Rechercher
fr
enesitptdeplnlruid

Growth hacker : Fiche métier, salaire, exemples

Rejoignez +5400 lecteurs de la newsletter Supernova ☄️

Désinscription en 1 clic.

C’est le métier à la mode : Growth hacker. Dans cet article on revient en détail sur :

  • Qu’est-ce qu’un growth hacker ?
  • Les compétences nécessaires.
  • Les missions d’un growth hacker.
  • L’évolution de carrière.
  • Le salaire.
  • Petit bonus : une interview exclusive de Chloé, l’Head of Growth de Waalaxy !

Vous l’aurez compris, cet article est en réalité une fiche métier avec quelques petites améliorations 😉.

Vous êtes prêts ? Z’est parti ! 🚀

 

Un growth hacker, c’est quoi ?

Pour pouvoir réaliser du growth hacking, il faut bien un expert dans le domaine, à savoir un growth hacker ! C’est comme le développement d’un site web, il faut un développeur, eh bien ici, c’est la même chose. 😇

L’objectif d’un Growth hacker est donc de mettre en place des stratégies qui vont permettre de favoriser le développement de manière efficace et efficiente.

Mais son travail ne s’arrête pas là, puisqu’en effet, il doit aussi trouver de nouvelles manières d’attirer des clients et donc de pérenniser l’entreprise et de fidéliser la clientèle. 🤝🏼

Le Growth hacker a besoin d’autres ressources pour réaliser ses tests.

Son rôle est donc de faire de la gestion de projets transverses en mettant tout le monde plus ou moins à contribution sur ce processus d’expérimentation rapide, et bien sûr le CEO doit être en total accord avec la mentalité « Growth hacker ». 👀

Avec l’expansion des médias sociaux et du webmarketing, les entreprises doivent mettre en place des leviers de web marketing, comme une stratégie de marketing digital, un plan marketing, une stratégie de communication, des landing pages, du Facebook adwords ou encore l’utilisation du référencement naturel (SEO) pour toucher davantage de clients. 🎯

Si vous souhaitez devenir growth hacker, vous pouvez postuler dans des entreprises, généralement des startups en rapport avec les domaines suivants :

  • 🟣 Application.
  • 🔵 Blog.
  • 🟣 Nouvelles technologies.
  • 🔵 Digital marketing.

Concernant le type de poste, celui-ci se fait généralement en autonomie ou avec une petite équipe (pas besoin d’être 10 pour faire du growth hacking), et, il est indispensable d’être en étroite collaboration avec plusieurs services tels que le marketing, le développement ou encore le référencement.

 

Les compétences nécessaires pour être growth hacker

En général, pour pouvoir prétendre à être growth hacker, il vous faudra une licence ou un master en école de commerce ou web marketing, du type marketing, business développement, commerce.

À savoir qu’il n’existe pas de formations spécifiques pour devenir growth hacker, c’est l’ensemble des compétences techniques et marketing relatifs au growth hacking que vous allez apprendre par le biais d’autres formations, comme énoncé précédemment.

En termes d’expérience, une entreprise recherche généralement une année réussie en tant que marketing ou growth hacker.

Si toutefois vous n’en avez pas, pas de panique, créez-la en montrant à l’entreprise les idées de tests que vous avez pour leur développement et comment les réaliser. Passons à présent aux compétences qu’il faut acquérir pour être un bon growth hacker, et pour l’occasion, nous vous avons sorti un petit tableau ! 🎁

HARD SKILLS
Suivi et Analyse des données Marketing d’acquisition Compétences techniques
Google Analytics Prospection B2B Code Front-End
Google Tag Manager E-mailing marketing Réalisation landing page
Excel ou Google Sheet Marketing de contenu Web scraping
CRM Ingénierie marketing Utilisation des outils de growth
Base de données / SQL Médias sociaux organiques (Facebook, Instagram, LinkedIn…) Collecte de données sur des sites web
  Médias sociaux payants (publicités)  
  SEO  
  Marketing d’influence  

SOFT SKILLS
Polyvalence
Management de projet et d’équipe
Sens de l’analyse et esprit critique
Esprit créatif et fibre artistique
Rationalité
Maîtrise de l’anglais
Culture développement web

Si vous ne remplissez pas toutes ces cases, pas de panique, vous allez l’acquérir dans le temps ! 😇

 

Les missions d’un growth hacker

Vous l’aurez compris, le growth hacker peut réaliser de nombreuses missions, voici quelques types de missions que peut réaliser un growth hacker ! ⬇️

Forcément, qui dit growth dit acquisition… 🧲 C’est pourquoi le growth hacker devra développer des stratégies pour augmenter le trafic qualifié vers le site internet ou l’application d’une entreprise en utilisant certaines techniques, telles que :

Ensuite, vous allez devoir concevoir des stratégies et des campagnes afin d’encourager les utilisateurs à prendre des mesures spécifiques, telles que :

  • 📝 L’inscription à une newsletter.
  • 🤳🏼 La création d’un compte.
  • 🛍️ L’achat d’un produit.

 

Étape une des plus importantes et pas des moindres, il s’agit de surveiller les activités 👀 des concurrents et d’identifier les stratégies de croissance afin de toujours rester compétitif. 💪🏼

Quel est le salaire d’un growth hacker ?

Allons droit au but, le salaire moyen d’un growth hacker est d’environ 37 000€ par an, lorsque vous avez de l’expérience.

Plusieurs données entrent en compte pour définir le salaire d’un Growth Hacker. Tout d’abord, ses compétences ainsi que ses années d’expérience. Ensuite le type et la taille de la société au sein de laquelle il exerce auront un impact significatif. Ses expériences et succès passés auront également un impact sur la négociation de sa rémunération. 💰

Pour aller dans le détail, un growth hacker junior touchera environ 35 000€ bruts par an, contre un senior où son salaire se situera de 40 000 à 50 000€ bruts par an, et certains profils « experts » qui sont très prisés, gagneront jusqu’à 65 000€ bruts par an.

 

L’évolution de carrière d’un growth hacker

L’évolution de carrière peut évoluer selon l’expérience, les compétences, les résultats obtenus et surtout, les  disponibles. Voici quelques évolutions possibles : 

  • ◾️Growth hacker Junior.
  • ◾️Growth hacker.
  • ◾️Head of Growth (responsable de la croissance).
  • ◾️Directeur de la croissance.
  • ◾️Consultant en growth hacking.

 

2 exemples d’entreprises qui embauchent des growth hacker

En réalité, le growth hacking est une stratégie de « Growth marketing » qui utilise des techniques innovantes et non conventionnelles dans le but ⚽️ d’accélérer la croissance d’une entreprise.

Les entreprises de toutes tailles peuvent complètement utiliser le growth hacking afin d’accélérer leur croissance. 📈

Certaines entreprises l’ont utilisé avec succès, tels que Airbnb, Dropbox, Uber et même Spotify ! 🎶

Néanmoins, aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur deux autres entreprises, et ça se passe ici. 👇🏼

 

Gmail : Acquérir des millions d’utilisateurs rapidement

Vous devez très certainement connaître cette célèbre messagerie électronique de Google, j’ai nommé… 🥁 Gmail !

En effet, Gmail a utilisé de nombreuses techniques de growth hacking pour acquérir rapidement ⚡️ des millions d’utilisateurs.

Découvrons ensemble, lesquelles : 👀

  • Inscription par invitation uniquement ➡️ lancé en tant qu’application par invitation uniquement. Cela a créé un sentiment d’exclusivité et a incité les gens à demander des invitations.
  • Capacité de stockage illimitée ➡️ offrait une capacité de stockage illimitée, ce qui était beaucoup plus que les autres services de messagerie électronique de l’époque.
  • Interface utilisateur simple et intuitive ➡️ interface utilisateur simple et intuitif, ce qui le rendait facile à utiliser pour tout le monde.
  • Intégration avec Google Apps ➡️ intégré aux autres applications Google, telles que Google Agenda, Google Docs et Google Drive. Cela a permis aux utilisateurs de gérer leur courrier électronique, leur calendrier, leurs documents et leurs fichiers à partir d’un seul endroit.
  • Marketing viral ➡️ utilisait le marketing viral pour faire en sorte que ses utilisateurs recommandent son service à leurs amis et à leur famille. Par exemple, Gmail offrait un bonus de stockage aux utilisateurs qui invitaient leurs amis à s’inscrire.

Grâce à ces techniques de growth hacking, Gmail a pu acquérir rapidement des millions d’utilisateurs et devenir le service de messagerie électronique le plus populaire au monde. 🌍

 

Netflix : Leader mondial du streaming

Toudoum… Plus besoin de présenter cette entreprise mondialement connue pour nous faire passer un bon samedi soir devant notre série préférée sous un petit plaid bien douillet 💟.

Netflix a parfaitement su utiliser les growth hacker puisqu’ils ont atteint rapidement les millions d’abonnés. Voici entre autres certaines techniques de growth hacking : 👇🏼

  • Inscription gratuite ➡️ Période d’essai gratuite de 30 jours, ce qui permettait aux utilisateurs d’essayer le service sans risque.
  • Interface utilisateur simple et intuitive ➡️ L’interface utilisateur de Netflix est simple et facile à utiliser, ce qui permet aux utilisateurs de trouver facilement les films et les émissions de télévision qu’ils veulent regarder.
  • Marketing viral ➡️ Utilisation du marketing viral pour faire en sorte que ses utilisateurs recommandent le service à leurs amis et à leur famille. Par exemple, Netflix offrait des récompenses aux utilisateurs qui invitaient leurs amis à s’inscrire.
  • Utilisation des médias sociaux ➡️ Netflix utilise les médias sociaux pour promouvoir son service et interagir avec ses utilisateurs. Netflix a une forte présence sur Twitter, Facebook, Instagram et YouTube.
  • Création de contenu original ➡️ Crée son propre contenu original, comme des films, des émissions de télévision et des documentaires. Cela permet à Netflix de se démarquer de ses concurrents et d’attirer de nouveaux utilisateurs.
  • Partenariats avec des marques ➡️ Partenariats avec des marques comme Coca-Cola, Nike et Samsung. Cela permet à Netflix de toucher un public plus large et de générer des revenus supplémentaires.

  • Utilisation de la data science ➡️ Utilise la data science pour mieux comprendre ses utilisateurs et leur proposer des contenus qui les intéressent. Cela permet à Netflix d’améliorer l’expérience utilisateur et de réduire le taux d’attrition.

Grâce à ces techniques de growth hacking, Netflix a pu acquérir rapidement des millions d’abonnés et devenir le leader du marché du streaming vidéo. 🎥

 

Découvrons Chloé : Head of Growth à Waalaxy

Ici, nous ne faisons pas les choses à moitié ! En effet, en plus de vous expliquer en détail le métier de growth hacker, voici en exclusivité, une interview de Chloé, notre cher Head of Growth à Waalaxy ! ✨

 

Question n° 1 : Pour toi, c’est quoi un growth hacker ?

Chloé Dalger :

Je dis souvent que le growth hacking, ça veut tout et rien dire car, chacun peut avoir une définition différente.

En ayant été dans deux entreprises différentes, les définitions n’étaient pas les mêmes. 👀
 
Chez Waalaxy, je représente le growth donc, je peux suivre ma propre définition.
 
Ce qui est excitant dans ce métier, c’est que les problématiques vont changer assez régulièrement et donc, tu te retrouves toujours à faire de nouvelles choses. 😇 »
 

As-tu un exemple à nous donner ?

Chloé Dalger :

« Par exemple, nous allons sortir une nouvelle fonctionnalité, nous allons donc avoir des données qui nous montrent que les utilisateurs ne l’utilisent pas du tout, nous avons donc un souci d’activation sur la fonctionnalité et tout notre travail va se porter sur  : Comment faire en sorte que les personnes utilisent la fonctionnalité ? 🤔

Et là, de nombreuses solutions s’offrent à nous : 

  • 🥇 Regarder le tracking pour voir s’il nous apprend des choses.
  • 🥈 Parler à nos utilisateurs.
  • 🥉 Tester nos premières idées et intuitions.

Certaines personnes disent que le growth, c’est un cycle qui se base sur la matrice « AAARRR », c’est-à-dire que tu commences par te focaliser sur l’acquisition, puis sur l’activation. Pour moi, si tu fais cela, c’est que ton entreprise n’a aucun problème et que tu cherches simplement à faire de l’optimisation. ✨

Juste pour information, ici, je parle de la matrice pour le growth et non pour le marketing, car, ce n’est pas tout à fait la même chose, voici les différences ! ⬇️

« Nous allons avoir une phase de focus sur la rétention, nous allons donc essayer de trouver quelques idées puis de les mettre en place avec mon équipe. Pour ce faire, on sort certaines données avant la mise en production. On laisse aussi le temps à nos changements d’avoir un impact. On change aussi de focus par celui qui en a le plus besoin à ce moment-là. » 🎯

 

As-tu autre chose que tu souhaiterais nous communiquer ?

Chloé Dalger :

« Il y a une chose importante qui je pense, mériter d’être précisé, c’est que dans le mot « hacking », il y a « hack », et les personnes pensent souvent que le métier, c’est de trouver des petits hacks rapides (et parfois questionnable éthiquement) tout le temps.

Pour moi, certes, c’est bien de trouver des petits hacks qui vont booster ta croissance, mais, la vérité, c’est qu’ils sont assez rares, surtout si ton entreprise travaille sur le growth depuis longtemps. 🕰️

La réalité, c’est que mon équipe et moi-même travaillons régulièrement sur des projets qui nous prennent une ou deux semaines et parfois même, un mois si c’est nécessaire.

Enfin, l’avantage de mon équipe, c’est que nous sommes pluridisciplinaires : ⬇️

  • 🖥️ Un développeur.
  • 🔎 Une personne en charge d’analyser des données.
  • 📊 Un développeur growth qui s’occupe de tout ce qui est landing block et tracking.
  • 📈 Bientôt un business développeur afin d’accroître le referral.
  • 🧑🏼‍🍳 Et enfin, moi, qui gère tous les aspects techniques et business. »

 

Question n° 2 : C’est quoi tes principales missions ?

Chloé Dalger :

« Mon travail consiste souvent à me poser les bonnes questions, trouver des idées pour les résoudre avec » : 

  • 🔵 Les utilisateurs.
  • 🟣 Le tracking.
  • 🔵 Mon équipe.
  • 🟣 Les personnes à Waalaxy.
  • 🔵 Ma propre tête.

« Donc, je choisis les priorités sur lesquelles mon équipe se concentre, j’apporte également la vision growth dans les décisions stratégiques et les produits afin d’être le plus proactif possible.

Ensuite, je vais m’occuper de faire et d’alimenter les cartes à faire, c’est-à-dire : 

  • Il faut faire un design ➡️ je vais m’en occuper.
  • Il faut réaliser une traduction ➡️ je vais m’en occuper.
  • Il faut faire un mail ➡️ je vais m’en occuper.

Mais également, choisir et définir de nouveaux outils à mettre en place, s’assurer que le tracking fonctionne, fouiller dans nos données afin d’appuyer mes idées. »

« C’est un exercice qui où tu te demandes pourquoi tu travailles sur telle ou telle chose et pourquoi tu le fais. 🤔 »

 

Question n° 3 : C’est quoi tes problématiques au quotidien ?

Chloé Dalger :

« Notre plus gros problème au quotidien, c’est le manque de ressource. On veut tout faire, mais on n’a pas assez de petites mains. 👋🏼

Mais cela va changer, car nous sommes actuellement en phase de recrutement donc, on va avoir plusieurs angles d’approche et avoir une meilleure force de frappe. 🥊

Sinon, il peut aussi avoir l’urgence, qui fait que l’on doit arrêter tout ce que nous sommes en train de faire pour se focus sur autre chose. 👀 »

 

Question n° 4 : C’est quoi une journée type de travail en tant que growth hackeuse ?

Chloé Dalger :

« En début de semaine, on discute des enjeux, on prend des décisions avec les autres équipes sur ces enjeux. 💭

Ensuite, transmettre les informations à mon équipe et voir si on peut éliminer 🏹 certains sujets s’ils ont des idées. »

 

Question n° 5 : As-tu suivi des formations de growth hacker ? Si oui, lesquelles ?

Chloé Dalger :

« J’ai bien été entourée à mes débuts. Je ne savais pas ce qu’était le growth et on m’a proposé un poste de « growth engineer » alors que le growth venait de commencer aux Pays-Bas, il n’existait pas vraiment en France. 🇫🇷

Cependant, mon manager et toute mon équipe avaient suivi des formations et m’ont tout montré (en termes de marketing et business où je connaissais peu de choses). J’ai donc adapté cela à mes compétences de développeur. 🖥️

Voici toutefois 3 formations qui je pense, peuvent être pertinentes : 

  • 🥇 « Growth hacking foundations » de Udemy : elle fournit une introduction complète au growth hacking et vous allez apprendre les principes fondamentaux.

  • 🥈 « GrowthX Academy » : formation axée sur l’apprentissage des compétences essentielles.

  • 🥉 « Growth Tribe Academy » : possibilité de travailler sur des projets concrets pour appliquer les connaissances. »

 

Question n° 6 : Quelle(s) partie(s) de ton métier préfères-tu le plus ?

Chloé Dalger :

« Je dois admettre que coder me manque un peu, c’est pourquoi j’essaye de trouver des projets où je peux me remettre un peu dedans. 👀

Parfois, tu fais des efforts pendant des mois avant de commencer à avoir des résultats, par exemple en SEO ou en développement de produit. »

 

Question n° 7 : Suis-tu sur LinkedIn des personnes qui sont des growth hacker ? Si oui, cite-moi-en 3

Chloé Dalger :

« Je suis plus du type newsletter plutôt que traîner sur LinkedIn. Néanmoins, j’en connais 3 que j’affectionne tout particulièrement : 

  • Camille Cocaud ➡️ elle a fondé « les meufs du growth », qui regroupe une grosse partie des femmes en France dans le growth, afin de se donner des bons plans.
  • Nicholas D’Hont ➡️ il publie régulièrement du contenu en rapport avec le growth hacking.
  • Neil Gursahani ➡️ il ne publie pas souvent, mais, c’est mon ancien collègue et, lorsqu’il sort un sujet, c’est très qualitatif, il m’a appris beaucoup de choses. »

 

Question n° 8 : Est-ce que tu suis des forums/médias/sites qui parlent de growth hacking ? Si oui, cite-moi-en 2

Chloé Dalger :

« Oui, voici mon top, rien que pour vous : 🎁

  • Growth design ➡️ ce site va vous permettre d’améliorer vos compétences et d’apprendre sur les stratégies de croissance.
  • Pedro Cortés ➡️ de nombreux rapports gratuits de 5 minutes sur différents sujets. »

 

Question n° 9 : Aurais-tu un conseil à donner à une personne qui souhaite devenir growth hacker ?

Chloé Dalger :

« Aujourd’hui, tu as tout à ta disposition pour t’amuser, même si tu n’as pas de compétences, car, tu as plein d’outils qui te servent à faire tout et n’importe quoi. 🛠️

Mais, le meilleur conseil que je pourrais te donner c’est que, le growth, ce n’est pas très reposant, il faut sans cesse se poser des questions. 🤔

Donc, si tu veux être pépère, ce job n’est pas fait pour toi. » 👀

 

Question n° 10 : Pour toi, il y a une différence entre un growth hacker dans une entreprise et en autodidacte ?

Chloé Dalger :

« Mhh, pour moi oui, je m’explique ! 👇🏼

Je parlais des petits hacks qui gagnent presque toujours tout à l’heure. Tu engages aussi une entreprise qui te vend ce service (j’ai failli travailler pour une entreprise de service growth).

Tu recommences tout le temps à zéro, tu essayes de faire fonctionner ses petits hacks, de petites astuces qui te font gagner beaucoup de visiteurs, de clients, ou encore, moins de personnes qui annulent leurs abonnements.

Ensuite, tu vas dans une autre entreprise et rebelote, tu fais la même chose.

Ce qui compte, c’est de trouver la cible 🎯 et la proposition de valeur du produit ou service afin que ces hacks fonctionnent. » ✅

 

Et si on se faisait un petit récap ?

Maintenant, je pense que vous en savez davantage sur le métier de growth hacker et tout ce qu’il en découle !

Pour rappel, nous avons vu :

  • Qu’est-ce qu’un growth hacker ?
  • Les compétences nécessaires.
  • Les missions d’un growth hacker.
  • L’évolution de carrière.
  • Le salaire.
  • Petit bonus : une interview exclusive de Chloé, l’Head of Growth de Waalaxy ! (Merci à toi !)

Nous n’allons pas vous laisser là, nous avons encore quelques ressources à vous partager. 📖

 

Growth hacker traduction

La traduction d’un growth hacker est, tout bonnement, Hacker de croissance, ou bien, Pirate de croissance. 🏴‍☠️

 

Comment devenir un growth hacker ?

Généralement, le growth hacker est issu d’une formation bac + 5 en stratégie digitale, stratégie marketing et expérimenté en référencement, développement informatique et web marketing. Néanmoins, vous pouvez tout à fait vous former avec des formations en ligne que nous vous avons proposée plus haut dans l’article. ⤴️

Et, voilà, c’est à présent la fin de l’article concernant le métier de growth hacker ! À très vite. 🦋

 

Amandine

Fan de loutres et de cocktails de fruits frais. 🦦

Pour aller plus loin :

Comment creer un evenement sur Facebook ? Dans cet article, nous allons apprendre à créer un événement sur Facebook en

01/03/2024

Le Sourcing def est une pierre angulaire dans le domaine du recrutement et des ressources humaines, qui offre une stratégie

01/03/2024

Dans cet article, nous allons discuter sur Facebook payant et tout ce qu’il faut savoir cette année pour prendre un

01/03/2024

Recevez le e-book ultime de la prospection multicanal 📨

7 exemples de messages de prospection réussis pour booster les taux de réponse de vos campagnes de prospection.

Ebook-v2-exemples messages prospection