fr
enesitptdeplnlruid

Comment bien recruter ? Réussir les 8 étapes clés

show table of contents

Vous cherchez à savoir comment bien recruter ? 🧐 Comment trouver parmi l’amas de candidatures et de candidats potentiels, la personne idéale pour le poste ? Et comment la conduire au mieux dans le processus de recrutement pour qu’elle soit séduite par la culture d’entreprise ?

Comme on vous comprend… Lisez donc cet article !

Comment bien recruter des candidats ?

Vous l’aurez compris, la réponse se fait en plusieurs étapes. Bien sûr, elle va devoir s’adapter à votre process de recrutement.

Si vous êtes une agence de recrutement, vous ne vivez pas toutes les étapes du recrutement (comme l’onboarding et la période d’essai), par contre, vous allez être intéressé par les premières étapes pour trouver, contacter et trier les candidats. De plus, on vous parle d’outils efficaces et de méthodes faciles pour y arriver.

Si vous passez par une agence de recrutement, vous n’allez peut-être pas sourcer le candidat, par contre, vous allez essayer de réussir votre marque employeur et de faire une proposition d’embauche à ce fameux candidat idéal.

Et pour finir, si vous êtes chargé de recrutement dans votre entreprise, vous allez passer par toutes les 8 étapes du recrutement dont on vous parle dans l’article.

Alors, on se lance ? 😁

Les 8 étapes essentielles du recrutement réussi

Il existe 8 étapes dans la phase de recrutement, de la création de la marque employeur à la phase de la période d’essai. Chacune de ces étapes est essentielle.

1. Travaillez votre marque employeur

Pour définir simplement ce qu’est la marque employeur : Il s’agit de l’image que l’entreprise véhicule, non pas auprès des consommateurs, mais auprès des candidats qui viennent postuler. Elle permet de mettre en avant les avantages à la fois professionnels et humains : valeurs fortes, culture d’entreprise amusante, réduction du stress, tickets-restaurants, missions variées… Tout ce qui peut permettre à l’employé de ce sentir bien dans son environnement de travail.

Définir les avantages salariaux

L’étude date de 2019, alors vous imaginez bien qu’à l’heure actuelle, la marque employeur est encore plus valorisée que qu’à l’époque.

La première étape est donc de définir ces avantages. Qu’est-ce que l’entreprise apporte à ses employés pour se différencier ? Qu’est-ce que vous pourriez apporter de plus en tant que responsable du bien-être des salariés ?

Voici une liste d’idées à mettre en place pour votre marque employeur 🧡

  • Des afterworks financés par l’entreprise,
  • Une pièce dédiée au repos et adapté aux besoins des salariés,
  • Des tickets ou cartes restaurant,
  • Une flexibilité au niveau des horaires et du télétravail,
  • Des cadeaux d’arrivée et achat de matériel performant à l’arrivée,
  • Des cartes cadeaux pour les périodes de fête.

Communiquer sur sa marque employeur

 

Alors, on en vient forcément à la seconde étape, communiquer sur sa marque employeur. C’est beau d’avoir des tonnes d’avantages, mais il faut que les candidats puissent le découvrir avant la période de recrutement. Pourquoi ? Parce que vous attirerez les meilleurs candidats. 😎

La meilleure façon de comment bien recruter, c’est quand les profils les plus compétents viennent directement à vous, et pour qu’ils viennent à vous, il faut qu’on entende parler de votre entreprise et de l’ambiance qu’il y a en interne. Pour ce faire :

  • Communiquez au maximum sur les réseaux sociaux : LinkedIn, Instagram, potentiellement TikTok.
  • Ajoutez une page « carrière » et « la vie au travail » sur votre site internet.
  • Faites des interviews auprès de marques connues favorisant l’emploi comme Welcome To The Jungle.
  • Créer une page entreprise sur LinkedIn.
  • Faites en sorte que vos employés parlent du bien-être au travail : Posts sur les réseaux sociaux, avis sur différents sites, bouche-à-oreille.
  • Participez à des webinaires sur le bien-être professionnel et partagez vos valeurs d’entreprise.

Voici un exemple de ce que vous pouvez mettre en place en termes de média RH = Une page sur un site connu avec différentes interviews et le développement de vos valeurs, vous pouvez aussi y déposer plusieurs annonces.

Ajoutez-y des posts pour promouvoir l’image de marque. La meilleure publicité pour vous, c’est lorsque vos employés parlent du bien-être dans leur entreprise. C’est toujours mieux qu’un patron qui se vante de sa propre bienveillance. 😂

Si vous êtes un cabinet de recrutement, ou un recruteur indépendant, vous pouvez inciter l’entreprise à avoir une politique de publication liée à la marque employeur ça vous facilitera la tâche.

Voici un exemple parfait de ce que vous voulez voir apparaître sur les fils d’actualité de vos candidats potentiels. 👇

 

2. Comprendre comment bien recruter et transmettre tous les enjeux du poste

Premièrement : comprendre l’offre d’emploi.

Vous devez absolument comprendre tous les enjeux et avantages du poste, et les transmettre au mieux. Aussi, et surtout : évitez les tabous sur le salaire. Les candidats expriment de plus en plus, vouloir de la transparence durant leurs entretiens d’embauche.

Ils veulent connaître exactement les tenants et les aboutissants du poste, les difficultés, les avantages, les équipes, le profil managérial… Tout ce qui leur permet de se projeter.

Pour vous assurez que vous ne manquez rien, remplissez une fiche de poste en vous concentrant beaucoup sur le profil recherché et l’intégralité des missions. Allez chercher des informations sur l’environnement de travail et les conditions.

Si vous êtes une agence ou un recruteur indépendant, assurez-vous d’avoir rempli la fiche de poste avec votre interlocuteur au sein de l’entreprise. Si ce n’est pas le cas, allez chercher toutes les infos nécessaires en expliquant que c’est le seul moyen de trouver les bons profils.

Vous pouvez copier/coller cette fiche de poste sur un Excel ou un Word pour la réutiliser. 👇

La fiche de poste

POSTE
Intitulé du poste
Nature du poste
Profil recherché
Salaire
SERVICE
Mission principale
Composition du service
Positionnement (Responsable, Manager..)
MISSIONS
Mission principale, raison d’être ou finalité du poste
Missions et activités du poste
Contraintes difficultés du poste
Avantages du poste
COMPETENCES REQUISES
Profil du poste Les « savoirs » :
Les « savoir-faire » :
Le « fit » culturel :
Les « savoir-être » :

Dans un second temps, il faut réussir à transmettre cette offre et la rendre attrayante auprès des bons candidats. Je vois encore beaucoup d’offres d’emplois qui sont au profit de l’entreprise et non celui de la future recrue.

Évitez au maximum les termes suivants qui vont fuir les meilleurs profils.❌

Si vous recherchez des profils parfaits, qui peuvent travailler dans de mauvaises conditions et ont beaucoup d’expérience professionnelle, vous n’embaucherez jamais. Assurez-vous que vous exigences rejoignent la réalité du marché.

Puis transmettez votre annonce sur les Jobboards, sur votre site et sur les réseaux sociaux.

Ce qu’il ne faut pas faire en termes d’annonce d’emploi. ❌

Dans cette annonce, vous n’avez pas d’informations « pratiques » : salaire, horaires, jours travaillés. Vous n’avez pas non plus d’informations humaines : équipes, valeurs, mobilité interne.. En bref, personne ne peut se projeter dans une journée type au travail.

Chez Waalaxy, nous avons développé des offres d’emploi qui cartonnent ! On a un nombre incalculable de candidats qui répondent à nos offres avec beaucoup de motivation.

On vous partage une offre type, vous pouvez la copier/ coller 👇 Et si vous souhaitez l’exemple en direct, ça se trouve ici.

Qui sommes-nous ? Entreprise, nombre de salariés, secteur d’activité, CA, site web…
Quelle est notre ambition ? Les grands projets en cours, les évolutions, le développement.
Qu’est-ce que nous offrons ? L’environnement de travail, les valeurs, le cadre, les lieux.
Quel est le poste ? Intitulé clair du poste en lien avec le secteur d’activité, horaires, conditions de travail.
Quelles sont tes missions et ta journée type ? Description détaillée du poste et d’une journée de travail.
Quel profil recherchons-nous ? À la fois en termes de compétences et de savoir-être.
Quels seront tes bénéfices ? Salaires, tickets-restaurants, avantages, primes, congés illimités..
Quel est le déroulement de l’entretien ? Expliquez au candidat comment postuler. Cv original ? Lettre de motivation ? Donner des délais et expliquer les étapes du recrutement.

Bien sûr, vous pouvez l’adapter simplement au vouvoiement si votre cible est plus sérieuse. 🤓

3. Soyez actif dans votre recherche de candidats

L’étude ajoute qu’il y a de moins en moins de candidatures et de plus en plus d’exigences côté candidat (ça rejoint la tendance de recrutement expliquée plus haut).

Les meilleurs candidats sont souvent des employés déjà prit. Ils ne vont donc pas être actifs dans leur recherche d’emploi. Lorsqu’on trouve un profil parfait et qu’on arrive à lui proposer un entretien, on appelle ça « débaucher » un salarié.

Cette pratique se fait de plus en plus, elle a commencé à se concrétiser dans des secteurs qui demandaient des compétences particulières comme les profils IT et maintenant, est répandue à la fois dans le domaine du B2b et même du B2c, comme l’aide à la personne et le médical.

Pour faire le chasseur de tête, il faut alors s’armer des meilleurs outils :

  • Faire de la veille auprès des entreprises qui embauchent les mêmes types de profil,
  • Chercher les anciens étudiants d’écoles correspondants aux profils que vous recherchez,
  • Faire des enquêtes ciblées, par « type de poste » sur des réseaux comme LinkedIn.

Pour être actif et sourcer les candidats, la meilleure façon de le faire, c’est de passer par LE réseau social professionnel destiné à l’emploi : LinkedIn.

Mais comment? 🤓

Comment bien recruter sur LinkedIn ?

Prospectez vous-même auprès des profils qui correspondent à votre fiche de poste grâce à quelques étapes simple :

  • Faites une bonne recherche LinkedIn (la méthode pour segmenter vos résultats), et identifiez les profils qui entrent pile poil dans votre catégorie de candidats.
  • Injectez tous vos candidats dans votre Logiciel de recrutement gratuit sur LinkedIn et ajoutez-les dans des campagnes de messages qui vont vous aider au recrutement.
  • Envoyez-leur des messages automatiques afin d’approcher des centaines de candidats potentiels en quelques secondes.

Voici un exemple de message pour entrer en contact avec de nouveaux talents (réutilisable sur Waalaxy). 👇

 

 

C’est aussi simple que ça, 3 étapes clés : Une méthode, un outil, un message.

Découvrir Waalaxy 🪐

 

4. Triez les candidats grâce à des méthodes reconnues

Comment bien recruter et trier des profils ? Souvent, on se retrouve avec des centaines de CV à lire et peu de temps (et surtout peu de motivation). Alors, pour gagner en efficacité, on vous explique deux techniques.

Avant de vous lancer, identifiez les savoir-faire et les savoir-être du poste.

Pour trier des CV, vous avez deux options : l’automatique ou bien les méthodes pratiques.

Comment bien recruter ? Le tri de CV automatique

Et oui, de nos jours, tout s’automatise, même le tri de CV pour recruter un candidat.

Les logiciels de tri de CV attribuent des notes au candidat selon des critères préétablis par le recruteur. Vous devez donc préparer en amont une liste de critères correspondant au profil recherché (nombre d’années d’expérience, outils maîtrisés, langues parlées, etc.)

Voici un exemple de logiciel que vous pouvez tester pour trouver des talents qui matchent avec le profil recherché.

Comment bien recruter ? Le tri de CV méthodologique

Tout d’abord, il faut sortir de la liste tous les CV qui ne correspondent pas au poste.

Il existe ensuite 3 étapes clés pour créer un tableau de tri de CV en ligne ou sur Excel.

  • Étape 1 : Définir les compétences et savoir-faire requis.
  • Étape 2 : Définir les savoir-être attendus relatifs au poste.
  • Étape 3 : Construire le tableau comparatif des candidats sélectionnés.

Le ou les candidats cochant le plus de cases peuvent passer à l’étape suivante du process.

Compétences requises Candidat 1 Candidat 2 Candidat 3 Candidat 4 Candidat 5 Candidat 6 Candidat 7
savoir-faire 1 X X
savoir-faire 2 X X
savoir-faire 3
savoir-faire 4 X X
savoir-faire 5
savoir-faire 6
savoir-faire 7 X X
savoir-faire 8 X
savoir être 1 X X
savoir être 2
savoir être 3 X

5. Réalisez des tests à remplir avant entretiens

Les tests avant les entretiens de recrutement. 💡

Il s’agit d’une étape qui peut s’avérer indispensable pour vérifier certaines compétences. Ça se fait de plus en plus, et ça a pris un essor considérable durant la crise sanitaire de 2021. Dans certains métiers, ils peuvent s’avérer indispensables : IT, Design, Architechture, cabinets de conseils, ou même management de projet..

Vous pouvez par exemple demander à votre candidat de réaliser des missions en lien avec le futur poste, voici quelques exemples :

  • « Community manager » Rédaction de 3 publications.
  • « Développeur » Résoudre un problème de code.
  • « Commercial » Vendre une solution.

Généralement, ces tests se font en ligne, via une plateforme, un document Word partagé ou grâce à un appel téléphonique. En plus de vérifier les connaissances du candidat, vous analysez aussi sa motivation à pourvoir le poste.

Dans certains cas, les sociétés pratiquent « l’E-recrutement », c’est-à-dire que tous les processus d’embauche se font de manière digitalisée. Ça peut très bien fonctionner, tout dépendra bien sur du type de poste et du secteur d’activité.

Les tests d’entretien d’embauche

Il existe plusieurs types de test, en fonction du poste visé par le futur collaborateur, en voici quelques exemples :

  • Test d’aptitudes écrites (vocabulaire, syntaxe..).
  • Test d’aptitudes numériques (logiciels, aisance sur les outils digitaux).

  • Tests de mise en situation (vous présentez une situation donnée et demandez aux candidats de trouver une solution).

  • Tests de créativité (vous demandez un point de vue ou identité visuelle grâce à un brief).

  • Test de personnalité (pour identifier le type de profil et les savoir-être du candidat).

💡 Pour chacun de ces tests, assurez-vous qu’ils sont réalisables et analysables par la suite.

Pour ce faire, faites une grille d’analyse. 🤓 Sinon, vous risquez de mélanger vos impressions et vos émotions avec les résultats des tests.

6. Réussir ses entretiens d’embauches

Lors des entretiens de recrutements, vous faites entrer le candidat dans l’univers de l’entreprise pour la première fois. C’est le moment de lui mettre des étoiles dans les yeux. 🤩

Même si vous ne validez l’embauche que d’un seul d’entre eux, l’expérience candidat doit absolument être prise en compte. C’est eux, qui vont ensuite transmettre l’image de votre marque employeur de par le bouche-à-oreille.

Voici la check-list du recruteur pour réussir des entretiens d’embauches :

  • 1) L’accueil candidat : Le petit café, la visite des locaux, un petit coucou aux équipes et un lieu calme pour discuter.
  • 2) La présentation du poste : Reprendre les détails de la fiche de poste pour éviter les zones d’ombre.
  • 3) Préparez les questions pertinentes à poser en fonction du poste.
  • 4) Représentez les avantages du poste et de l’entreprise.
  • 5) Finalisez en expliquant au candidat la prochaine étape du recrutement.

Les questions à poser au candidat

Bien sûr, les questions à poser au candidat vont dépendre de l’activité de l’entreprise et du poste à pourvoir. Mais certaines questions peuvent être assez « universelles », voici quelques idées pour vous lancer. 👇

Encore une fois, adaptable au tutoiement si besoin !

7. Préparez une journée de pré-onboarding

Un onboarding réussi, c’est la dernière phase de recrutement. La cerise sur le gâteau. 🍒

Elle permet à tout le monde d’être aligné : le candidat comprend les valeurs de l’entreprise, les équipes peuvent avoir un premier feeling avec le nouveau collaborateur et le manager peut ensuite débriefer avec les équipes. C’est encore une fois, le moment de prouver la force de sa marque employeur.

Attention, il existe deux termes :

  • Onboarding = arrivée dans l’entreprise.
  • Pré-onboarding = journée d’intégration faisant partie du processus de recrutement.

Mais alors, certains d’entre vous n’ont peut-être jamais entendu parler de pré-onboarding?

Qu’est-ce que le pré-onborading ?

Cette journée arrive après que toutes les étapes précédentes de recrutement sont validées et vient consolider ou émettre un doute sur la possible entente entre le collaborateur et les équipes. La journée de pré-onboarding arrive comme l’étape finale de recrutement. 🤩 Seules la ou les personnes ayant été choisi pour intégrer l’entreprise entrent en journée de pré-onboading.

Comment bien recruter et créer une journée de pré-onboarding réussie ?

Voici ce que vous pouvez faire pour accueillir vos candidats dans la dernière étape du processus d’embauche. 👇

Matinée :

  • Acceuillir le candidat avec un café, puis une visite des locaux et des différents services.
  • Une immersion totale grâce à un brief des managers d’équipes : explication des stratégies en cours, de l’organisation des équipes et des différents métiers au sein de l’entreprise.
  • Déjeuné avec les membres de l’équipe.

Après-midi :

  • Réexplication des grands objectifs de l’entreprise et deux du poste.
  • Explication plutôt « RH et vie commune » sur l’accompagnement et rappel des avantages à l’embauche.
  • Mail récapitulatif après la visite des candidats dans les locaux avec une proposition d’embauche.

8. Fixez des objectifs durant la période d’essai

La période d’essai est essentielle et fait toujours partie de la procédure de recrutement. Le nouveau salarié doit encore faire ses preuves, au niveau humain et professionnel. Assurez-vous alors, en tant que manager ou dirigeant, de fixer des objectifs quantifiables et qualifiables à court terme.

Préférez des missions courtes qui permettent d’analyser des points précis : le travail d’équipe, l’autonomie, l’apprentissage des pratiques de l’entreprise, la résolution de problème. Chaque mission sera concentrée sur un point particulier. Gardez quand même en tête qu’il faudra un temps d’adaptation pour que le candidat soit opérationnel.

💡 Petit Conseil RH :

Doublez toujours la période d’essai pour laisser un maximum de temps de réflexion, tout en exprimant clairement au candidat que c’est une pratique courante chez vous et que ce n’est pas synonyme d’un manquement à ses objectifs.

Faites des feedbacks constants

Vos feedbacks ou « retours » en français, sont essentiels. Il s’agit de vos points d’analyse sur le travail effectué par le nouvel employé. Chaque point doit être illustré et argumenté. En tant que manager, vous avez aussi le devoir de former et d’enseigner.

Pour ne pas froisser le collaborateur, vous pouvez utiliser la méthode feedback sandwich. 🥪

C’est très simple,

« Apporter une critique en l’entourant de compliments. »

Pour la faire courte : cette méthode vise à ne pas frustrer ou démotiver votre interlocuteur. Si vous avez des retours négatifs, n’oubliez jamais de souligner aussi le positif. Le cerveau va plus facilement se concentrer sur ce que vous dites en début et fin de phrase, ça évite un goût amer après les entretiens. Vous voulez un exemple de mise en situation ? 👇

 

 

Dans cet exemple on met en avant :

  1. L’implication (première tranche du sandwich).
  2. Le manque d’approfondissement (centre du sandwich).
  3. Les progrès (dernière tranche du sandwich).

Vous pouvez donc continuer à faire vos retours positifs et négatifs tout en analysant l’évolution du candidat !

Conclusion & FAQ : Comment bien recruter ?

Comment bien recruter et montrer les valeurs de l’entreprise ?

Les valeurs de l’entreprise sont un point clé dans le processus de recrutement. De plus, les générations X, Y, Z sont de plus en plus sensibles aux valeurs de l’entreprise et au sens dans leur travail. Avec la crise sanitaire et le réchauffement climatiques, les valeurs écologiques et sociales sont celles qui priment le plus et font une meilleure publicité aux entreprises.

Il existe plusieurs manières de promouvoir les valeurs de son entreprise afin de recruter les meilleurs talents :

  • Utiliser les réseaux sociaux comme manière de communiquer.
  • Avoir une page dédiée à la présentation de la société sur le site ou le blog.
  • Faire des webinaires et des interviews.
  • Avoir des descriptions détaillées sur les Jobboards et sur les offres d’emploi à pourvoir.

Comment mener un entretien de recrutement ?

Passez les 5 étapes :

  • 1) L’accueil candidat.
  • 2) La présentation du poste en clarifiant toutes les zones d’ombre.
  • 3) Préparez les questions pertinentes à poser en fonction du poste.
  • 4) Représentez les avantages du poste et de l’entreprise.
  • 5) Finalisez en expliquant au candidat la prochaine étape du recrutement.

Qu’est-ce que l’onboarding et l’offboarding ?

L’onboarding se traduit par « embarquement » et offboarding par « débarquement ». Il s’agit, pour la première partie, de l’intégration d’un nouveau collaborateur dans l’effectif de l’entreprise. Quant à l’offboarding, c’est la dernière journée du salarié. L’offborading peut-être dû à plusieurs raisons : Départ à la retraite, mutation, licenciement, rupture conventionnelle, fin de contrat…

Il faut penser à soigner l’arrivée du salarié, comme son départ afin qu’il garde une bonne image de son expérience dans l’entreprise et puisse la recommander auprès de ses collègues et connaissances.

Comment bien recruter du personnel ?

Pour recruter du personnel, il existe plusieurs manières :

  • Poster des annonces sur LinkedIn et les jobboards.
  • Faire de la « chasse », c’est-à-dire conta L’accueil candidat : Le petit café, la visite des locaux, un petit coucou aux équipes et un lieu calme pour discuter.
  • Lancer des campagnes de recrutement sur LinkedIn. 
  •  La présentation du poste : Reprendre les détails de la fiche de poste pour éviter les zones d’ombre.
  • Préparez les questions pertinentes à poser en fonction du poste.
  •  Représentez les avantages du poste et de l’entreprise.
  • Lancer des campagnes de recrutement par mails. 
  •  Finalisez en expliquant au candidat la prochaine étape du recrutement.
  • Contacter des profils intéressants sur LinkedIn, par mail et par téléphone.
  • Participer à des job dating.

Comment devenir chargé de recrutement ?

  • Pour devenir chargé de recrutement, vous pouvez suivre des formations en école de commerce (de 2 à 5 ans),
  • Vous pouvez suivre des formations courtes grâce à votre CPF pour connaître les bases du métier et postuler à des offres.
  • Vous pouvez vous former « sur le tas » en commençant par des stages ou de l’intérim par exemple.

Comment bien recruter rapidement ?

Quelques fois, il faut savoir comment bien recruter une personne très vite : démission, ouverture d’un nouveau service, forte croissance…

Dans certains cas urgents, comme ceux-là, la chasse sur LinkedIn est la meilleure manière d’avoir accès à un nombre de profils intéressants et pertinents. Pour aller encore plus vite, vous pouvez prospecter les profils de manière efficace et rapide en utilisant l’option gratuite de Waalaxy : contactez jusqu’à 100 profils à haut potentiel par semaine de manière automatique et trouvez la perle rare.

Découvrir Waalaxy 🪐

 

N’oubliez pas que le but n’est pas seulement de recruter rapidement, mais surtout de bien recruter, grâce aux 8 étapes clés. 😜

5/5 (200 votes)

Convertissez plus de leads en clients grâce à ces 7 messages secrets de prospection B2B 🚀

Entrez votre prénom et votre adresse email pour recevoir le livre numérique de 11 pages maintenant :

doit-on vous l’envoyer maintenant ? 🚀