L’histoire de Podawaa !

Published by Toinon on

L’histoire de Podawaa !
6 minutes
5/5 - (289 votes)

Ah les pods… LE sujet polémique sur LinkedIn.

Pourquoi avoir créé Podawaa, un pod automatisé ? D’où est venue l’idée ? Pourquoi prendre ce risque ?

Je vous explique le petit bout de chemin parcouru.

Notre conviction sur les pods

Les pods c’est polémique. Et c’est normal : on parle d’une manière de « tricher » vis à vis des autres pour tromper l’algorithme et mettre en avant son contenu.

Là dessus il n’y a pas de débat. On est sur un produit « grey » dont les usages peuvent mener à des dérives.

Les usages… Parlons en ! 😜

Tout outil d’automatisation n’est pas « mauvais » en lui-même. Tout dépend de l’usage qu’on en fait.

Comme j’aime bien dire : « si vous faites de la merde à la main, automatiser revient à faire de la merde 10 fois plus vite, à une échelle 10 fois plus importante ».

Les critiques sur les pods sont les suivantes :

  • Les likes et les commentaires sont faux, ça ne sert qu’à flatter l’égo, c’est la course à qui a la plus grosse,
  • La qualité du contenu n’est plus mise en avant,
  • Ca nuit à la communauté LinkedIn et la qualité du réseau.

Chaque argument se défend et se débat. Ce n’est pas le sujet de l’article d’aujourd’hui (j’en écrirai probablement un dessus dans le futur).

Ma position personnelle en tant que Growth Hacker est la suivante :

Si je créé un contenu de qualité, sur lequel je passe du temps et qu’il existe des outils ou méthodologies me permettant d’obtenir un retour sur investissement sur mon contenu 10 fois supérieur, sans altérer l’intégrité de personnes ou faire quelque chose d’illégal, pourquoi m’en priver ? 😉

Je gère un business et la recherche des clients permet à mon activité de se développer. Si je peux donner un coup de boost à mon contenu et ainsi gagner en visibilité, je ne vois pas pourquoi je devrais m’en priver.

office space GIF by 20th Century Fox Home Entertainment

Les pods manuels, une option inefficiente

Afin de mettre en avant notre expertise, attirer des talents et parce que créer du contenu sur LinkedIn est un plaisir pour moi, j’ai commencé à publier en début d’année 2020.

Objectif ambitieux : publier tous les jours ouvrés ! (Que j’ai tenu quelques mois avant de réduire la fréquence. Vous pouvez lire cet article pour découvrir comment j’ai obtenu 75k vues par semaines en 30 minutes par jour).

Naturellement, je me suis tourné vers les pods manuels. J’ai été ajouté dans quelques groupes Whatsapp et j’ai commencé à aller liker et commenter d’autres posts.

Comme je suis un fou de la productivité, j’aime découper mes journées en période de full focus sur une tâche à chaque fois.

Malheureusement, quand vous êtes dans des pods manuels et comme c’est le début de la vie du post qui compte, vous êtes tout le temps interrompu pour aller engager sur du contenu.

Et comme la plupart des gens ont d’autres choses à faire dans la journée, l’engagement obtenu via ces pods était trop faible en comparaison du temps consacré.

L’option « pod manuel » n’était donc pas intéressante à mes yeux.

Une faible offre sur le marché, inadaptée à l’usage

Naturellement, je me suis tourné vers l’option pods automatisés. A ce moment là, il y avait deux offres sur le marché : Lempod et Alcapod (deux outils français au passage, on est vraiment les rois du Growth Hacking).

Le principe du pod automatisé est similaire à celui d’un pod manuel, sauf que vous définissez les commentaires que vous souhaitez recevoir dans les groupes que avez rejoint.

commentaire automatique LinkedIn

Ensuite ils sont postés automatiquement, et votre compte lui aussi commente et like automatiquement.

Cette option était bien plus intéressante pour moi : je créé mon post, prépare mes commentaires et au moment de la publication, je les ajoute dans les groupes en question.

Mais là, je constate que ces outils sont des « side projects », qu’ils ne sont pas aboutis et sont en fait très limités.

Premièrement, je ne peux pas programmer un engagement. C’est à dire que je dois être présent à l’heure de la publication de mon post (j’utilise à l’époque Hootsuite) pour récupérer l’URL et l’ajouter dans les deux outils que j’utilise. Car on sait que c’est la première heure qui compte le plus !

Deuxièmement, je constate que sur Alcapod, les engagements sont toujours mis par les mêmes personnes, dans le même ordre. Je me rends compte donc rapidement que LinkedIn détecte ce fonctionnement et réduit la portée de certains de mes posts…

Enfin je me dis « On tient là de beaux Minimum Viable Product ». Mais il doit être possible de faire un outil plus complet.

  • Un outil qui permet de programmer un post.
  • D’utiliser des listes de commentaires pour gagner du temps.
  • De choisir une audience précise pour cibler un secteur d’activité en particulier.
  • D’obtenir des suggestions de commentaires intelligentes, basées sur la communauté.
  • D’avoir des statistiques plus poussées pour améliorer à chaque fois la portée de ses posts, faire des tests et obtenir toujours plus de reach.

L’idée de Podawaa est née. Un nouvel outil de pod, plus performant. Plus adapté à l’usage. Plus abouti.

Un succès avant l’heure

Nous en étions déjà certains : le Product Market Fit allait être exceptionnel. Le marché du pod est naissant, en pleine croissance, de nouveaux usages apparaissent.

Mais à tel point, nous n’étions pas prêts. 😂

Une landing page, quelque campagnes de prospection. Nous voilà lancés dans la recherche de bêta testeurs…

Et quelle surprise ! Des centaines de personnes s’inscrivent chaque semaine pour faire partie des bêta-testeurs !

Alors que la sortie est prévue pour début mai, mais que quelques quacks techniques nous retardent, les bêta testeurs reviennent vers nous quotidiennement pour tester Podawaa.

Sad Episode 4 GIF by Friends

Nos utilisateurs ont parlé : la confiance ne règne pas sur Podawaa

Dès les premiers jours de Podawaa, les retours utilisateurs sont unanimes : certains membres abusent du système. Ils ajoutent des dizaines de posts parfois datés de plus d’un an, publient des contenus inappropriés, demandent des commentaires de faible qualité.

Bref, la confiance entre les utilisateurs n’est pas là. ❌

Or, la force du pod c’est la communauté. Chacun doit pouvoir faire confiance aux autres, car il laisse son compte LinkedIn commenter automatiquement.

Malheureusement, la plupart des utilisateurs rejoignent des pods en acceptation-automatique, sans vérifier qui s’y trouve… Nous voilà donc devant un problème : beaucoup d’utilisateurs quittent l’outil pour cette raison.

Une raison qui a d’ailleurs amené (officiellement) Alcapod à fermer ses portes.

Nous réalisons alors qu’il est nécessaire de créer un outil qui met en avant les bonnes pratiques d’utilisation des pods. Il nous faut éduquer les utilisateurs et trouver un moyen d’éliminer les fauteurs de trouble.

L’arrivée du Podawaan Social Index

Inspiré du Social Selling Index de LinkedIn, le Podawaan Social Index (ou PSI) a pour objectif de donner un score à chaque utilisateur, basé sur son utilisation des pods.

S’il utilise de mauvaises pratiques, sont PSI va baisser. A l’inverse, s’il utilise de bonnes pratiques, celui-ci va monter.

Les pods obtiennent ainsi une note, basée sur les moyenne du PSI des membres. Un moyen rapide de savoir si le pod qu’on rejoint est de qualité ou non.

En plus de cet indicateur, nous avons ajouté de nombreuses fonctionnalités destinées à améliorer la confiance :

  • Impossible d’engager deux fois toutes les moins de 12h
  • Impossible d’engager sur un post plus vieux que 12h
  • Blacklister un utilisateur (ce qui affecte son PSI)
  • Voir comment son compte est utilisé par Podawaa
  • Possibilité d’utiliser des pods manuels, donnant plus de contrôle sur la gestion de son activité LinkedIn
  • Choix des langues, d’une taille minimum de commentaires dans les pods, PSI minimum pour intégrer un pod, ajout de la fonctionnalité Dwell post

Bref, une vague de fonctionnalités qui ont un objectif : permettre à chacun d’obtenir plus de vues sur ses posts, en toute sérénité. Les fauteurs de trouble se retrouvent ainsi écartés du système de manière organique et naturelle.

L’ambition de Podawaa

Si vous êtes utilisateur de nos produits ProspectIn, Podawaa ou Piwaa, vous le savez déjà : on aime faire des mises à jour. Ajouter de la valeur à nos produits est notre principale préoccupation.

podawaa piwaa prospectIn gif

L’ambition de Podawaa sur le produit est double.

La première : continuer d’améliorer le PSI et l’outil pour favoriser la bonne utilisation des pods. Ainsi la communauté gagne en valeur et en confiance, et chacun peut obtenir un meilleur ROI sur ses contenus.

C’est un travail de longe haleine, autant sur le produit en lui-même que sur l’éducation des utilisateurs. Mais je suis certain qu’on va y arriver. 💪

La deuxième ambition : se rapprocher toujours plus de la réalité, comprendre l’algorithme LinkedIn pour en percer les mystères et ainsi augmenter la portée des posts de nos utilisateurs.

Nous avons quelques idées en tête sur le sujet… Alors restez informés et consultez notre roadmap publique (anglais) à l’occasion.

Tweetez
Partagez
Partagez