Visiter ou suivre un profil augmente-t-il le taux d’acceptation de mes demandes d’invitations LinkedIn ?

Published by Guillaume Portalier on

5 minutes

Toutes les personnes cherchant à maximiser le taux d’acceptation à la demande de connexion sur LinkedIn se sont déjà posé la question : Faut-il effectuer une visite de profil ou un suivi de profil avant d’envoyer une demande de connexion ? 🧐


Il peut paraître bénéfique de visiter ou de suivre votre prospect avant de rentrer en contact avec lui, mais qu’en est-il dans la réalité ? Que disent les chiffres ?

Nous vous révélons tout ça grâce à notre étude basée sur presque 10 millions de demandes de connexion. 💥

Maximiser le taux d’acceptation des demandes de connexion sur LinkedIn

Lorsque vous prospectez sur LinkedIn en utilisant des outils d’automatisation tels que ProspectIn, vous allez envoyer un grand nombre de demandes de connexion.
D’un côté, afin de pouvoir envoyer vos séquences de messages, il est impératif d’être connecté avec vos prospects. Il faut donc qu’ils acceptent votre demande de connexion.

Cat Please GIF by swerk - Find & Share on GIPHY

De l’autre, afin de préserver votre compte LinkedIn, vous ne pouvez pas excéder un certain nombre de quotas quotidiens d’envoi d’action (environ 100 pour les demandes de connexion).

Pour toucher un maximum de monde, votre seul levier est donc le taux d’acceptation à votre demande de connexion, c’est à dire le nombre de personnes qui acceptent votre demande de connexion divisé par le nombre total de demandes envoyées.

Suivre ou visiter le profil avant d’envoyer une demande de connexion sur LinkedIn

La visite de profil

Quand vous envoyez une demande de connexion sur LinkedIn manuellement, la plupart du temps vous passez sur le profil de la personne avant d’envoyer la demande. En revanche, lorsque vous utilisez un outil d’automatisation, vous pouvez envoyer la demande de connexion directement, sans passer par le profil.

Avec la fonctionnalité « scénario » de ProspectIn, vous pouvez en revanche décider de visiter le profil avant d’envoyer une demande d’invitation.

Mad I See You GIF

Quand vous visitez le profil d’un utilisateur LinkedIn, ce dernier reçoit une petite notification indiquant que vous avez visité son profil (si cette personne n’a pas un abonnement LinkedIn premium en revanche, seuls quelques profils ressortiront comme ayant visité le profil). Cela a 3 conséquences :

  • Votre approche semble plus naturelle puisqu’elle se rapproche du comportement humain,
  • Lorsque la personne possède un abonnement premium, elle voit que vous avez visité son profil. Vous ne serez donc plus un total étranger lorsque vous enverrez une demande de connexion à cette personne.
  • Si la personne voit que vous avez visité son profil, elle pourrait être amenée à vous envoyer une demande de connexion avant même que vous lui en envoyiez une.

En revanche, si la personne n’a pas un abonnement LinkedIn premium, elle ne verra pas nécessairement que vous avez visité son profil.

Le suivi de profil

Le suivi de profil est une action un peu moins « naturelle » que la visite de profil lorsque l’on utilise LinkedIn sans automatisation. Cela correspond à ce bouton, juste ici :

Suivre une personne a également 3 conséquences :

  • Bien que vous ne soyez pas (encore) connecté avec cette personne, vous verrez l’activité de cette personne apparaître dans votre fil d’actualité (post publié, commentaires rédigés sur d’autres post, partage de post, etc.)
  • Contrairement à la visite de profil, la personne que vous suivez aura SYSTEMATIQUEMENT une notification lui indiquant que vous avez suivi son profil.
  • Lorsque la personne verra que vous la suivez, elle pourra être tentée de vous envoyer une demande de connexion avant que vous lui en envoyiez une.

Compte tenu de ces éléments, il parait assez probable que le fait de visiter ou de suivre le profil d’un prospect avant de lui envoyer une demande de connexion augmente le taux d’acceptation.

Que faut-il faire pour avoir un taux d’acceptation élevé sur LinkedIn ?

Les scénarios ProspectIn permettent de séquencer des actions de type visite de profil, suivi de profil, demande de connexion et message.

Certains d’entre vous pourraient donc être tentés de partir sur le « best of both world » en utilisant un scénario comportant à la fois une étape de visite de profil ET une étape de suivi de profil avant la demande de connexion, comme le scénario « Homeland ».

Et bien ce scénario, bien qu’étant un des plus performants n’est pas le plus performant, avec un taux d’acceptation à 29,41%.

Alors, quel est le scénario le plus performant ?

Il s’agit du scénario « Dexter », qui propose uniquement une visite de profil avant la demande de connexion, avec un taux d’acceptation à 30,20%.

Et si je veux envoyer une demande d’invitation sans passer par une étape de visite de profil ou de suivi de profil ?

Cela vous coutera presque 2 points de taux de transformation. C’est significatif lorsque l’on ramène cela à un très grand nombre d’envoi. 🤪

En effet, le scénario sans visite ni suivi le plus performant est le scénario classique « Breaking Bad », avec un taux d’acceptation de 28,88%.

 

Alors au final, cela ne change pas fondamentalement la donne, si ?

Lorsque l’on cherche à optimiser un taux de transformation (ou « d’acceptation »), un variation de 1,5 point est significatif, puisque les volumes d’envois sont souvent très importants.

Mais il faut également préciser que les scénarios qui comportent une étape de suivi et/ou de visite peuvent également amener la personne à vous ajouter directement, avant que vous n’envoyez la demande de connexion, cela ne se reflète pas directement dans le taux d’acceptation, mais vous vous connecterez avec davantage de vos prospects. 👆

Si vous voulez maximiser votre taux d’acceptation à vos demandes de connexion sur LinkedIn, vous savez ce qu’il vous reste à faire 😉


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweetez
Partagez
Partagez