”.
  • “Réservez vite”.
  • “Un cadeau”.
  • “Un code promotionnel”.
  • “Il ne vous reste qu’une heure”.
  • “Bénéficiez du bon de réduction”.

Ne les mettez ni en objets ni en contenus de message.

Plus de détails dans cet article dédié.

Prévoyez des relances à votre Cold Email

Comment BIEN relancer un client ou prospect ?

Un seul cold email ne vous apportera pas grand-chose. Le cold Emailing est justement fait pour que vous puissiez créer du lien avec votre prospect sur du long terme. C’est ce que l’on appel des mails transactionnels. Vous pouvez choisir de n’utiliser qu’un seul canal, ou de multiplier vos canaux. La stratégie la plus efficace étant LinkedIn + Emails.

Les templates de mail de prospection ont leurs limites. Il existe des exemples qui peuvent vous inspirer, mais qui ne sont pas à copier/coller. Il n’y a pas de Template idéal qui convertit, encore moins pour une relance.

A partir du moment où un Template fonctionne et qu’il est réutilisé, il perd toute son originalité et devient un des pires templates à utiliser…

Toinon.

Par contre si vous cherchez des inspirations et des idées, cet article reprend pas mal d’exemples que nous avons utilisés, partie 3 et 4. ✅

Vos objets d’emails doivent être fous

Sur le même principe que le contenu, votre titre ne doit pas être encore et encore le même ni ressembler à celui de monsieur tout le monde.

Il doit vous ressembler, avoir votre touche, et changer tout le temps.

Quelques conseils 💡 :

  • Écrivez comme si vous vous adressiez à un proche : évitez les objets trop préparés qui dénaturent l’échange.

Exemple : “Rendez-vous jeudi” ou “Re : C’est Alex, je t’ai écrit la semaine dernière”.

  • Éviter de créer une dissonance : l’objet doit quand même annoncer le l’action vers laquelle vous voulez amener le prospect.

Je m’explique, vous n’allez pas écrire Lâchez vous sur les objets de mail : “rendez-vous jeudi” pour finalement lui dire dans le mail de s’abonner à une Newsletter. Les deux doivent avoir du sens.

  • Lâchez-vous sur les objets des “break-up”. Ce sont les derniers mails, ceux de la dernière chance.

Comme lorsque vous draguez et que votre argumentaire de séduction ne marche pas, vous tentez le tout pour le tout = vous y allez frontal et vous dites à l’autre personne qu’elle vous plait parce que vous avez besoin de savoir si c’est réciproque :

  • Mettez des emojis qui pleurent,
  • Dites à la personne que vous êtes fâché d’être ignoré (tout en restant polis).
  • Dites-lui que le mistral a gagné votre cœur depuis qu’elle vous a mis un vent,
  • Que le silence entre vous est insoutenable,
  • Dites-lui je t’aime, soyez drôle, osez.

Comment écrire un email ?

Nous avons réalisé un article ultra complet qui vous aide à comprendre plusieurs frameworks ou templates de copywriting.

Dans cet article vous allez trouver les méthodes suivantes :

  • La méthode VS4C,
  • Le framework CPSC,
  • Le framework CPPC,
  • La méthode AIDA,

Je vous conseille vraiment de lire l’article ou de regarder le live si vous ne savez pas comment structurer votre message.

Ne mettez pas la charrue avant les boeufs. 🐂 Sortez vos argumentaires de ventes plus tard, pas dans un cold email. N’écrivez pas une tartine davantage sans même savoir ce qui intéresse votre prospect.

FAQ du live : Les questions des internautes

Faut-il mettre un icebreaker dans mon cold email ?

Un Icebreaker, c’est le moyen de briser la glace avec quelqu’un, une phrase amicale qui prouve que vous avez bien compris qui était votre prospect et ce qu’il recherche. Il faut en mettre oui, mais que si c’est pertinent et que vous avez assez d’informations sur le prospect en question.

  • Un bon Icebreaker 💚 : Salut {FirstName}, j’ai vu que tu avais participé au Live sur le Cold Email sur YouTube. Si le Cold Email t’intéresse, j’ai une super info pour toi.
  • Un mauvais Icebreaker 💔 : Salut {FirstName}, j’ai vu sur LinkedIn que tu étais dirigeant d’une entreprise de marketing.

Pour tout savoir sur les techniques de copywriting du Cold Email, suivez ce live. 👇

Live level Up 1 🔥

Combien de mots sur mon cold email ?

Pour mettre en place une stratégie qui fonctionne et capter l’attention de votre prospect :  120 et 140 mots.

Si c’est difficile pour vous, voici une technique qui peut vous servir :

  • Écrivez d’un bloc en suivant une trame de copywriting.
  • Attendez 20 minutes.
  • Relisez le tout.
  • Enlevez toutes les tournures de phrases chiantes et longues.
  • Réduisez vos phrases, soignez la ponctuation.
  • Transformez les mots chiants en mots plus puissants. (Ex : 3 grands conseils par 3 conseils monstrueux).
  • Relisez.
  • Supprimez au moins 10% du texte que vous considérez comme inutile.
  • Bichonnez la fin, un call-To-action simple et efficace, et une phrase courte.

Comment sait-on si on est black-listé après un cold email ?

​Il y a un service gratuit qui s’appelle mail-tester. Il vous suffit de suivre les instructions pour tester votre adresse mail, et vous saurez quelle est votre note de délivrabilité. 😉

Que peut-on faire lorsqu’on est black listé ?

Il n’y a pas grand-chose à faire lorsque ça vous arrive, c’est soit payant soit très long pour espérer un retour en arrière. Le mieux à faire est vraiment de racheter un nom de domaine.

Est-ce que c’est le même paramétrage pour Gmail et pour Outlook ?

Oui, vous pouvez aussi paramétrer votre compte Outlook pour le Cold Email. Gmail étant le plus simple, c’est celui-là qu’on vous a proposé dans le tutoriel. Si vous voulez absolument utiliser Outlook, voici un tuto plus général qui pourra vous aider.

Nous n’avons pas de tuto Outlook étape par étape pour configurer votre boite mail, mais vous allez pouvoir trouver des infos en ligne, c’est sur le même principe que Gmail.

Et sur le même principe, si vous ne voulez pas utiliser Ionos, les autres options sont possibles (sauf OVH).  😁

💡 Sachez que le support de votre hébergeur ou votre service de messagerie sont censé vous aiguiller, donc si vous avez des questions, spammez-les dans le chat ou le centre d’aide. 😜

FAQ de l’article : être un expert du Cold Email

Cold Email et RGPD : Comment être en règle ?

Nous ne vous conseillons pas de mettre de lien de désinscription dans vos mails. Tout simplement, car le cold email est juste censé représenter une conversation entre deux personnes. Du coup, pour être conforme au RGPD, indiquez quand même à votre contact qu’il doit vous prévenir s’il ne veut plus recevoir de mail de vous. 😉

Quels sont les meilleurs objets pour le Cold Email ?

Il n’y a pas de meilleur objet, comme il n’y a pas de meilleur Template de cold email pour tripler vos conversions. Si vous avez lu ça quelque part, c’est de la mauvaise pub. 🤮

Cependant il y a des techniques à respecter :

  • Soyez clair et concis.
  • Soyez amical.
  • Écrivez naturellement.
  • Évitez les spamword.
  • Ne mettez pas d’arguments de vente dans l’objet.

Quelle est la métrique la plus importante dans le cold emailing ?

Ne perdez jamais de vus que les taux d’ouverture c’est un joli chiffre, ce n’est pas ça qui rend votre campagne efficace. 🎯

S’il s’agit de vendre un produit, alors combien de chiffres d’affaires avez-vous générés ?

Quelle est la différence entre un mail marketing et un cold email ?

La différence est simple,

Un cold email = vous prenez contact avec une personne pour la première fois, elle ne s’est inscrite nulle part pour recevoir vos mails. Même si vous utilisez un outil de marketing automatisé, l’échange doit paraitre naturel.  💌

Un mail marketing = la personne s’est abonnée ou a rempli un formulaire pour recevoir du contenu, le mail est moins personnel, ce n’est pas vous qui vous adressez à une personne, mais une entreprise à une autre entreprise (B2b) ou une personne (B2c). 🚀

Vous êtes fin prêts à lancer une stratégie de cold Email complète, on espère que vous avez pu suivre toutes les étapes.

Et si vous voulez vous lancer dans l’automatisation multi-canal, testez Waalaxy. 😜

Découvrir Waalaxy 🪐