Contrat de partenariat : Comment le rédiger et 2 modèles gratuits

Rejoignez +5400 lecteurs de la newsletter Supernova ☄️

Désinscription en 1 clic.

Quand on démarre des collaborations avec de nouveaux partenaires 💍, il faut se pencher sur le contrat de partenariat. Aujourd’hui, c’est exactement ce dont on va parler. Accrochez-vous, ça va envoyer du lourd.

Au programme de cet article :

  • La définition d’un contrat de partenariat.
  • Pourquoi vous en avez besoin ?
  • Quels sont les éléments clés.
  • Comment le rédiger.
  • Les modèles de partenariat gratuits.
  • Nos conseils pour la rédaction.

Qu’est-ce qu’un contrat de partenariat ?

Avant de s’immerger complètement dans l’élaboration d’un contrat de partenariat, nous allons parler de sa définition et des objectifs 🏆 de celui-ci.

Définition

Un contrat de partenariat est un accord formel entre deux parties pour travailler ensemble vers un objectif commun. Il peut être utilisé dans de nombreux contextes tels que :

  • Les affaires 🧳.
  • Une organisation à but non lucratif.
  • Les gouvernements.
  • Les projets de recherche.

Dans un contrat de partenariat, les parties conviennent des termes et conditions de leur collaboration. Ils vont alors définir les objectifs à atteindre, les délais ⏳, les ressources qu’ils vont devoir utiliser ainsi que les moyens de communication. Les parties peuvent également définir les modalités de partage des coûts et des bénéfices.

Sachez qu’un contrat de partenariat peut prendre différentes formes en fonction de la nature de la collaboration. Par exemple, il peut s’agir d’un contrat de partenariat entre deux entreprises qui cherchent à renforcer leur positionnement sur le marché en partageant des ressources et des compétences. Mais cela peut être aussi un partenariat entre une entreprise et une organisation à but non lucratif pour travailler ensemble sur un projet social ou environnemental 🌳.

Les objectifs du contrat de partenariat commercial

Vous pouvez vous en douter, les objectifs d’un contrat de partenariat sont multiples et peuvent varier en fonction du contexte dans lequel il est utilisé.

L’un des objectifs clés du contrat de partenariat est de clarifier les attentes et les engagements de chaque partie. Vous allez alors définir :

  • Les rôles et responsabilités de chacun.
  • Les modalités de partage des coûts et des bénéfices.
  • Le délai de la ou des missions.
  • Les différents moyens de communication.

L’objectif, en mettant en place, un contrat de partenariat, c’est de diminuer le risque de conflit ou de malentendus. Vous favoriserez ainsi une collaboration 🤝 efficace et durable en travaillant dans un cadre clairement défini. Cela peut donc contribuer à renforcer votre positionnement sur le marché et à améliorer votre impact quel que soit le domaine.

Pourquoi avez-vous besoin d’un contrat de partenariat ?

Pour établir une relation commerciale (ou pas), un contrat de partenariat est nécessaire pour formaliser et encadrer une collaboration entre deux ou plusieurs parties, clarifier les attentes et les engagements, minimiser les conflits et favoriser une collaboration efficace et durable en vue d’atteindre les objectifs ✅ que vous vous êtes fixés.

5 avantages à mettre en place un contrat de partenariat

Mettre en place un contrat de partenariat peut être très bénéfique 😍 pour votre business. Pour vous encourager dans cette voie, voici 5 avantages :

Ce serait bête de s’en priver ? À moins que les inconvénients vous fassent reculer. Mais on va en parler.

Et les inconvénients ?

Comme vous pouvez vous en douter, il n’y a pas que des avantages à faire un contrat 📄 de partenariat. Pour que vous puissiez prendre une décision pleinement éclairée, voici les inconvénients que vous pouvez voir se dresser devant vous :

💡 Sachez que la durée de ce partenariat peut varier en fonction des besoins et des objectifs. Vous pouvez donc le conclure pour une durée limitée, comme la durée d’un projet spécifique ou pour une période plus longue comme plusieurs années. Vous pouvez inclure des clauses de renouvellement automatique ou des résiliations anticipées dans le contrat afin de vous adapter aux changements du marché par exemple.

Obtenez vos premiers clients cette semaine

waalaxy dashboard

Profitez de la puissance de Waalaxy pour générer des leads tous les jours. Commencez à prospecter gratuitement dès aujourd’hui.

Les éléments clés d’un contrat de partenariat

Les éléments essentiels à inclure dans un contrat : les parties, l’objet du contrat, les obligations des parties, les conditions financières, la durée du contrat, les modalités de résiliation.

En fonction des objectifs que vous avez en tête, il se peut que certains éléments varient. Cependant, voici les éléments qui figureront la plupart du temps dans un contrat :

#1 Les parties prenantes

Le contrat doit clairement identifier les parties prenantes impliquées dans le partenariat ainsi que leurs rôles et responsabilités respectifs. En fait, les parties prenantes sont les acteurs qui sont impliqués dans le partenariat. Cela peut être :

  • Une entreprise 🏢.
  • Des institutions.
  • Une association.
  • Ou encore des individus.

Le contrat doit clairement identifier leurs rôles, leurs responsabilités et leurs contributions respectives. Il faut clairement les définir dès les débuts du partenariat pour éviter tout risque par la suite.

#2 Les objectifs

Dans ce contrat, il est important de spécifier les objectifs ainsi que les résultats attendus. C’est ce qui va vous permettre de clarifier les attentes et les résultats attendus du partenariat. Les objectifs peuvent inclure :

  • Le développement de nouveaux produits.
  • L’expansion dans de nouveaux marchés.
  • L’optimisation ⚙️ de nouveaux processus.
  • La recherche et le développement.
  • L’amélioration de la qualité des produits ou services.

En mettant en place cette étape, vous allez mieux aligner vos efforts et vos ressources pour atteindre les résultats souhaités.

#3 Les obligations

Dans votre contrat, vous devrez énumérer les obligations de chaque partie. Cela va définir les engagements de chaque partie tels que les ressources financières 💰, humaines et matérielles qui seront mises à disposition pour le partenariat, les délais à respecter, les résultats attendus ainsi que les responsabilités de chacun.

Il peut aussi y avoir des clauses relatives à la protection de la propriété intellectuelle, à la confidentialité des informations ou encore une clause de non-concurrence.

#4 Les ressources

Chacune des parties va alors s’engager à mettre à disposition les conditions nécessaires pour la bonne exécution du contrat. On peut mentionner des ressources comme :

  • Les investissements 🤑 en capital.
  • Des connaissances spécialisées dans un domaine.
  • Des technologies.
  • Les infrastructures ou des équipements.

#5 La fixation du prix

Vous avez défini les objectifs, vos différentes ressources et vos obligations, il va falloir penser au prix. Comment allez-vous encadrer ce contrat de partenariat commercial ? Vous devrez penser à plusieurs choses, notamment lorsque cela concerne des biens ou des services. Il faut spécifier les conditions de paiement, les modalités de facturation les échéances et les pénalités appliquées en cas de retard.

Le prix pourra être fixé de plusieurs manières comme par exemple au paiement forfaitaire ou avec des commissions sur les ventes. Il faut que les prix fixés soient équilibrés ⚖️ pour les deux parties sans quoi vous risquez de mettre en danger la pérennité de l’une ou de l’autre partie. Vous pouvez bien entendu prévoir des ajustements de prix en cas de changement de coûts de production ou de condition sur le marché.

#6 La durée

On ne parle pas des macarons 🧇, évidemment ! La durée de la mission/du contrat doit être stipulée et mentionnée s’il y a un renouvellement ou non.

#7 La propriété intellectuelle

Lors de la rédaction de votre contrat, il doit être spécifié la propriété intellectuelle des produits, des technologies, des marques ou des autres actifs développés dans le cadre du partenariat.

Modèles de contrat de partenariat gratuit

Vous avez envie de savoir à quoi ressemble un contrat de partenariat ? On vous donne deux exemples pour le club de sport et le partenariat commercial que vous pouvez en plus, télécharger et modifier à votre convenance.

Exemple contrat de partenariat club de sport

Si vous désirez établir un contrat de partenariat pour un club de sport, vous pourrez retrouver le modèle ici 👇. Vous pouvez le modifier puis télécharger ce contrat de partenariat en PDF.

Télécharge ton modèle ici 🔥

Contrat de partenariat commercial pdf : Modèle simple et gratuit

Pour vous aider à commencer un contrat de partenariat commercial, vous pouvez le télécharger en PDF et le modifier à votre guise sur le lien ci-dessous.

Modèle de contrat de partenariat commercial

Comment le rédiger ?

Maintenant que vous avez eu deux modèles gratuits, vous souhaitez peut-être savoir comment le rédiger vous-même ? Ça tombe bien, on vous explique comment faire maintenant ! 😎

La rédaction de ce type de contrat commercial peut être complexe et nécessite que vous ayez une approche méthodique. Pour le rédiger, nous allons donc reprendre les éléments dont nous avons parlé un peu plus tôt dans cet article.

Vous n’êtes pas obligé de procéder d’une manière ou d’une autre puisque le contrat de partenariat commercial est libre de déterminer :

  • Les partenaires 🫱🏽‍🫲🏽.
  • L’objectif fixé.
  • Les moyens utilisés pour atteindre celui-ci.

Maintenant que nous savons cela, nous allons devoir le mettre en place. Comme nous l’avons stipulé plus tôt, les éléments indispensables à la bonne rédaction de votre contrat doivent être :

  • La mise en place des parties impliquées dans le projet.

exemple-parties-prenantes-contrat-de-partenariat

  • L’objet du contrat.
  • Les obligations des parties comprenant les obligations communes et les obligations du prestataire concernant les données personnelles ou encore les obligations du client.
  • La rémunération (vous mettrez les modalités de paiement dans cette partie).
  • La durée ⌛ du contrat ainsi que la mention de sa tacite reconduction ou non.
  • Une partie sur la résiliation du contrat (en communiquant bien sur les modalités de sa clôture).
  • La mention concernant les droits applicables et la juridiction.
  • La signature des deux parties en double exemplaire.

Vous pouvez aussi mettre en place des clauses spécifiques qui vous permettent de peaufiner votre contrat, que l’on appelle aussi dispositions particulières. On vous donne un exemple.

Exemple type de clause

Pour vous aider à comprendre ce qu’est une clause, voici deux exemples que vous pouvez utiliser :

Clause de confidentialité :

Clause de non-concurrence :

Tableau récapitulatif des clauses indispensables

Voici, rien que pour vos beaux yeux 👀, un tableau récapitulatif des différentes clauses indispensables pour votre contrat ! 👇🏼

Clause Description
Parties Les noms et les coordonnées complètes des parties impliquées dans le partenariat.
Objet du partenariat Une description détaillée de l’objectif du partenariat, y compris les responsabilités de chaque partie.
Durée du partenariat La période pendant laquelle le partenariat sera en vigueur, ainsi que les modalités de renouvellement ou de résiliation.
Contributions Les ressources, les compétences, les biens ou les services que chaque partie apporte au partenariat.
Gestion et responsabilités Les rôles et les responsabilités spécifiques de chaque partie, ainsi que les mécanismes de prise de décision et de résolution de conflits.
Confidentialité Les engagements de non-divulgation des informations confidentielles entre les parties.
Propriété intellectuelle La manière dont les droits de propriété intellectuelle seront gérés, partagés ou protégés dans le cadre du partenariat.
Résiliation et clauses de sortie Les conditions et les modalités pour mettre fin au partenariat de manière anticipée, ainsi que les conséquences financières éventuelles.

 

Les erreurs à éviter lors de la rédaction d’un contrat de partenariat

Avec ce que nous venons de dire, voici les erreurs à ne pas éviter :

  • ❌ Ne pas définir clairement les rôles de chacun : en effet, il faut que l’on puisse comprendre qui sont les acteurs impliqués.
  • ❌ Avoir des objectifs confus : les deux parties doivent être en accord sur les objectifs du partenariat et comprendre ceux-ci afin de mesurer la réussite du partenariat.
  • ❌ Ne pas définir les conditions de résiliation du partenariat : il est important de prévoir les conditions de résiliation du partenariat. Si les parties ne sont pas satisfaites, elles doivent être en mesure d’y mettre fin de manière efficace en respectant les termes du contrat.
  • ❌ Ne pas faire appel à un avocat spécialisé : La rédaction d’un contrat de partenariat peut être complexe et requiert parfois des connaissances juridiques spécifiques. Il ne faut pas hésiter à se faire aider quand vous en ressentez le besoin.

Conclusion

Nous arrivons à la fin de cet article 🙁 et nous avons pu découvrir plusieurs notions qui vous seront utiles pour la rédaction d’un contrat de partenariat. Nous avons pu voir :

  • 🔵 La définition du contrat de partenariat ainsi que ses objectifs.
  • 🟣 Pourquoi le mettre en place.
  • 🔵 Les avantages et les inconvénients du contrat de partenariat.
  • 🟣 Les éléments clés d’un contrat de partenariat.
  • 🔵 Comment le rédiger.
  • 🟣 Les modèles.

FAQ

Pour parfaire vos connaissances, voici quelques notions qui pourraient vous être utiles.

Comment mettre fin à un contrat de partenariat ?

Quand on a envie de mettre fin à son contrat, on ne peut pas le faire n’importe comment ni du jour au lendemain sauf si votre contrat est arrivé à son terme et que vous ne souhaitez pas le renouveler.

En revanche, il faut que vous respectiez le délai de préavis mentionné sur votre contrat si vous avez un contrat à durée indéterminée. Il peut être annulé à tout moment par les deux parties. Cependant, le respect du préavis n’est pas négociable. Cette durée peut varier en fonction de la relation commerciale ainsi que la durée de préavis déterminée.

Voici un exemple de rupture de contrat :

Les conseils juridiques

Nous vous proposons quelques conseils :

  • ✅ Connaître la législation applicable : en fonction du pays dans lequel vous vous trouvez, le produit ou le service que vous allez vendre, il peut être bon de savoir quelle est la législation à propos de celui-ci. Bien entendu, plusieurs facteurs sont à prendre en considération notamment la nature du contrat, les parties impliquées, le lieu d’exécution, les lois en vigueur…
  • ✅ Prévoir des clauses de non-concurrence et de non-divulgation : Ces clauses sont souvent incluses dans les partenariats commerciaux pour protéger les intérêts de l’entreprise ou du freelance. La clause de non concurrence interdit à une partie de travailler pour un concurrent direct ou indirect de l’entreprise pendant une période spécifiée après la fin du contrat. La clause de non divulgation interdit de divulguer des informations confidentielles ou propriétaires de l’entreprise à des tiers, pendant et après la durée du contrat.
  • ✅ Recourir à un avocat ou à un conseiller juridique : Si vous ne savez pas trop où vous allez mettre les pieds lors de la rédaction de votre contrat de partenariat, vous pouvez (et il est même conseillé) faire appel à un avocat juridique. Cela garantit que le contrat est légalement solide et répond aux exigences des parties impliquées.

Contrat de partenariat public-privé

Un contrat de partenariat public-privé (aussi appelé PPP) est un accord entre une entité publique et une entreprise privée pour réaliser un projet d’infrastructure ou de service public. Le PPP permet de partager les risques, les coûts et les bénéfices entre les deux parties. Ils sont réglementés et encadrés par la loi et les procédures d’appel d’offres sont généralement utilisées pour sélectionner les entreprises partenaires.

Et c’est terminé pour cet article, vous savez à présent tout sur le contrat de partenariat.

Mélisande

Elle rédige toujours ses articles en écoutant du métal. 🎶

Pour aller plus loin :

Vous n’arrivez pas à réduire votre Customer Effort Score ? 😟 Ou PIRE, vous n’évaluez pas du tout les interactions

14/06/2024

L’algorithme Instagram, c’est un peu comme celui qui tire les ficelles, on n’a pas le choix et on s’exécute.Plus sérieusement,

14/06/2024

Dans un marché de l’emploi hyper compétitif et en constante évolution, n’importe quelle entreprise est aujourd’hui confrontée à l’énorme défi

07/06/2024

7 exemples de messages de prospection LinkedIn réussis

Masterclasses

Dans la piscine

Sucess story