Elevator Pitch : 5 Meilleurs exemples pour réussir vos ventes

Rejoignez +5400 lecteurs de la newsletter Supernova ☄️

Désinscription en 1 clic.

L’elevator pitch est l’exemple parfait d’une bonne stratégie de vente. 😉 Il nous vient tout droit des états unis. Le concept a été généralisé afin de développer, en quelques minutes seulement, une stratégie apte à convaincre votre interlocuteur d’en découvrir un peu plus sur vous ou votre projet.

Dans un monde ou tout va de plus en plus vite, vous devez vous y adapter. Les présentations PowerPoint de 30 pages ne vendent plus et les clients potentiels n’ont plus tout ce temps à vous offrir.

Un concept qui intéresse doit pouvoir être résumé dans un argumentaire clair et persuasif.

Ici, on vous montre comment. 😉

Elevator pitch : Qu’est-ce que c’est ?

Sotu 2020 GIF by GIPHY News

Un pitch est une présentation, toujours orale, d’une idée destinée à convaincre un interlocuteur dont la validation va généralement venir peser un poids dans la balance.

L’elevator pitch est une expression anglaise, en français on la traduirait par « le discours de l’ascenseur ». Elle désigne un petit discours de présentation à un financeur ou à un supérieur hiérarchique, dans le but d’obtenir son attention et son approbation.

Le point important de ce concept, c’est que le discours doit être concis. Il ne dépasse pas le temps nécessaire à un trajet d’ascenseur.

Obtenez vos premiers clients cette semaine

waalaxy dashboard

Profitez de la puissance de Waalaxy pour générer des leads tous les jours. Commencez à prospecter gratuitement dès aujourd’hui.

Quelle est la méthode de l’Elevator Pitch ?

C’est une méthode de vente simple mais efficace pour convaincre un prospect de votre solution.

Sa structure est assez facile à retenir, ensuite, il suffira de s’entrainer pour faire un bon pitch de présentation. 

elevator pitch

Méthode classique du pitch commercial à réutiliser

(1) « Pour vous […] » = l’entreprise ou la personne à qui vous vous adressez.🎯

(2) « Qui avez […]  » = rappel du problème ou du besoin. 😱

(3) « Je/nous/nos […] » =  si vous êtes dans le cas qui propose ses services, « nos » sont les produits que vous proposez qui sont ces logiciels de service et ils vont répondre à la problématique du départ de manière unique, et c’est là où vous allez présenter votre proposition de valeur 😎 = (4) « Sont […] » + « qui vont […] » (Avantages).

Complétez votre ensuite en continuant à argumenter par (5) « Contrairement à […] » ce que vous auriez sur l’offre de tels concurrents. 😈

Vous allez donc renforcer la proposition de valeur précédente. = (6) « qui ne pourraient pas […] « . En mettant l’accent sur le bénéfice que le concurrent ne permettra pas d’apporter, (7) « c’est d’ailleurs ce que nous avons fait » chez tel client, puis-je vous en dire plus ? 😉

Quels sont les points forts du pitch commercial ?

 Son format très court

 

La capacité de concentration d’un humain n’est pas très élevée.

Bien qu’elle soit largement supérieure à celle d’un poisson rouge malgré la fausse information qui circule sur internet. 😅

Elle varie en fonction des individus Alors que l’inventeur de Ted déclare que le temps de concentration d’un auditoire est de 18 minutes, il n’y a aucune étude à ce jour qui nous donne un chiffre exact, allant de 3 à 30 minutes pour les plus optimistes. Cependant, on sait tous que le meilleur moyen d’endormir une audience est d’expliquer un projet pendant longtemps.

L’elevator pitch permet d’être concis.

 Le message est clair

Moins de mots, ça veut aussi dire des mots plus travaillés.

Si vous savez que vous devez préparer un elevator pitch convaincant de 2 minutes, chacun de vos mots vous être mesuré et calculé.

Vous devez faire des phrases courtes et simples à comprendre. L’exercice du pitch vous oblige à simplifier, peu importe si votre sujet est complexe ou non, pour que tous les acteurs du Btob puissent vous comprendre.

Le ton est convaincant

Ce qui est aussi très important dans le pitch, c’est le ton.

Si vous regardez une vidéo de présentation de pitch en ligne, vous verrez que malgré le temps, il y a des moments de pauses, d’autres plus rapides et d’autres plus lents.

Il est en effet essentiel d’avoir une rythmique entraînante pour un pitch.

Quels sont les points faibles du pitch de vente ?

Le stress peut vous faire perdre vos moyens

Le stress est le premier ennemi d’un pitch réussi.

À partir du moment où vous perdez la concentration dans votre discours pour vous demander si oui ou non la personne vous écoute, vous avez déjà perdu les traces de votre chemin de persuasion. C’est une situation qui peut être très stressante, car souvent vous parlez à des professionnels qui peuvent changer votre vie : recruteurs, investisseurs, clients importants..

Les moments sont rares

L’occasion de déballer son pitch de vente est rare. Il y a une réelle notion de « maintenant ou jamais » lorsque vous vous lancez dans ce type de discours. Assurez-vous donc d’être bien prêt et de ne pas brûler les étapes.

La meilleure solution, c’est de le connaître sur le bon des doigts.

L’histoire de l’Elevator Pitch

Prérequis pour un elevator pitch réussi

Nous allons parler d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur : soigner sa présentation et réussir à convaincre les investisseurs, recruteurs, dirigeants.

La méthode de l’élévateur est devenue aujourd’hui absolument indispensable si vous voulez construire les argumentaires commerciaux qui marquent les esprits.

Afin de créer votre propre speech elevator, voici quelques conseils : bien connaître ce que vous voulez mettre en avant, et trouver la bonne méthode parmi le top 5 juste en bas. 😁

On va alors se concentrer sur la partie « savoir ce que vous voulez vendre ».

  • Identifier les forces qui vous permettent de vous démarquer, très exactement : qu’avez-vous fait auparavant ? Quelles sont vos compétences ? Quels sont vos objectifs ?

💡 Même si vous n’allez pas vous servir directement de ces réponses dans votre pitch, vous devez éliminer de votre cerveau, tout syndrome de l’imposteur qui pourrait vous faire perdre vos moyens.

  • N’hésitez pas à revenir sur les questions importantes : qui suis-je ? Votre personnalité, votre valeur ajoutée. Qu’est-ce que je sais ? Comment je le sais ? Pourquoi je fais ces métiers ?
  • N’oubliez pas : vous avez moins de 3 minutes pour discuter avec quelqu’un !

 

Comment faire une présentation personnelle de pitch ou speech elevator ?

Écrire sur un PowerPoint, se cacher derrière une caméra ou un article, c’est très simple. Parler en face-à-face, c’est beaucoup plus compliqué.

Rappelez-vous :

  • Donnez les informations accrocheuses en premier pour capter l’attention de votre interlocuteur.
  • Il est très utile de répéter votre présentation auprès d’un proche neutre et objectif il saura détecter les points bloquants, les expressions peu claires, et/ou les passages mal articulés de votre discours jusqu’à ce que ça soit fluide et compréhensible.
  • Enregistrer vous et vérifiez votre éloquence.

Ressources supplémentaires 💫

Voici deux courtes vidéos YouTube qui peuvent vous aider à vous lancer.

🎁 Suivez une des 5 « elevator pitch » exemple juste là. 👇

Exemple 1 > Méthode classique du pitch pour un commercial

Pour bien comprendre, mettez-vous dans cette situation 👇

Imaginez que vous vendez des logiciels de gestion. Vous voulez rencontrer la directrice financière pour lui parler des solutions logicielles que vous pourriez lui offrir.

Vous avez cherché à la contacter par email ou téléphone, et vous n’avez pas eu de retours.

Mais là, une réunion professionnelle se termine, et vous pouvez engager la conversation avec elle.

Mais vous avez 1 minute pour capter son attention.

Si ça ne marche pas, elle continuera son chemin.

Donc, pour vous permettre de marquer les esprits hyper rapidement, vous devez mettre toutes les chances de votre côté.

Elevator pitch exemple N°2 : Comment faire un pitch entretien d’embauche ?

elevator pitch exemple 1

Je vais donc vous présenter une structure composée de sept points clés.

Étape 1 de l’élevator pitch : savoir se présenter brièvement

Le premier point consiste en une petite introduction qui répond à la question qui « êtes-vous » dans cette introduction vous explicitez votre métier et aussi quelles sont vos caractéristiques. ✨

C’est-à-dire qui vous rend spécifique dans votre métier : ça peut être un secteur un périmètre géographique un une spécialité.

Étape 2 : savoir vendre ses expériences professionnelles

Le deuxième point consiste à présenter votre chronologie rapidement, soit votre expérience professionnelle. 🕓

J’insiste bien sur le « rapidement ».

Étape 3 du pitch : prouvez votre expertise

Le troisième point porte sur votre expertise. 🤓

Vous explicitez ici en quoi vous vous différenciez des autres : quelle est votre spécialité, quels sont vos domaines de compétences, quel secteur d’activité.

Étape 4 de votre pitch de vente : Vos succès

Vous allez maintenant raconter une réalisation pro en adéquation avec le poste visé. 🗻

Étape 5 : le point global

Décrivez votre situation de marché actuelle 👔;

Étape 6 : Montrez vos valeurs

Et vous dans tout ça ? Quel est votre côté personnel ? 🤪 Dans une toute dernière phrase, vous exprimerez sur un côté de vous un peu plus personnel, dans le but par exemple de faire comprendre un autre domaine de vos compétences ou une soft skill.

Étape 7 de l’élévator pitch : La conclusion de vente

Rendez la parole 🤫 : Il est alors important de donner la parole à votre interlocuteur et d’écouter ses questions.

 

Info clé. 🔑

➡ Une fois le pitch terminé, vous avez sorti toutes vos cartes. Votre meilleure arme maintenant et de montrer votre intérêt. Si votre interlocuteur souhaite discuter plus longtemps avec vous, servez-vous de ce temps pour lui montrer que vous connaissez les problématiques et les besoins de la société pour laquelle vous postulez, et posez-lui des questions pour mieux les comprendre.

Elevator pitch exemple n°3 : La recherche d’un investisseur

elevator pitch exemple 3

Vous voulez faire une levée de fonds ? Faire grossir votre startup?

Lorsqu’il s’agit de trouver un investisseur, ce n’est pas vous que vous devez mettre en avant niveau compétence dès le début, il s’agira de le convaincre.

Pour ce faire vous allez parler de ce projet de cette start-up dès le début.

Les trois premiers points vont être là pour présenter votre projet. Les points suivants seront basés sur vos compétences internes.

Nous allons donc voir ensemble les 7 étapes clés pour vendre votre start-up auprès d’un investisseur.

Étape 1 : Pitchez votre entreprise

À quoi votre entreprise, idée, start-up sert-elle ? 🤔

Les bénéfices de vos prestations, l’évolution technologique, l’amélioration d’un facteur : technique, bien-être, santé..

Étape 2 : Quelle est votre valeur ajoutée ?

Qu’est-ce que vous apportez ? ✨

C’est légèrement différent de la première question. Il s’agit ici de répondre à la question « avec quoi vous apporter satisfactions chez vos interlocuteurs, prospects, clients. » C’est-à-dire les produits et les services que vous allez proposer.

Étape 3 : La cible de vente

À qui vous vendez ? 🎯

C’est-à-dire, quel est votre marché ? Quel est votre public ? Qui sont vos clients ? Il vous appartient de présenter les éléments de façon percutante, avec des chiffres clés. Comme : le nombre de potentiel de clients, le nombre de prises de contact entamées.

Comme on le disait, ce n’est pas vous que l’on vend ici, c’est votre projet. C’est lui qui doit atterrir dans les 3 premières questions. Puis, on passe à l’organisation interne de l’entreprise.

Étape 4 : Qui êtes-vous ?

C’est l’heure de présenter rapidement votre fonction.

C’est très malheureux d’observer que 9 stations sur 10 commencent par ce thème, qui à la base n’est pas vraiment ce qui intéresse votre interlocuteur. Par contre lorsqu’il sait ce que vous apportez, il a envie de savoir qui vous êtes, puisque vous êtes censé être son interlocuteur principal : commercial, CEO, associé..

Étape 5 :  Comment sont organisées vos équipes ?

Maintenant, il faut présenter ses équipes. Mettez en avant toutes les compétences clés et historique de votre entreprise: c’est l’heure du storytelling.

Puis le développement des équipes techniques, les ingénieurs, le marketing digital et toutes les fonctions qui constituent la force de votre entreprise.. Cette partie est cruciale et pourtant étrangement est souvent maltraitée ou juste effleurée. L’investisseur doit voir que vous êtes organisé.

Étape 6 : quel est votre processus commercial ?

En France, il y a une certaine pudeur sur tout ce qui touche à l’argent, alors que les étapes de vente et le processus de « funnel de vente » mit en place sont un excellent indicateur de la structure de votre modèle économique. Dites ce que vous faites pour attirer des nouveaux clients. Si vous savez comment vendre, l’investisseur sera rassuré.

Étape 7  de l’élevator pitch : Qu’allez vous mettre en place ?

Prouvez votre crédibilité.

Quelles sont les perspectives d’évolution ? Ce qui va, selon vous se passer concrètement lorsque l’entreprise aura les moyens de se développer ? Dans ce cas précis, n’utilisez pas des phrases comme « lorsqu’on aura un investisseur« , mais plutôt « lors du développement de la structure on a prévu de développer ça, de structurer ça, d’ouvrir un marché .. En bref, projetez-vous.

Elevator pitch exemple n°4 : La recherche de partenariats

Tous les systèmes méthodes d’élévateur pitch ont pour but de faire une bonne présentation pour convaincre votre interlocuteur.

Donc peu importe si vous cherchez à vendre un produit, trouver un emploi, un investisseur, ou bien dans ce cas précis un partenaire, vous allez avancer vers les mêmes étapes de persuasion.

Dans ce cas-là, il s’agira de reprendre les quatre premières étapes de l’élévateur pitch pour la recherche d’un investisseur, et ajouter 2 étapes supplémentaires, bien distinctes à la recherche de partenariat.

En savoir plus sur les stratégies de vente et leurs résultats.

On commence cette fois par se présenter à l’oral.

Mettez en avant des arguments de développement : d’augmentation du chiffre d’affaires, du nombre de clients, de visibilité..  Et tout autre argument qui permet de convaincre votre futur partenaire que la proposition peut lui apporter des bénéfices.

Terminez toujours par finaliser la prise de contact, prenez les coordonnées de votre interlocuteur. Il vaut mieux que vous ayez son contact plutôt que l’inverse.

💡 C’est ce qui va vous permettre de le recontacter par d’autres biais par la suite.

🅰 Lui laisser vos coordonnées, c’est aussi la chance qu’il vous recontacte, mais vous avez un peu moins de prise en main sur la suite des événements.

On récapitule, il s’agit de 👇

Elevator pitch exemple n°5 : Obtenir un nouveau poste ou une augmentation

Demander une augmentation n’est pas toujours facile.

En France, c’est même tabou de parler d’argent au sein de l’entreprise.

On pourrait imaginer être mal vu et être jugé.

Alors, afin de convaincre le service des ressources humaines ou votre direction que vous méritez cette augmentation ou ce changement de poste, il va alors falloir présenter un discours qui prouve votre légitimité à faire cette demande aujourd’hui. Pour ça, nous allons suivre les étapes suivantes :

1) Remercier l’employeur.

Remercier l’employeur pour son temps, et aussi votre intégration dans l’entreprise.

2) Montrer ses compétences pour convaincre

Présenter son travail. Mettre en avant ses accomplissements. 🅰 Ne parlez pas ici de votre motivation, mais de ce que vous avez mis en place et contribué à, jusque-là.

3) Se projeter dans l’avenir

Parler de futur et se projeter dans l’évolution de la boîte. 💡 Montrez que vous croyez en l’avenir de l’entreprise.

4) Parler évolution et non promotion

Trouver dans ce futur, une possibilité d’évolution et argumenter sur vos compétences à la réaliser. 🅰 Elle ne doit pas sortir de nulle part, vous devez montrer le lien entre votre changement de poste et l’évolution de l’entreprise.

5) Savoir argumenter

Répondre aux éventuelles objections. 💡 Préparez en avance toutes les éventuelles objections et trouvez des solutions : financières, organisationnelles, stratégiques..

Faire explicitement votre demande : type de poste, nouvelles responsabilités. 🅰 Ne parlez pas encore du salaire, attendez de passer toutes les autres barrières.

Il vous faudra répondre aux nouvelles objections ou questions. 💡

Clarifiez au maximum le poste, les missions et les bénéfices. L’idée est de défendre votre projet avec conviction.

6) Parlez prix

Demander l’augmentation de salaire qui va avec le poste.

🅰 N’ayez pas peur de demander ce qui vous semble être juste, même si le salaire est beaucoup plus élevé. Pour ça, regardez votre ancienneté, vos accomplissements.. C’est eux qui doivent faire pencher la balance et non pas le salaire du marché.

7) Cloturez

Prendre congé pour réflexion. 💡 À part si c’est un oui franc, votre employeur va certainement négocier ou devoir y réfléchir, peu importe ce qu’il vous propose, si ce n’est pas exactement ce que vous vouliez, ne répondez pas tout de suite : prenez congé pour réfléchir.

Conclusion : Comment créer son elevator pitch ?

Voici les 11 petites étapes pour vous lancer dans votre propre elevator pitch !

  1. Écrivez le pitch entièrement sur un brouillon.
  2. Relisez-le et éliminez maximum 20% du texte,
  3. Enlever tous les mots de liaisons superflus et diminuer les phrases longues.
  4. Relisez les mots-clés et assurez-vous qu’ils soient au bon endroit dans le texte.
  5. Lisez-le à vos collaborateurs et obtenez des feedbacks. Pour que ces derniers soient constructifs, vos collègues doivent comprendre ce que vous essayez de vendre.
  6. Assurez-vous de rendre le sujet simple et accessible.
  7. Relisez à nouveau, entraînez-vous au maximum.
  8. Travaillez sur les intonations, les poses, la rythmique de la présentation.
  9. Seulement quand vous sentez que vous êtes prêt, lancez-vous. 😉
  10. 🅰 Ayez toujours une carte de visite ou préparé la façon par laquelle vous allez récupérer le contact de votre interlocuteur.
  11. N’oubliez pas que le ton de votre voix est crucial, il faut être convaincu pour être convaincant.

FAQ: Comment présenter un elevator pitch à une entreprise ?

Vous avez vu dans cet article, les 5 meilleures méthodes pour construire votre speech de vente. Maintenant, c’est à vous de jouer. 🚀

Comment faire un bon elevator pitch pour se présenter ?

Une présentation orale peut être difficile à préparer. Si vous êtes en face-à-face nous vous conseillons d’avoir un débit de parole classique. Certains parlent plus ou moins vite, mais ne vous amusez pas à compter le nombre de mots par minute. Vous n’allez paraître si a l’aise ni naturel si vous calculez le débit au millimètre près.

Assurez-vous plutôt de faire des pauses au bon moment et d’éviter de ne parler trop vite pour en dire trop. Aussi, il est important que le débit ne soit pas toujours le même pour ne pas être monotone. Accentuez les points importants !

🅰 Les pauses ne doivent pas être trop longues afin d’éviter que votre interlocuteur ne vous coupe la prise de parole et que vous perdiez le fils de votre explication. 😱

Quelle est la meilleure structure de l’elevator pitch ?

Il n’y a pas de meilleure structure pour un élévateur speech, ça va dépendre de votre objectif. Par contre, dans cet article, nous avons parlé du top 5 des meilleures structures en fonction de vos besoins :  entrepreneur, techniques de vente, à la recherche d’emploi, à la recherche d’un investisseur ou la recherche de partenariat…

Référez-vous à ces exemples. Trouvez le parfait elevator pitch qu’il vous faut et adaptez-le à votre besoin. 🚀

Elodie

Elle écrit ses articles en faisant du yoga. 🦋

Pour aller plus loin :

Vous cherchez une idée story Insta ? 🤩 Alors, vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous allons

24/05/2024

L’acquisition de leads joue un rôle crucial dans la croissance et la pérennité d’une entreprise. Mais, qu’est-ce que cela signifie

24/05/2024

Un logiciel de gestion de projet aide les chefs de projet et les équipes à répondre aux exigences des clients

24/05/2024

7 exemples de messages de prospection LinkedIn réussis

Masterclasses

Dans la piscine

Sucess story